clémence

définitions

clémence ​​​ nom féminin

littéraire Vertu qui consiste, de la part de qui dispose d'une autorité, à pardonner les offenses et à adoucir les châtiments. ➙ indulgence, magnanimité. Un acte de clémence. —  allusion La clémence d'Auguste (envers Cinna).
Douceur. La clémence de la température.

synonymes

clémence nom féminin

indulgence, bienveillance, magnanimité (littéraire), mansuétude (littéraire), miséricorde

douceur

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Autriche, dont la capitale fût deux fois prise et deux fois épargnée, et qui récompensas la clémence par la trahison !George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Il murmurait en rougissant quelques grands noms révolutionnaires compromis tout bas dans des rôles de pitié, et descendus à la clémence...Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Elle a déployé, dans une situation bien difficile pour une femme, autant de courage que de clémence.François Guizot (1787-1874)
Cet acte courageux de clémence devait obtenir l'approbation de tous les hommes sages, qui souhaitaient sincèrement la fin de nos troubles civils.Adolphe Thiers (1797-1877)
Il faut maintenir l'acquis communautaire et l'efficacité des programmes de clémence, coordonner les actions publiques et privées et intensifier la coopération entre toutes les autorités compétentes.Europarl
Une occasion se présenta de le recommander de nouveau à la clémence, ou plutôt à la justice de l'empereur ; ils en profitèrent.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Les femmes surtout usaient de leur influence pour obtenir des actes de clémence, même en faveur d'ennemis connus de la révolution.Adolphe Thiers (1797-1877)
J'implore la clémence de ses juges et exige l'assurance qu'elle ne sera exécutée en aucun cas.Europarl
Loin d’être un acte de clémence financière, la santé générale de notre développement économique exige de ne pas abandonner les zones rurales.Europarl
Tous les efforts de ce qui lui restait d'amis se tournèrent vers la clémence royale.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Il fallait auparavant essayer de tous les moyens de salut fondés sur la clémence ; implorer elle-même sa grâce auprès du roi, en se jetant en public à ses pieds.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
S'il est souvent opportun d'user de la clémence ou de la magnanimité, il faut qu'à de certains moments sa colère s'appesantisse d'une manière terrible.Maurice Joly (1829-1878)
La pitié, la clémence existaient pour lui en tant que mots mais non en tant que sentiments.Michel Zévaco (1860-1918)
Un sourire, une flatterie indirecte, suffisent pour apaiser la colère d'un tyran, et changent souvent sa rigueur en clémence.Sophie Gay (1776-1852)
Ces formes austères dont la clémence s'enveloppait, ces privilèges déchirés, ces exceptions au pardon, cette forteresse menaçante à construire, ces amendes à payer jetaient le peuple dans la stupeur.Émile Vincens (1764-1850)
C'est une clémence, que de faire d'abord des exemples qui arrêtent le cours de l'iniquité.François de Fénelon (1651-1715)
En effet, lorsqu'il s'agit d'une multitude mutinée, dont la plupart ont été entraînés par les plus échauffés, ou arrêtés par la crainte des plus furieux, la clémence réussit presque toujours.Charles Rollin (1661-1741)
Les sectionnaires, mitraillés le 13 vendémiaire, mais traités avec la plus grande clémence après la victoire, étaient redevenus insolens.Adolphe Thiers (1797-1877)
La protection des secrets commerciaux devrait être maintenue, tout comme l'efficacité des programmes de clémence, pour lesquels des lignes directrices sont requises.Europarl
C'est qu'au lendemain d'un héroïque combat des dernières légions de l'empire, on avait abandonné et livré la partie généreuse de la population à l'humiliante clémence du vainqueur.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CLEMENCE » s. f.

Vertu de Souverain, ou de Superieur, qui le porte à traitter doucement les vaincus, à moderer les peines des criminels. Auguste usa d'une grande clemence envers Cinna. l'Enfant prodigue éprouva la clemence de son pere. Dieu par sa clemence nous a rachetez de l'Enfer ; sa clemence est aussi grande que sa justice. la foiblesse de l'âge, du sexe, sollicite la clemence des Juges.
Déjouez les pièges ! « Des yeux marron », ou « marrons » ? « Des yeux marron », ou « marrons » ?

Consultez la règle complète de l'accord des adjectifs de couleur.

10/06/2020