indulgence

 

définitions

indulgence ​​​ nom féminin

Facilité à excuser, à pardonner. ➙ bienveillance, bonté, compréhension. Avoir de l'indulgence pour qqn ; pour les fautes de qqn.
Religion catholique Remise des peines méritées par les péchés, accordée par l'Église dans une circonstance particulière.
 

synonymes

indulgence nom féminin

bienveillance, bonté, charité, clémence, compréhension, douceur, générosité, humanité, patience, tolérance, longanimité (littéraire), magnanimité (littéraire), mansuétude (littéraire), bénignité (vieilli ou littéraire), miséricorde (surtout Religion)

complaisance, faiblesse, facilité, mollesse

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Comme vous le savez, il s'agit d'un nouveau type de débat ; je vous remercie donc pour votre indulgence et pour votre coopération.Europarl
Par indulgence pour le crédit du ministre dont on briguait les faveurs, on était tacitement convenu de respecter cette équivoque.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Dissipez surtout cette crainte désespérante ; dites-moi que vous me pardonnez, que vous me plaignez ; assurez-moi de votre indulgence.Pierre Choderlos de Laclos (1741-1803)
Ces êtres d'au-delà s'étaient refusés longtemps à se rendre – même aux évidences les plus affreuses, ou, les considérant comme passagères, les avaient pardonnées avec une indulgence jamais lassée.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Je demande leur indulgence aux interprètes dans leurs cabines et aux personnes en coulisses pour ce dépassement de dix minutes.Europarl
Je demande l'indulgence du lecteur pour ces pages futiles : j'ai dit ce que j'ai vu, simplement, comme je l'ai pensé.Judith Gautier (1845-1917)
Cette lettre, adroit mélange d'indulgence, de hauteur, de raison, eût été une belle pièce d'éloquence si elle n'avait caché une perfidie.Adolphe Thiers (1797-1877)
L'indulgence et l'enthousiasme avec lesquels elle a produit ce rapport en font quelque chose de très intéressant.Europarl
Je sollicite votre indulgence, mais c’est un point qui me tient spécialement à cœur.Europarl
Ces deux vieillards avaient pris beaucoup d'empire sur son cœur : le premier, par une indulgence aimable ; l'autre, au contraire, par une extrême sévérité.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Parnassien, il avait de l'indulgence pour les poètes de toutes les écoles (c'est ainsi que l'on nomme les partis au pays de la poésie).Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Le grand inquisiteur me l'a dit ; mais, à ma considération, il veut bien user d'indulgence pour cette fois.Jean-Jacques Grandville (1803-1847)
Il ne me faut rien moins que cet excès d'indulgence et l'amitié qui en est la source, pour m'engager à vous écrire ces bagatelles.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
D'ordinaire, je me tais ou si je parle c'est avec indulgence, avec l'indulgence dont j'ai besoin moi-même.Remy de Gourmont (1858-1915)
Je voudrais définir cette bonté ; je voudrais surtout la distinguer de cette indulgence naturelle ou apprise, que nous confondons si souvent avec elle.Jules Legras (1866-1939)
Je regrette que, dans son excessive indulgence, notre digne président ait cru devoir m'introduire auprès de vous sous une forme qui vous fera peut-être attendre de moi un discours brillant.Frédéric Bastiat (1801-1850)
C'est à la seule indulgence de ma mère que je devais de ci et de là quelques heures de liberté.Émile Gaboriau (1832-1873)
Je suis tout disposé à l'indulgence envers des collègues qui n'ont, hélas, qu'une minute pour parler, mais telle est l'économie du débat.Europarl
Ce manque de détermination et de clarté est évidemment interprété par les manifestants comme une forme d'abandon et, par le pouvoir, comme une indulgence qui lui permet d'intensifier la répression.Europarl
Une veuve trouve peu d'indulgence lorsqu'elle s'est donnée des chaînes dont elle pourrait se passer.Maurice Fleury (1856-1921)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « INDULGENCE » s. f.

Facilité à pardonner, inclination à excuser les fautes. Les peres & meres gastent souvent leurs enfans par trop d'indulgence.
 
INDULGENCE, en termes de Theologie, est la remission de la peine deuë aux pechez, accordée par la grace & autorité de l'Eglise, & qui exemte du Purgatoire. Un Evesque officiant donne quarante jours d'indulgence. Le Jubilé porte indulgence pleniere, il y a aussi des bulles d'indulgences pleinieres accordées à plusieurs Eglises, à plusieus Confrairies, pour certaines Festes. le Chapitre sancimus dans le Droit Canon donne des indulgences à ceux qui espousent les femmes publiques pour les retirer du vice.
Les mots croisés du Robert Vins et vendanges Vins et vendanges

Jouez avec les mots du vin, et savourez cette grille de saison !

27/09/2020