Email catcher

colleter

Définition

Définition de colleter ​​​ verbe transitif

vieilli Saisir (qqn) au collet pour lui faire violence. Colleter rudement son adversaire.
verbe pronominal Se battre, lutter. ➙ s'empoigner. Se colleter avec qqn. au figuré Se colleter avec la vie. ➙ affronter.

Conjugaison

Conjugaison du verbe colleter

actif

indicatif
présent

je collette / ro je collète

tu collettes / ro tu collètes

il collette / ro il collète / elle collette / ro elle collète

nous colletons

vous colletez

ils collettent / ro ils collètent / elles collettent / ro elles collètent

imparfait

je colletais

tu colletais

il colletait / elle colletait

nous colletions

vous colletiez

ils colletaient / elles colletaient

passé simple

je colletai

tu colletas

il colleta / elle colleta

nous colletâmes

vous colletâtes

ils colletèrent / elles colletèrent

futur simple

je colletterai / ro je collèterai

tu colletteras / ro tu collèteras

il collettera / ro il collètera / elle collettera / ro elle collètera

nous colletterons / ro nous collèterons

vous colletterez / ro vous collèterez

ils colletteront / ro ils collèteront / elles colletteront / ro elles collèteront

Synonymes

Synonymes de colleter se verbe pronominal

s'affronter, se bagarrer, se battre, s'empoigner, lutter

se débattre (avec, dans)

Exemples

Phrases avec le mot colleter

Ils importent des modèles structuraux qui permettront d'éviter de se colleter à la coupure signifiante qu'ils ne peuvent assumer.Chimères, 2013, Félix Guattari (Cairn.info)
Pas besoin de s'embarrasser des triques, on veut pas se colleter.Louis Pergaud (1882-1915)
Les naïades sont susceptibles, et je ne me soucie pas de me colleter avec des fleuves aux cheveux verts.Victor Hugo (1802-1885)
L'idée de colleter 2 % sur les assurances vie pour l'effort d'innovation est évoquée.Entreprendre & Innover, 2014, Karim Ben Slimane (Cairn.info)
Vous êtes obligés de vous colleter en permanence à la multiplicité des sociétés.Le débat, 2006, Jean-Marie Dru (Cairn.info)
Ici, point de ces promiscuités fâcheuses avec des surveillants d'éducation précaire... on n'est jamais obligé de se colleter avec des malappris...Arnould Galopin (1863-1934)
Entre gérer les défis courants que nous rencontrons en chemin et nous colleter aux vrais problèmes, il y a un monde.Europarl
Comme si, en définitive, les étudiants renâclaient à se colleter à un passé qui leur semblait, date anniversaire oblige, omniprésent médiatiquement et obsolète politiquement.Le Mouvement Social, 2019, Sylvain Pattieu (Cairn.info)
Le comte comprit qu'il fallait en finir, malgré la répugnance qu'il avait à se colleter avec ce malotru.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
L'artiste a pour mission de se colleter à cette énigme.Les cahiers de la justice, 2020, Marion Lachaise, Corinne Rondeau (Cairn.info)
Les enfants sont plutôt pressés de s'engager dans la vie, de s'y colleter.Spirale, 2016, Patrick Ben Soussan (Cairn.info)
Je ne suis plus d'âge ni de goût à me colleter avec l'impossible.Victor Hugo (1802-1885)
L'analyste doit se colleter les deux plateaux de la palanche.Lettres de la SPF, 2009, Philippe Porret (Cairn.info)
Dans l'ensemble, l'autre déroute, se colleter sa nécessité intime désarçonne.Imaginaire & Inconscient, 2019, Sabine Fos Falque (Cairn.info)
Prendre en charge la totalité du pensable, cela revient à se colleter avec l'être comme pluralité indéterminée, sans possibilité de synthèse a priori.Actuel Marx, 2005 (Cairn.info)
Une autre fois, en promenade, il dut se colleter avec l'un d'eux, robuste gaillard qui s'était révolté contre son autorité.Ernest Daudet (1837-1921)
Des déchets qu'il faut colleter, mais surtout rapatrier sur le continent, une fois par semaine en hiver, et chaque jour en été.Ouest-France, Sibylle LAURENT, 14/06/2021
Elles constituent une sorte de rempart méthodologique derrière lequel se réfugient les historiens, soucieux d'éviter de se colleter avec la réalité.Hypothèses, 1999, Yves Mausen, Thomas Gomart (Cairn.info)
Comme si un quantum d'agressivité libre cherchait un objet pour se colleter.Chimères, 2015, Guy Trastour (Cairn.info)
Que de la barricade le gnome barbu bondit tout à coup sur la place pour se colleter avec un gendarme nu-tête, cela devint stupéfiant.Paul Adam (1862-1920)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de COLLETER v. act.

Se battre corps à corps, se prendre au collet, pour tâcher de se renverser.
 
COLLETER, en termes de Chasse, signifie aussi, Tendre des collets pour prendre du gibier. L'Ordonnance deffend de colleter à peine d'amende.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.