empoigner

 

définitions

empoigner ​​​ verbe transitif

Prendre en serrant dans la main. —  pronominal (réciproque) En venir aux mains. ➙ colleter. au figuré Se quereller.
au figuré Émouvoir profondément (➙ poignant).
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'empoigne

tu empoignes

il empoigne / elle empoigne

nous empoignons

vous empoignez

ils empoignent / elles empoignent

imparfait

j'empoignais

tu empoignais

il empoignait / elle empoignait

nous empoignions

vous empoigniez

ils empoignaient / elles empoignaient

passé simple

j'empoignai

tu empoignas

il empoigna / elle empoigna

nous empoignâmes

vous empoignâtes

ils empoignèrent / elles empoignèrent

futur simple

j'empoignerai

tu empoigneras

il empoignera / elle empoignera

nous empoignerons

vous empoignerez

ils empoigneront / elles empoigneront

 

synonymes

s'empoigner verbe pronominal

se disputer, se quereller, se colleter (littéraire)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le roi le sut, fit empoigner tout le monde, mit son fils au cachot en attendant qu'on lui fit un procès captal.Voltaire (1694-1778) et Frédéric II de Prusse (1712-1786)
J'en suis à me demander si je n'ai pas été le cabotin qui se laisse empoigner par son rôle, le rhéteur qui se laisse emballer par ses sophismes !Georges Darien (1862-1921)
L'homme, devant moi, se hausse sans cesse, s'aidant de son unique jambe, et ses bras s'agitent comme pour empoigner ses béquilles afin de se mettre debout.René Boylesve (1867-1926)
Il ne put donc, en réunissant toutes ses forces, que se soulever sur son siège, empoigner la chemise de l'avocat à deux mains, et le repousser violemment loin de lui.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Seulement, dans ce cas-là, il aurait fallu empoigner la réalité d'une main puissante et ne pas la lâcher.Émile Zola (1840-1902)
Faire empoigner, c'est applaudir hors de propos une chose ou un artiste faible, ce qui provoque alors la colère du public.Hector Berlioz (1803-1869)
Il y a même lieu de croire que c'est là généralement l'usage de tous les vautours ; car leurs griffes ne sont pas propres à empoigner ni à serrer fortement.François Levaillant (1753-1824)
Il faut les surprendre agréablement ... empoigner tout ... sans leur faire de mal ... mais c'est difficile, sergent, c'est difficile....Erckmann-Chatrian (1822-1899, 1826-1890)
Au dehors, on ne sait pas ce qu'un jeune homme peut empoigner, quand il commence trop jeune.Émile Zola (1840-1902)
On m'a tenu la dragée haute, on m'a pris au sérieux, et j'ai eu la vive joie d'émouvoir, d'empoigner une salle qui n'était pas positivement bienveillante.Georges Bizet (1838-1875)
Étienne venait de l'empoigner par un bras, en menaçant de lui casser les reins, s'il méditait quelque traîtrise.Émile Zola (1840-1902)
Celui qui tâchait d'échapper avait peu d'encolure et une chétive mine ; celui qui tâchait d'empoigner, gaillard de haute stature, était de rude aspect et devait être de rude rencontre.Victor Hugo (1802-1885)
Il y a eu erreur sur la manifestation et sur le moyen d'empoigner le public.George Sand (1804-1876)
Mais au moment où il allongeait la main pour l'empoigner, il a reçu un terrible coup en plein visage.Gaston Lavalley (1834-1922)
Une planche, tout entière de bras et de mains, indique la manière de s'empoigner dans une lutte à main plate.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Il est temps d'empoigner cette femme, de la serrer sur ton cœur, de la vider pour la rejeter ensuite.Jules Renard (1864-1910)
Qui me garantirait qu'une fois ces papiers entre les mains, vous ne me feriez pas empoigner aussitôt ?...Paul Bourget (1852-1935)
Ce disant, elle prend des deux mains tout ce qu'elle peut empoigner des cheveux du père, et se met à les tirer à elle de toutes ses forces.Pierre Duchaussois (1878-1940)
Heureusement, tous les gendarmes sont mes amis et ne donnent pas dans les folies qui pourraient me faire empoigner un beau matin sans forme de procès.George Sand (1804-1876)
Il avait tôt fait, en jouant, d'empoigner une fille et de l'enlever comme une plume, tandis qu'elle se roulait de joie entre les mains puissantes.Marc Elder (1884-1933)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « EMPOIGNER » v. act.

Serrer avec le poing. Empoigner une espée, une cognée. Si ce grand corps vous empoigne, il vous estranglera.
 
EMPOIGNÉ, ÉE. part. pass. & adj.
 
Ces mots viennent de pugnus, comme qui diroit impugnare, impugnatus.
 
EMPOIGNÉ, se dit en termes de Blason, des flesches, javelots & autres choses semblables, quand il y en a trois ou plus au milieu de l'Escu, assemblées & croisées, l'une en pal, & les autres en sautoir, comme celles des Estats de Hollande.
Vidéos Granny Smith, par Alain Rey Granny Smith, par Alain Rey

La pomme Granny Smith, littéralement « mémé Smith », tire son nom d’une dame âgée, Mrs Smith, qui fut la première à en produire ! Découvrez l’histoire du nom de cette variété de pomme, avec Alain Rey.

Alain Rey 15/09/2020