battre

 

définitions

battre ​​​ verbe

verbe transitif direct
Frapper à plusieurs reprises (un être vivant). ➙ maltraiter, rosser. Battre qqn comme plâtre, très fort. Homme violent qui bat sa femme. Battre son chien. Il a été battu à mort. ➙ lyncher.
locution, au figuré (faux pronominal) Se battre les flancs : faire des efforts inutiles. —  familier Je m'en bats l'œil : je m'en moque.
au figuré Avoir le dessus sur (un adversaire). ➙ vaincre. Se faire battre : perdre. Battre un adversaire aux élections.
Frapper (qqch.) avec un instrument. Battre un tapis. Battre le blé (➙ battage ; batteuse). Battre le tambour. —  Battre l'or, l'argent, le cuivre, pour le réduire en feuilles très minces.
locution Battre le fer pendant qu'il est chaud : profiter sans tarder d'une occasion favorable. Battre froid à qqn, le traiter avec froideur.
Battre monnaie : fabriquer de la monnaie.
Frapper sur ou dans (qqch.) pour remuer, agiter. Battre le beurre. ➙ baratter. Battre des œufs pour faire une omelette. —  Battre les cartes (avant de les distribuer). ➙ mêler.
Parcourir pour rechercher, explorer. Battre des buissons, des taillis (➙ battue). Battre la campagne, au figuré Déraisonner, divaguer. —  Battre le pavé : errer par les rues.
Battre la mesure : marquer la mesure, indiquer le rythme.
Heurter. Les vagues battent la falaise.
locution Battre pavillon : naviguer sous un pavillon. Un navire battant pavillon britannique.
Battre son plein*.
verbe transitif indirect et intransitif
Battre en retraite*.
Produire des mouvements répétés. Battre des mains. ➙ applaudir, claquer. Battre des ailes.
Être animé de mouvements répétés. Le cœur bat. Son pouls bat vite. —  Le cœur lui bat : l'émotion lui fait battre le cœur plus vite.
Battre contre. ➙ frapper, heurter. La pluie bat contre la vitre.
sans complément Une porte qui bat.

se battre ​​​ verbe pronominal

réciproque Lutter, se donner des coups. —  locution Se battre comme des chiffonniers.
réfléchi Combattre (contre un adversaire). Se battre avec, contre qqn au pistolet.
au figuré Voilà une heure qu'il se bat avec cette serrure. ➙ se débattre. —  au figuré Lutter, mettre son énergie dans. Se battre pour un idéal.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je bats

tu bats

il bat / elle bat

nous battons

vous battez

ils battent / elles battent

imparfait

je battais

tu battais

il battait / elle battait

nous battions

vous battiez

ils battaient / elles battaient

passé simple

je battis

tu battis

il battit / elle battit

nous battîmes

vous battîtes

ils battirent / elles battirent

futur simple

je battrai

tu battras

il battra / elle battra

nous battrons

vous battrez

ils battront / elles battront

 

synonymes

battre

verbe intransitif

remuer, se balancer, claquer, [voile] faseyer

[cœur] palpiter

verbe transitif

frapper, corriger, donner, mettre des coups à, lever, porter la main sur, rosser, rouer de coups, taper (sur), arranger (familier), bourrer la gueule de (très familier), carder le poil à (familier), casser la gueule, la tronche à (très familier), coller, flanquer, filer, foutre des coups à (familier), décalquer (familier), défoncer (familier), démolir (familier), dérouiller (familier), éclater la gueule à (très familier), estourbir (familier), exploser (familier), faire sa fête à (familier), mettre, foutre sur la gueule à (très familier), mettre la tête au carré à (familier), passer à tabac (familier), piler (familier), rentrer dans le mou de (familier), sauter sur (le casaquin) de (familier), tomber sur le paletot de (familier), avoiner (argot), bigorner (argot), carder le poil à (familier, vieilli), frotter les oreilles de (familier, vieilli), rompre les os de (familier, vieilli), tanner le cuir à (familier, vieilli), épousseter (familier, vieux), enfoncer les côtes à (familier, vieux), soigner (familier, vieux), tamponner (familier, vieux), travailler les côtes à (familier, vieux), tricoter les côtes (familier, vieux), tatouiller (familier, vieux), dérouiller (populaire), tapocher (familier, Québec), poquer (vieux ou Québec)

[avec un bâton, une cravache] bastonner, bâtonner, cingler, cravacher, flageller, fouetter, matraquer, sangler, frotter l'échine de (familier), fouailler (littéraire), fustiger (vieux), houssiner (vieux), bourrader (rare)

[à coups de poing] bourrer de coups, boxer, cogner, échiner, éreinter (familier), gourmer (vieux), tabasser (familier)

[avec la main] claquer, calotter, fesser, gifler, souffleter, talocher (familier)

[à coups de pierre] lyncher

[à coups de pied] botter (familier)

[pour assommer] assommer, étourdir, mettre KO, estourbir (familier), sonner (familier)

[métal] marteler

[substance] agiter, fouetter, baratter, mélanger, mêler, travailler, touiller (familier)

[des cartes] mélanger, mêler

battre très fort

[une personne] battre comme plâtre

[cœur] battre la chamade

battre quelqu'un à plate(s) couture(s)

atomiser (familier), démolir (familier), exploser (familier), laminer (familier)

se battre verbe pronominal

combattre, lutter, livrer bataille, faire parler les armes

se taper, en découdre, en venir aux mains, faire le coup de poing, se bagarrer (familier), se bouffer le nez (familier), se castagner (familier), se cogner (familier), se crêper le chignon (familier), se colleter (familier), se crocheter (familier, vieux), s'étriper (familier), se prendre aux cheveux (familier, vieux), se peigner (familier, région., vieux)

se disputer, se chamailler, se quereller

se démener, s'acharner, batailler, s'escrimer, ferrailler, remuer ciel et terre

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il n'est pas question pour moi de les laisser se développer et prospérer sans nous battre avec énergie.Europarl
Ma nation battre eux tout-à-fait dans la place là-bas où moi n'être pas ; là ma nation prendre un, deux, grand mille.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Notre président de groupe a raison de dire que l'intérêt commun européen doit souvent battre en retraite devant les intérêts nationalistes mesquins.Europarl
Après notre seconde fusillade, nous pensâmes qu'ils s'arrêteraient un peu, et j'espérais qu'ils allaient battre en retraite ; mais ce ne fût qu'une lueur, car d'autres s'élancèrent de nouveau.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Parce que défendre l’agriculture bio, c’est se battre pour la qualité, la sécurité et, ne l’oublions pas, le libre choix des consommateurs.Europarl
En choisissant de se battre pour la santé d'abord et la santé avant tout autre intérêt, il a choisi de défendre une position politique courageuse.Europarl
Nous avons besoin de concurrence, mais ce pour quoi nous devons nous battre, ce sont des normes sociales et environnementales plus strictes.Europarl
Ensuite, par un amendement 11 et un considérant 15 sur lesquels nous comptons nous battre, nous appelons de nos vœux le traitement de l’épave.Europarl
Il est évident que la directive insolvabilité permet aux employeurs d'éviter d'avoir à se battre avec des créanciers au sujet d'arriérés.Europarl
J'aimerais mieux vous voir de nouveau mettre l'épée à la main et vous battre en honnêtes gens.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Tout homme, si la nécessité le veut, est, et doit être, prêt à se battre.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
En conclusion, le vrai courage consiste à se battre pour une transformation en profondeur de l'ordre économique mondial.Europarl
Néanmoins, je crois à la nécessité de nous battre pour obtenir des objectifs quantifiés, pour mener une politique au travers des indicateurs.Europarl
Nous devons absolument nous battre pour le respect de cette échéance européenne dans l'intérêt des animaux et des producteurs qui ont déjà investi dans des méthodes d'élevage alternatives.Europarl
Il ne faut pas l'oublier, et nous devons donc nous battre pour le bien-être de celles-ci.Europarl
Plus que jamais, les députés élus en juin prochain devront se battre pour aller vers une harmonisation par le haut des normes sociales.Europarl
Vous avez raison de dire que nous pouvons trouver de nombreuses synergies et qu'il n'y a pas lieu de se battre.Europarl
Avez-vous seulement essayé de vous référer aux dispositions et de vous battre un tant soit peu ?Europarl
Donc, se battre pour le droit international, c'est se battre pour le réformer, pour le changer.Europarl
Je vous avoue que c’est la seule proposition législative pour laquelle je n’avais jamais imaginé devoir me battre.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BATTRE » v. act. & n.

Ce mot est de grand usage, & a plusieurs significations, selon les choses à quoy on l'applique : & premierement il signifie, Frapper, outrager, blesser quelqu'un. C'est un meschant valet, il le faut battre toûjours pour le faire obeïr. Ce mot vient du Latin batuo, batuis, selon Nicod, Menage & Du Cange.
 
BATTRE, signifie aussi, Deffaire des trouppes assemblées en un corps. Les petites armées battent bien souvent les grandes. Samson battit les Philistins avec une maschoire d'asne.
 
BATTRE, signifie aussi, Tourmenter, agiter, secoüer. Ce navire a été battu de la tempeste. ces fruits ont été battus du mauvais vent. toute cette coste a été battuë de l'orage. on bat les noyers avec la gaule pour en recueillir les noix. le soleil bat à plomb dans la Zone Torride. On le dit aussi des plus legeres agitations. Ce malade est bien bas, son pous ne bat plus. le coeur bat long-temps quand on a couru. un cheval bat du flanc, quand il est poussif. cette montre bat encore, la fusée n'est pas encore à bout.
 
BATTRE, signifie encore, Forger, ou frapper avec le marteau. Battre du fer à la forge. battre à chaud. battre à froid. Battre de l'or ou de l'argent, c'est l'étendre en feuilles. Battre monnoye, c'est, Faire & marquer de la monnoye : ce qui se dit non seulement des ouvriers qui la battent, mais aussi de ceux qui ont droit de la faire battre. Le Prince de Monaco bat monnoye.
 
BATTRE le fer, signifie, S'exercer à tirer des armes chez des Maistres d'Escrime : & en ce sens on dit figurément, qu'un homme a long-temps battu le fer, quand il s'est long-temps exercé en quelque art ou profession que ce soit.
 
BATTRE, se dit aussi de plusieurs preparations qui se font en plusieurs sortes de choses ou de marchandises : c'est les piler & les reduire en poudre. Battre de la poudre à canon, du poivre, du tan. Battre des livres, c'est en presser les feuilles avec le marteau pour en rendre la relieure plus belle. Battre des sieges, des tapisseries, c'est en faire sortir la poudre en les frappant avec des baguettes. Battre en grange, c'est, Faire sortir le grain des espics des bleds en les frappant avec un fleau. Battre le fusil, c'est en tirer du feu en le frappant avec une pierre. Battre des pieux, c'est, Enfoncer des pieux avec un mouton. Battre la terre, c'est la rendre unie avec des maillets.
 
BATTRE, signifie quelquefois, Mesler, brouiller. Battre des oeufs pour faire une aumelette. battre les cartes dont on jouë pour les bien mesler. Battre le beurre, c'est, Agiter & brouiller tellement les parties du lait, qu'elles s'épaississent en beurre.
 
BATTRE, signifie aussi, Fouler en marchant. Ainsi on dit, Battre la semelle, pour dire, Voyager à pied. Battre le pavé, Marcher sans cesse dans une ville où on est sans occupation. un chemin battu, frayé, foulé.
 
BATTRE, signifie aussi, Approcher de prés, toucher legerement. Cette riviere bat au pied de la montagne, bat les murs de cette ville, pour dire, qu'elle en est proche.
 
BATTRE des mains, applaudir : ce qui se dit non seulement du battement effectif des mains, qui est un témoignage de joye ou d'approbation publique que donnent le peuple & les écoliers, mais encore de tous les autres applaudissements que les honnestes gens donnent à quelque action, ou à quelque ouvrage public.
 
BATTRE, avec le pronom personnel, se dit des combats singuliers. Il est deffendu severement de se battre en duel. cet homme est un brave qui se bat fort bien, avec honneur. se battre à l'espée, au poignard, à coups de pistolet. ce bataillon s'est bien battu, il a soûtenu tout l'effort du combat.
 
BATTRE, en termes de Guerre, se dit en parlant du tambour. Battre la quaisse, c'est à dire, Assembler des soldats, ou les enroller. Battre aux champs, les faire marcher à la campagne. Battre l'assemblée, la diane, la marche, la chamade, pour donner le signal de tous les mouvements militaires.
 
On dit aussi, Battre l'estrade, pour dire, Envoyer des Cavaliers par la campagne pour aller aux advis, & découvrir les ennemis.
 
BATTRE, se dit aussi des attaques qui se font avec des machines & de l'artillerie. Une armée que le canon bat en flanc est bientost défaite. on a battu Rhodes avec cent pieces de canon. On appelle Battre en ruine une ville, quand on en destruit tous les édifices avec le canon & les bombes. En ce sens on le dit figurément des personnes qu'on poursuit jusqu'à l'extremité, & des disputes où on apporte de si fortes raisons, qu'elles détruisent absolument le parti contraire. On dit aussi, Battre par camarades, quand plusieurs pieces de canon tirent tout à la fois sur un même corps, soit d'une même batterie, soit de differentes.
 
BATTRE, se dit aussi de cette guerre perpetuelle que se font les élements, & les animaux, par leurs qualités contraires. Les vents contraires se battent sur la mer. le froid se bat contre le chaud. les taureaux sont furieux quand ils se battent.
 
BATTRE, en termes de Chasse, signifie, Estendre ses Veneurs par la campagne pour faire lever & sortir le gibier. Battre le bois, la plaine, les buissons. On dit aussi, Battre à route, faire la battuë, pour dire, Battre les buissons avec la houssine pour lancer la beste.
 
On dit figurément en ce sens d'un Orateur, d'un Escrivain, qu'il bat la campagne, qu'il bat bien du pays, pour dire, qu'il s'égare, qu'il s'éloigne de son sujet, qu'il dit bien des choses inutiles.
 
On dit aussi, qu'un oiseau bat de l'aile, lors qu'il agite fortement ses ailes pour se soûtenir en l'air en le battant : & en ce sens on dit figurément, qu'un homme ne bat plus que d'une aile, lors que sa fortune ou sa santé ont beaucoup diminué, & qu'il a peine à subsister.
 
On dit en termes de Chasse, Battre le ruisseau, pour dire, Nager, quand la beste qu'on poursuit se sauve par les eaux.
 
En termes de Manege, on dit qu'un cheval bat à la main, ou begaye, quand un cheval n'a pas la teste ferme, & leve le nez, bransle & secouë la teste à tout moment en secouant sa bride. Les chevaux Turcs & Cravates sont sujets à battre la main, & il faut leur mettre une martingale.
 
On dit aussi, qu'un cheval bat la poudre ou la poussiere, lors qu'il trepigne, qu'il fait un pas trop court, & qu'il avance peu : ce qui se dit de tous ses temps & mouvements. On dit aussi, qu'un cheval bat du flanc, quand il commence à être poussif.
 
En termes de Musique, on appelle Battre la mesure, Donner un signal aux Musiciens en haussant & baissant la main, du temps qu'ils doivent employer à chaque cadence pour chanter & joüer tous ensemble.
 
BATTRE, s'employe aussi figurément en ces autres phrases. Battre froid à quelqu'un, c'est luy faire un mauvais accueil, luy témoigner qu'on est mal satisfait de sa visite, de ses discours. On dit aussi, Il l'a battu de cette raison, de cet argument, pour dire, Il luy a fait une telle objection, il l'a persuadé par cette raison. On dit aussi, qu'un homme se bat en retraite, pour dire, qu'il se retire des affaires, du commerce du monde.
 
BATTRE, s'employe proverbialement en ces phrases. Ils se battent comme chiens & chats. Cet homme a été battu comme un chien, a été battu comme plastre, a été battu dos & ventre. On dit, qu'il fait bon battre glorieux, car il n'oseroit s'en vanter. On dit, qu'il vaudroit autant battre sa teste contre un mur, pour dire, que toute la peine qu'on prendroit à faire quelque chose seroit inutile. On dit en même sens, que c'est battre l'eau, quand on s'amuse à quelque travail où il n'y a rien à profiter. On dit, qu'il faut battre le fer tandis qu'il est chaud, pour dire, qu'il ne faut pas perdre l'occasion de faire reüssir une affaire, quand on la trouve. On dit aussi, Nous avons battu les buissons, un autre a pris les oiseaux, pour dire, qu'un autre a profité de nostre travail. On dit aussi, A battre faut l'amour, pour dire, qu'on n'aime jamais les gens qui nous ont battu. On dit aussi, Battre le chien devant le lion, ou devant le loup, pour dire, Corriger un grand, en chastiant un petit devant luy. On dit aussi, C'est la coustume de Lorris, où le battu paye l'amende, quand un homme qui a receu quelque injure ou dommage d'un autre, est encore rabroué ou condamné par ses superieurs. Voyez l'origine de ce proverbe à Coustume. On dit aussi ironiquement à ceux qui disent qu'ils n'ont rien à faire, qu'ils aillent battre le Prevost, qu'ils gagneront double amende. On dit, qu'un homme se bat de l'espée qui est chez le Fourbisseur, pour dire, qu'il se met en peine d'une chose qui ne le regarde point. On dit aussi, qu'un homme est battu de l'oiseau, pour dire, qu'il est rebuté des traverses, des persecutions qu'on luy a faites en une affaire. On dit aussi, Se battre à la perche, pour dire, qu'un homme se met fort en peine d'une chose dont il ne luy revient aucun profit.
 
BATTU, UË. part. & adj. Il a presque toutes les significations de son verbe Battre, mais on dit encore, qu'une femme a les yeux battus, quand ils n'ont plus le vif éclat qu'ils avoient : qu'un homme a eu long-temps les oreilles battuës d'un tel discours, pour dire, qu'il a été souvent importuné du même recit.
 
On dit proverbialement, Autant vaut bien battu que mal battu, pour dire, que souvent on n'est pas plus puni en Justice pour avoir donné plusieurs coups, que pour en avoir donné un seul.
 
BATTU, se dit aussi des draps, des tapisseries où il y a beaucoup d'or meslé, & qui sont battuës d'or & d'argent.
Podcasts Relaxez-vous avec Robert : La lettre B Relaxez-vous avec Robert : La lettre B

Découvrez les bienfaits du bien-être et de la béatitude avec les mots en B du Grand Robert.

20/02/2020