colonne

 

définitions

colonne ​​​ nom féminin

Support vertical d'un édifice, ordinairement cylindrique. ➙ pilastre, pilier, poteau. Base, fût, chapiteau d'une colonne. Rangée de colonnes. ➙ colonnade.
Monument formé d'une colonne isolée. ➙ obélisque, stèle. La colonne Vendôme. —  par extension Colonne Morris : édicule cylindrique, où l'on affiche les programmes de spectacles, etc., à Paris.
Formation géologique dressée.
(objets dressés ou allongés)
locution Colonne vertébrale, axe articulé formé par les vertèbres (33 chez l'être humain), soutien du squelette et axe nerveux des vertébrés. —  au figuré La colonne vertébrale d'un raisonnement.
Colonne d'air, d'eau, de mercure, masse de ce fluide dans un tube vertical. —  Une colonne de fumée.
Colonne montante : maçonnerie verticale groupant les canalisations d'un immeuble.
au figuré Section qui divise verticalement une page manuscrite ou imprimée. Titres sur deux colonnes. —  locution Titre sur cinq colonnes à la (page) une. —  Des colonnes de chiffres.
Corps de troupe disposé sur peu de front et beaucoup de profondeur. Colonne d'infanterie.
locution La cinquième colonne : les services secrets d'espionnage ennemi sur un territoire.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
De bonne heure, le lendemain, nous dépassâmes lentement le défilé ; un détachement marchait sur le versant de la montagne pour protéger les flancs de la colonne.Rudolf Carl von Slatin (1857-1932), traduction Gustave Bettex (1868-1921)
Notre petite colonne s'engage dans une route muletière qui serpente tantôt sur les crêtes, tantôt sur les flancs de la montagne.Joseph Vilbort (1829-1911)
Ma colonne vertébrale se fondit en une fange glacée, et je voulus lutter – mais en vain – contre cette déshonorante sensation...Jules Barbey d'Aurevilly (1808-1889)
Quelques cavaliers s'avancèrent un peu, et revinrent précipitamment, disant qu'ils avaient vu de loin une colonne ennemie.Marie-Louise-Victoire de Donnissan La Rochejaquelein (1772-1857)
Les vibrations transmises à l'ensemble du corps entraînent des douleurs lombaires, des hernies discales ainsi qu'une dégénérescence précoce de la colonne vertébrale.Europarl
Il prit deux escadrons des chasseurs de la garde pour observer les mouvemens de la colonne ennemie.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Cicéron fut moins éloquent que toi, colonne sans nom, dont la base est ensevelie dans les décombres !George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Il faut aujourd'hui souligner que la refonte des procédures constitue la colonne vertébrale du paquet.Europarl
Ensuite, posant sa plume sur ma colonne de notes, il me regarda, secoua la plume pour jeter le trop plein d'encre et resta pensif.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Michel Delines (1851-1914)
En tout cas, cette colonne devait compter plus d'un millier d'hommes, et il serait impossible de lui tenir tête avec le personnel de la plantation.Jules Verne (1828-1905)
Une petite colonne de fumée blanche montait dans les branches dénudées du platane et me marquait la place précise de sa maison.Hector Malot (1830-1907)
On eût dit qu'il était de la même pierre que la colonne à laquelle il adhérait.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Sur les ailes couraient des éclaireurs ; à la tête de la colonne s'avançaient gravement des chefs respectables par leur âge, et d'une taille plus élevée que celle de leurs compagnons.Mayne Reid (1818-1883), traduction Émile Gigault de La Bédollière (1812-1883)
Je me suis cramponnée fortement à la petite colonne qui termine la rampe, et j'ai attendu en me baissant qu'il vînt jusque-là.George Sand (1804-1876)
A peine au pied de la colonne, v'là le tonnerre, les éclairs, tout le diable et son train !...Oscar Méténier (1859-1913)
Les régiments formés en colonne, et qui s'avançaient contre les remparts, furent un peu maltraités.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Les six coulées supérieures étaient, sans aucun doute, primitivement unies à la même colonne avant que celle-ci eût été démolie par la mer.Charles Darwin (1809-1882), traduction Alphonse-François Renard (1842-1903)
Je pourrais vous dire la même chose à propos de l'enlèvement de la colonne vertébrale, des matériels à risque.Europarl
Qu'importe qu'une ville se soit transformée en momie et qu'une colonne soit couchée dans la fange !Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Il s'agit d'une génération de personnes qui dans la plupart de ces pays, constituent la colonne vertébrale de la société.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « COLOMNE » s. f.

Pilier rond fait pour soûtenir, ou pour orner un bastiment, un buffet, un tabernacle, une table, &c. On fait des colomnes de bois, de pierre, de marbre, de bronze, de jaspe, de lapis, &c. Il y a des colomnes torses, cannelées, embastonnées, isolées, pour les faire paroistre plus grosses, ou plus agreables, & detachées. C'est la diversité des colomnes qui donne le nom aux cinq Ordres d'Architecture, la Toscane, la Dorique, l'Ionique, la Corinthienne, & la Composite. Philbert de Lorme en a voulu inventer une Françoise, dont il en reste encore quelques-unes au gros pavillon du Louvre vers les Tuilleries ; mais il n'a pas été suivi. Les grandeurs & les proportions des colomnes se tirent de leurs modules ou diametres. Blondel enseigne plusieurs manieres de décrire geometriquement & tout d'un trait le contour de l'enflure ou diminution des colomnes. L'Escriture dit qu'il y avoit une colomne de feu devant l'Arche. Dans le Temple de la Diane d'Ephese il y avoit 127. colomnes toutes d'une piece, de 60. pieds de hauteur. Elles furent toutes dressées aux dépens d'autant de Rois. Ce mot vient de columen, qui signifie une piece de bois posée à plomb, qui soûtient le faiste d'un bastiment.
 
On appelle un ordre, un rang de colomnes, quand il y en a plusieurs de suitte dans un bastiment.
 
On appelle aussi colomnes, les piliers ou les quenouilles d'un lit qui en soûtiennent le ciel.
 
COLOMNE, se dit aussi d'une construction separée d'un bastiment, faite en forme ronde, soit d'une, ou de plusieurs pierres, pour servir de quelque monument à la posterité, ou à quelque autre usage. La colomne de Pompée prés d'Alexandrie est d'une grosseur admirable. La colomne de Trajan est le plus bel ouvrage de sculpture qui reste de l'Antiquité. La colomne de St. Simeon Stylite, où ce Saint demeura 40. ans debout. La colomne de l'Hostel de Soissons a été faite pour observer les astres, & il y a dedans un escalier.
 
On appelle les Colomnes d'Hercules, les montagnes de Calpé & d'Abila au destroit de Gibraltar, où l'Ocean entre dans la Mediterranée, & où Hercules borna ses voyages.
 
COLOMNE, en termes d'Imprimerie, est la division des lignes d'une page, ensorte qu'en les regardant de haut en bas, elles font la figure d'une colomne. Les livres qu'on traduit en d'autres Langues, qu'on met à costé pour les comparer ensemble, sont imprimés par colomnes. il y a plusieurs colomnes dans la Concordance de la Bible.
 
COLOMNE, en termes de Guerre, est une division des troupes qu'on fait marcher en même temps, & vers un même endroit par des intervalles assez éloignés pour éviter la confusion. Pour faire cette entreprise, il fit marcher son armée sur trois colomnes. Il y avoit une colomne pour les bagages & l'artillerie.
 
COLOMNE, se dit figurément de ce qui soûtient, qui appuye, qui affermit quelque chose. La justice, la paix, la Religion sont les colomnes de l'Estat. Les Saints Peres, les Martyrs sont les colomnes de l'Eglise. L'Ecriture dit que la terre est fondée sur de fortes colomnes, & qu'elles ne seront point esbranlées.
Déjouez les pièges ! « Des yeux marron », ou « marrons » ? « Des yeux marron », ou « marrons » ?

Consultez la règle complète de l'accord des adjectifs de couleur.

10/06/2020