Email catcher

compatir

Définition

Définition de compatir ​​​ verbe transitif indirect

Compatir à. Avoir de la compassion pour (une souffrance). ➙ s'apitoyer, s'attendrir. Je compatis à votre douleur.

Conjugaison

Conjugaison du verbe compatir

actif

indicatif
présent

je compatis

tu compatis

il compatit / elle compatit

nous compatissons

vous compatissez

ils compatissent / elles compatissent

imparfait

je compatissais

tu compatissais

il compatissait / elle compatissait

nous compatissions

vous compatissiez

ils compatissaient / elles compatissaient

passé simple

je compatis

tu compatis

il compatit / elle compatit

nous compatîmes

vous compatîtes

ils compatirent / elles compatirent

futur simple

je compatirai

tu compatiras

il compatira / elle compatira

nous compatirons

vous compatirez

ils compatiront / elles compatiront

Synonymes

Synonymes de compatir à verbe transitif indirect

s'apitoyer sur, s'attendrir sur, plaindre

Exemples

Phrases avec le mot compatir

Henri n'avait pas le temps de compatir à d'autres peines que les siennes.Jean Marie Dargaud (1800-1866)
Cependant madame la comtesse ne fut pas insensible ; d'après tout ce que j'ai entendu, elle a connu l'amour, elle doit compatir à ses peines.Paul de Kock (1793-1871)
Dans cette perspective, il est clair que la clémence ou la compassion n'ont pas de place, puisque compatir impliquerait d'admettre une identité statutaire fondamentale.Politique africaine, 1999, Jean-Noël Ferrié (Cairn.info)
Aujourd'hui, l'inhumain, le monstre, c'est celui qui se caractérise par son incapacité à compatir.Humanisme, 2010, Marc Horwitz, Pierre Zimmer (Cairn.info)
Et si l'on ne veut pas souffrir, compatir, elles réclament l'endurcissement.Lignes, 2016, Sophie Wahnich (Cairn.info)
De cet instant collectif, sommant tout le monde de compatir et suspectant toute voix dissidente de connivence avec l'ennemi, on peut se demander qui l'orchestre.Critique, 2017, Thierry Hoquet (Cairn.info)
Comment ne pas compatir avec cet homme qui aura tout tenté pour sauver celle qu'il aimait ?Ouest-France, Julie SCHITTLY, 29/12/2018
Je trouve en moi de quoi compatir à vos sentiments et à votre douleur.François Guizot (1787-1874)
Ainsi, dans la seconde moitié du xixe siècle, l'animal n'était plus le singe de l'homme, mais devint progressivement un individu avec lequel compatir.Revue de la Bibliothèque nationale de France, 2020, Thierry Laugée (Cairn.info)
Elle n'a su compatir avec personne, et c'est la plus avare et la plus bizarre personne qui vive.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Je le sens fait pour compatir, plaindre, secourir et consoler.George Sand (1804-1876)
Soyez à l'écoute mais fixez des limites : compatir ne signifie pas épouser les querelles de votre collègue avec sa femme ou son patron.Capital, 06/03/2012, « Votre collègue va mal : adoptez la bonne attitude »
Cette passivité est triple : ralentir pour être capable de suivre, compatir, recevoir (il y a un don fait par le patient au médecin).Nouvelle revue théologique, 2008 (Cairn.info)
Ce n'est que par son aptitude à compatir que l'humanité (catégorie descriptive et extensive) s'avère vraiment humaine (catégorie morale et intensive).Revue du Mauss, 2008, Paul Audi (Cairn.info)
Je voudrais saluer sa mémoire aujourd’hui en ouverture de ce débat et compatir avec sa famille et tous ceux à qui elle manquera.Europarl
Il n'est pas nécessaire cependant de changer de condition, la vôtre peut compatir avec les moyens que vous pouvez choisir pour vous sauver.Victor Cousin (1792-1867)
Le lecteur n'a d'autre choix que celui de compatir en silence.Le débat, 2003, Jean-Pierre Le Goff (Cairn.info)
Il ne s'agit pourtant pas de faire de la misère un spectacle édifiant, ou d'offrir au spectateur l'occasion de compatir à peu de frais.Études, 2014 (Cairn.info)
Reconnaître, ce n'est pas compatir, ni minimiser et surtout ne pas banaliser.Cahiers critiques de thérapie familiale et de pratiques de réseaux, 2018, Robert Neuburger (Cairn.info)
Il s'agit manifestement là d'amener le visiteur à compatir plus qu'à comprendre.Les temps modernes, 2003, Stefanie Endlich, Catherine Weinzorn (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de COMPATIR v. n.

Demeurer ensemble en même sujet sans se détruire l'un l'autre. L'eau & le vin se peuvent mesler & compatir ensemble.
 
COMPATIR, signifie en Morale, Estre sensible à la douleur, à l'affliction d'autruy, avoir pitié de luy. Un coeur vrayement Chrêtien doit compatir aux maux de son prochain, & les soûlager de tout son possible.
 
COMPATIR, signifie aussi, Estre indulgent à autruy, ne le pas condamner legerement. Il faut compatir aux foiblesses de la nature humaine, souffrir ses deffauts.
 
COMPATIR, signifie encore, Vivre bien avec quelqu'un. Ces deux associez sont de même humeur, ils compatissent bien ensemble. ce mari est complaisant, il compatit bien avec sa femme, il s'accommode à toutes ses humeurs.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots à connaître pour briller pendant les repas de fin d'année Top 10 des mots à connaître pour briller pendant les repas de fin d'année

Les conversations en famille ou entre amis vont toujours bon train pendant vos repas de fin d’année et vous tenez cette fois à faire étalage de votre...

Marjorie Jean 20/12/2023
sondage de la semaine