compétiteur

définitions

compétiteur ​​​ , compétitrice ​​​ nom

Personne qui entre en compétition ➙ concurrent.

synonymes

compétiteur, compétitrice nom

adversaire, candidat, challengeur, concurrent, rival

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le cardinal eut un frisson nerveux au nom de ce compétiteur détesté, que l'astucieux confident mettait exprès en avant.Octave Féré (1815-1875)
Et pour cela, je déclare que je désire vous avoir sur-le-champ pour compétiteur.George Sand (1804-1876)
Aussitôt après, il marche de nouveau contre son compétiteur, l'attaque, le défait, s'empare de sa personne, et le livre à la main du bourreau.Pierre Daru (1767-1829)
On vit les cardinaux donner un compétiteur au pape qu'ils venaient d'élire.Pierre Daru (1767-1829)
L'industrie est en meilleure position, en tant que compétiteur majeur, pour défendre sa position sur le marché.Europarl
Ce pain que tu manges, aucun compétiteur ne te l'arrachera ; encore moins le voles-tu à ton frère dans la détresse.Georges Eekhoud (1854-1927)
Une chose est certaine, l'écart de compétitivité entre notre économie et l'économie américaine, notre principal compétiteur, ne se réduit pas et s'est même élargi.Europarl
L'intrigant patriarche tâchait d'en profiter pour susciter des troubles et un compétiteur au nouveau roi.Émile Vincens (1764-1850)
Othon négocie avec son compétiteur ; il lui offre tout ce qui peut séduire un homme plus avide de jouissances oisives que de pouvoir.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Bertrand délivré d'un compétiteur, et en possession de toute la succession paternelle, ne pensa plus qu'à presser le siège de sa future capitale.Émile Vincens (1764-1850)
S'ils veulent le détrôner, je souhaiterais fort qu'ils ne me choisissent pas pour lui trouver un compétiteur.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Mais l'ambition des hommes puissants ne pouvait laisser la république sans troubles ni le gouvernement d'un d'entre eux sans compétiteur (1414).Émile Vincens (1764-1850)
Nous verrons, s'il arrive à l'âge de son compétiteur, comment il retirera ses mains du fer rouge placé au timon des affaires publiques.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « COMPETITEUR » s. m.

Concurrent, celuy qui pretend à un même rang, à un même employ, à une même fortune. Ceux qui pretendent à la gloire ont beaucoup de competiteurs.
Les mots croisés du Robert Les mots de l'orthographe Les mots de l'orthographe

Vous soignez votre réputation de champion(ne) en dictées toutes catégories ? Alors testez vite notre grille de mots croisés dédiée aux mots de...

16/09/2021