adversaire

 

définitions

adversaire ​​​ nom

Personne qui est opposée à une autre dans un combat, un conflit, une compétition. ➙ ennemi, rival. L'emporter sur son adversaire.
Personne hostile à (une doctrine, une pratique). Les adversaires du libéralisme.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je me sentis faiblir, tandis que mon adversaire, habitué à ces sortes de combats, semblait reprendre incessamment de nouvelles forces.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
À partir de cette faute de l'adversaire, son esprit fut tellement en garde, que lui profita toujours, et qu'elle, par conséquent, perdit l'avantage.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Au lieu de faire face à son adversaire, elle poussa un hurlement d'alarme, et s'enfuit de toute la vitesse de ses jambes.Mayne Reid (1818-1883), traduction Émile Gigault de La Bédollière (1812-1883)
Et sans doute ne s'attendaient-ils pas à trouver là cet adversaire, car ils s'arrêtèrent indécis et se consultèrent du regard avant d'attaquer.Michel Zévaco (1860-1918)
Cependant, il était aussi le plus grand adversaire d'une représentation populaire, car celle-ci pouvait introduire dans la politique des éléments prétendument imprévisibles.Europarl
Il leva sa main ; elle était lourde sa main noueuse, et il étourdit son adversaire d'un coup sur la tête.Nikolaï Vassilievitch Gogol (1809-1852), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Cela signifie que les frontières ne nous séparent plus de l'adversaire mais qu'elles le protègent.Europarl
Reineke, plus léger, évita le choc de son adversaire et inonda bien vite son balai de son eau corrosive et le traîna dans la poussière pour le remplir de sable.Johann Wolfgang von Goethe (1749-1832), traduction Édouard Grenier (1819-1901)
Je croyais que mon adversaire avait un couteau, mais je m'étais sans doute trompé, car il s'en serait certainement servi.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Il y avait là mille moyens de se cacher et de se soustraire aux poursuites d'un adversaire irrité.George Sand (1804-1876)
Puis, croisant de nouveau ses bras, il resta immobile comme une belle statue en attendant son adversaire.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Des circonstances mystérieuses, et d'ailleurs trop compliquées pour que je puisse vous les rappeler en ce moment, ont rendu cet homme mon adversaire, et peut-être mon ennemi mortel.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Par contre, on a l'impression que chez l'adversaire – les criminels -, les contacts fonctionnent assez bien.Europarl
Cette manœuvre prudente ne leur réussit pas : deux furent désarçonnés, et le troisième manqua la passe, c'est-à-dire que sa lance, s'écartant de la ligne droite, ne toucha pas son adversaire.Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
Ils ne pouvaient croire qu'il y eût une muraille entre eux et leur formidable adversaire.Mayne Reid (1818-1883), traduction Émile Gigault de La Bédollière (1812-1883)
Je me hâtai de serrer mon mouchoir dans l'espérance d'apaiser ce redoutable adversaire ; mais il était trop irrité pour revenir facilement à son état de tranquillité habituelle.Mayne Reid (1818-1883), traduction Émile Gigault de La Bédollière (1812-1883)
Supposez qu'il soit opposé à un adversaire de taille, dont il a été prouvé à plusieurs reprises qu'il a consommé des produits dopants, mais qui n'a encore jamais été suspendu.Europarl
Il avait jugé son adversaire trop à la légère, et laissé son camp entièrement exposé à une surprise.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Je me retournai, cherchant un adversaire ; je ne fus pas longtemps sans en trouver un.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Il était clair que le calife me considérait toujours comme son adversaire et n'attendait qu'une occasion, une seule pour me mettre, à jamais, hors d'état de lui nuire... !Rudolf Carl von Slatin (1857-1932), traduction Gustave Bettex (1868-1921)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ADVERSAIRE » s. m.

Antagoniste, celuy qui combat, ou qui dispute contre quelqu'un. David avoit à combattre un redoutable adversaire : c'estoit Goliath. Cardan avoit un puissant adversaire qui écrivoit contre luy : c'estoit Scaliger en ses Exercitations. Ce mot vient de ad, & versus.
Le mot du jour Déconfinement Déconfinement

Confinement existait depuis le XVe siècle. Déconfinement, lui, s’est pointé comme une fleur, un 1er avril, pour offrir, dès le début de la période, une perspective de sortie.

Aurore Vincenti 29/04/2020