Email catcher

adversaire

Définition

Définition de adversaire ​​​ nom

Personne qui est opposée à une autre dans un combat, un conflit, une compétition. ➙ ennemi, rival. L'emporter sur son adversaire.
Personne hostile à (une doctrine, une pratique). Les adversaires du libéralisme.

Synonymes

Combinaisons

Exemples

Phrases avec le mot adversaire

Elle doit être toujours concentrée avec tous les adversaires de la même manière.Ouest-France, Olivier CLERC, 08/01/2019
Dans le cas présent, bien que le squale semble avoir survécu à la confrontation, impossible malheureusement de savoir ce qu'il est advenu de son adversaire.Géo, 10/06/2020, « Un photographe immortalise un requin qui se serait battu avec… »
Quelques centièmes de seconde plus tard, il pose son pion sur le damier et couche le roi de son adversaire.Ça m'intéresse, 06/09/2017, « D'où vient le talent ? »
Cette dimension conflictuelle de la rivalité mimétique conduit en dernier lieu à l'emporter sur l'adversaire, voire à l'éliminer.Cités, 2013, Harald Wydra, Stéphane Vinolo, Charles Ramond (Cairn.info)
Qui pouvait dire si cet adversaire ne deviendrait pas un allié à l'occasion ?Paul Féval (1816-1887)
Cette référence biblique est capitale quand il s'agit d'expliquer à ses adversaires l'autorité dont elle se prévaut.Littératures classiques, 2016, Louise Piguet (Cairn.info)
Cette protestation apparaît néanmoins mieux placée que ne le sont ses adversaires pour faire face aux énigmes et aux aveuglements volontaires de notre modernité.Le débat, 2014, Paul Thibaud (Cairn.info)
Ce samedi, il a multiplié les arrêts pour retarder le plus possible l'ouverture du score de ses adversaires.Ouest-France, 26/09/2021
C’est ainsi qu’il a acquis le respect tant parmi ses alliés que parmi ses adversaires politiques.Europarl
C'est important mais on regarde aussi le calendrier de nos adversaires qui vont avoir par la suite un parcours plus compliqué.Ouest-France, 27/02/2020
Un déplacement qui n'a plus rien d'une sinécure pour ses adversaires.Ouest-France, 04/02/2015
Mais son adversaire a encore pris son service et cette fois s'est détachée définitivement, pour conclure en 1h52.Ouest-France, 30/03/2021
Cette disposition était vivement critiquée par ses adversaires en raison du risque d'une généralisation des contrôles au faciès qu'elle laissait entrevoir.Revue française de droit constitutionnel, 2014, Idris Fassassi (Cairn.info)
Mais le coq peut aussi dresser ses attributs face à des adversaires ou des intrus présents sur son territoire.Géo, 18/01/2021, « La drôle de rencontre entre un skieur et un grand… »
Remplissez-en un avec votre adversaire et remettez votre exemplaire à votre assureur sans attendre.Capital, 17/04/2019, « Dégât des eaux : que faire ? »
Réflexe primaire de survie, la peur est censée nous donner l'énergie de fuir devant un danger ou de lutter contre un adversaire.Capital, 19/05/2011, « Peur : dépassez-la pour faire les bons choix »
Cette découverte relance les études sur cette hérésie qu'on ne connaissait que par les témoignages des adversaires, ceux que les spécialistes appellent les antipriscillianistes.Études théologiques et religieuses, 2012, Sylvain Jean Gabriel Sanchez (Cairn.info)
Cette problématique nous amène à aborder la question de la reconnaissance sociale des adversaires et du rôle des rapports de force.Pensée plurielle, 2012, Khosro Maleki (Cairn.info)
Puis ils disputent des scrims, des matches en ligne amicaux, ou regardent des parties en replay pour analyser la stratégie de l'adversaire.Ça m'intéresse, 26/03/2017, « E-sport : combien gagnent les joueurs en ligne ? »
Donc jouer des adversaires directs d'entrée, ce n'est pas l'idéal, quand joueuses viendront juste de nous rejoindre quelques jours avant.Ouest-France, Julien HIPPOCRATE, 29/07/2021
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ADVERSAIRE s. m.

Antagoniste, celuy qui combat, ou qui dispute contre quelqu'un. David avoit à combattre un redoutable adversaire : c'estoit Goliath. Cardan avoit un puissant adversaire qui écrivoit contre luy : c'estoit Scaliger en ses Exercitations. Ce mot vient de ad, & versus.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des régionalismes qui vont vous charmer Top 10 des régionalismes qui vont vous charmer

D’un bout à l’autre de l’Hexagone, on parle toutes et tous la même langue, le français. Pourtant – quiconque a déjà voyagé en dehors de sa région...

Mathieu Avanzi 21/11/2023
sondage de la semaine