condescendance

définitions

condescendance ​​​ nom féminin

Supériorité bienveillante mêlée de mépris. ➙ arrogance, hauteur. Un air de condescendance.

synonymes

condescendance nom féminin

arrogance, dédain, hauteur, morgue, supériorité

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Reine trop prompte à la condescendance, j'ai négligé d'entretenir, chez ceux qui m'aimaient, le prestige éblouissant de la royauté.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Argumenter sur certaines questions expose parfois le raisonneur à des dangers assez graves ; c'est quelquefois aussi de sa part une véritable condescendance de les discuter.Hector Berlioz (1803-1869)
N'a-t-on pas poussé la condescendance jusqu'à faire entendre au dénoûment le magnifique chœur final avec ses larges harmonies sur lesquelles retentissent si poétiquement des réminiscences d'airs nationaux suisses ?Hector Berlioz (1803-1869)
Il fronçait le sourcil et baissait la tête avec un air de douceur et de condescendance.Alfred de Vigny (1797-1863)
J'avoue que je suis un peu surpris, parfois, par le ton de condescendance dont nous usons à l'égard des pays de l'élargissement.Europarl
Avec une condescendance légèrement railleuse, elle s'était prêtée à cette fantaisie de ma part, fantaisie qu'avec ses idées tahitiennes elle s'expliquait à peine.Pierre Loti (1850-1923)
Par quelles prétendues finesses de langage espéra-t-elle ou plutôt feignit-elle de concilier ses droits et ceux de la justice distributive avec sa lâche condescendance politique ?Émile Vincens (1764-1850)
En troisième lieu, enfin, il faut rompre avec la suffisance et la condescendance d'une petite élite expliquant au citoyen qu'il n'y a pas d'autre choix qui vaille que les siens.Europarl
Mais, monseigneur, puisque vous poussez la condescendance à ce point, vous me permettrez bien de vous poser une petite question, une seule ?Michel Zévaco (1860-1918)
Je crois même que, depuis quelque temps, il avait poussé la condescendance jusqu'à se faire admettre dans une société de tempérance.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Et il saluait à la ronde, en s'exprimant ainsi d'un ton sec où perçait la condescendance d'un grand seigneur en visite chez des bourgeois.Émile Gaboriau (1832-1873)
Je crus qu'il existait un parti plus simple et sur-tout plus humain ; c'était d'user envers lui de bons traitemens et de beaucoup de condescendance pour ses goûts et ses inclinations.Jean Itard (1774-1838)
N'importe, il me sembla que le moment était venu où il fallait ne plus apaiser ces mouvemens par condescendance, mais les vaincre par énergie.Jean Itard (1774-1838)
Nous l'avouons, et cependant nous l'avouons par une condescendance de notre esprit plutôt que nous ne le sentons en lisant ce livre.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Pour peu que l'homme s'effémine et que la femme se virilise, ils auront moins d'attrait, moins d'inclination et de condescendance l'un pour l'autre.Charles Turgeon (1855-1934)
Cette condescendance eut grand succès et rendit plus remarquable la solitude de la loge royale qui restait la seule vide dans toute la salle.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Le respect des uns, la condescendance des autres, l'affection de tous unissent admirablement les cœurs sans entraver les volontés.Bernard-Henri Gausseron (1845-1913)
Devant les désordres croissants de son frère, elle considéra une plus longue condescendance comme une lâcheté et résolut de précipiter les événements.Lucien Biart (1828-1897)
Surtout qu'à deux ou trois reprises elle le dévisagea avec persistance, en accompagnant cet examen d'un sourire plein de condescendance et de supériorité.Georges Eekhoud (1854-1927)
Britannique et c'est par pure condescendance, je vous le rappelle, que je consens à vous répondre, malgré l'atteinte profonde que vous venez de porter à ma dignité de citoyen anglais.Jules Lermina (1839-1915)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CONDESCENDANCE » s. f.

Complaisance, soûmission, deference aux sentiments & aux volontez d'autruy. Le meilleur moyen de gagner les esprits, c'est d'avoir beaucoup de condescendance pour eux.
Les deux font la paire Épices et espèces Épices et espèces

Le mot « espèce » est utilisé depuis le Moyen Âge : attesté au XIIIe siècle, son sens est notamment celui de « catégorie d’êtres vivants » (le « genre...

Dr Orodru 15/09/2021