arrogance

 

définitions

arrogance ​​​ nom féminin

Insolence méprisante ou agressive. ➙ hauteur, morgue.
 

synonymes

arrogance nom féminin

insolence, autosuffisance, dédain, fatuité, fierté, hauteur, impertinence, impudence, mépris, orgueil, prétention, suffisance, infatuation (littéraire), morgue (littéraire), outrecuidance (littéraire)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
N’agissons cependant pas avec hâte et arrogance en intégrant chaque politique dans des procédures et des institutions.Europarl
Son arrogance égalait son bonheur ; il croyait paraître d'autant plus grand qu'il abaissait les autres.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
L'arrogance, d'ailleurs, est de règle devant le commun des mortels ; exactement comme la platitude en présence des supérieurs.Georges Darien (1862-1921)
La hauteur et l'arrogance de langage du dernier gouverneur étaient un présage qui faisait mal augurer de l'avenir.François-Xavier Garneau (1809-1866)
Enfin, l'arrogance du rapporteur à l'égard de la population est totalement incompréhensible et nous soutiendrons le droit de chaque pays à l'autodétermination.Europarl
Le découragement aurait bientôt fait place à la confiance et à l'arrogance qui est un caractère de ce peuple.François Guizot (1787-1874)
J'admire le courage – si j'étais méchant, je dirais l'arrogance – de ceux qui croient qu'il y a du bon et du mauvais chocolat.Europarl
L’arrogance des grands pays et leurs intérêts dans le commerce et les transports ont été, en troisième lecture, le facteur déterminant dans l’élaboration de ce soi-disant compromis.Europarl
Notre incapacité à tenir compte de ce fait témoigne de notre profonde arrogance et de notre aliénation à l'égard du monde.Europarl
Et, en prononçant ces paroles, l'œil sévère du magistrat n'avait rien perdu de son arrogance habituelle.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il y avait, dans sa façon de parler au commandant, un mélange assez énigmatique de timidité, – l'éclair brisé de ses prunelles le dénonçait, – et d'arrogance agressive.Paul Bourget (1852-1935)
Cependant, il est de notre devoir et de notre droit, sans aucune arrogance mais avec instance, d'exiger les bases économiques communes qui caractérisent notre communauté.Europarl
Mais le pire de tout, c'est que vous avez l'arrogance de dire, pour ce qui est du projet européen, que c'est vous qui vous y connaissez le mieux.Europarl
Affirmer que l'égalité, uniquement du point de vue juridique, est possible est d'une telle arrogance que l'on peut à peine la concevoir.Europarl
Aurons-nous l'arrogance de croire que nous n'aurons pas besoin d'établir un contact avec les parlements nationaux ?Europarl
Il avait assez d'arrogance, la parole assez prompte et assez tranchante pour répondre au négociateur autrichien.Adolphe Thiers (1797-1877)
Nous avions vu ses premiers efforts pour atteindre au type qu'il possédait enfin, et nous étions émerveillés qu'il eût déjà perdu l'enflure et l'arrogance du parvenu.George Sand (1804-1876)
Mais ces prétentions à l'arrogance ne rencontrèrent chez le notaire que froideur et indifférence, ce qui les rendit encore plus ridicules.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
C'est au mépris de la démocratie, avec une arrogance stupéfiante, que l'élite politique européenne cherche à faire ratifier le traité au forcing.Europarl
Le soir, sous la charmille, son visage exprimait, comme malgré lui, un mélange de tendresse, de moquerie, de fatuité et d'arrogance.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ARROGANCE » s. f.

Orgueil, superbe. Cet homme exige le payement de ses dettes avec une arrogance insupportable. ce valet répond avec une grande arrogance.
Drôles d'expressions Être gêné aux entournures Être gêné aux entournures

Être gêné aux entournures : être mal à l’aise, se sentir gauche ; être incommodé dans son activité.

Alain Rey 12/05/2020