Email catcher

dédain

définitions

dédain ​​​ nom masculin

Le fait de dédaigner. ➙ arrogance, mépris. Regarder qqn avec dédain. ➙ hauteur. N'avoir que du dédain pour qqn, qqch.

synonymes

dédain nom masculin

condescendance, arrogance, hauteur, mépris, mésestime (littéraire)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il lui sembla que tous les passants l'écrasaient sous le dédain de leurs regards.Léonce de Larmandie (1851-1921)
Longtemps méconnu et traité avec dédain, le sonneur par couple détenait assurément une richesse insoupçonnée.Ouest-France, 12/03/2016
Rappelons-nous le dédain, le mépris avec lesquels nous avons regardé se débattre les pays qui nous précédaient dans cette crise.Ouest-France, 09/04/2020
Du côté européen, ce n'est pas le dédain ou l'indifférence qui priment, mais plutôt l'absence de confiance.Ouest-France, 11/06/2021
Il ne s'apercevait pas de ce dédain aujourd'hui.Georges Eekhoud (1854-1927)
Un membre de mon propre parti en parlait récemment avec dédain comme d’un vieux déchet désagréable, mais il n’en est vraiment rien.Europarl
Avec ces deux musiciens et compositeurs, repérés par les amateurs de jazz pour leur inventivité, leur énergie et leur dédain des frontières, nul ne devrait s'ennuyer.Ouest-France, Isabelle BORDES, 03/11/2020
Certes, le savant se contenta d'opposer le dédain de la pitié à des accusations aussi insensées.Jules Lermina (1839-1915)
Leurs expressions de dédain sont suffisamment claires : en témoigne le taux de participation lamentable aux élections européennes.Europarl
Alors que beaucoup de critiques le recrachent avec dédain, lui le défend envers et contre tous.Ouest-France, Pierrick BAUDAIS, 31/05/2019
Avec dédain, le rat et roi de ville déclina l'invitation.Ouest-France, 20/01/2017
Sans doute, les édiles actuels cultivent-ils un véritable dédain pour le courage, le génie et l'emploi des classes ouvrières.Ouest-France, 22/02/2014
Nous avons été traités avec dédain en commission lorsque nous avons envoyé un fonctionnaire faire ce qui n'était, après tout, qu'une recommandation politique.Europarl
Un regard biaisé par-ci, une attitude décontractée par-là, un laisser-aller mollasson pour celui-là ou, encore, comme un petit air de dédain pour celle-ci.Ouest-France, 18/10/2012
Quant à ses collègues masculins, nombre d'entre eux faisaient preuve de dédain à son égard, estimant que la place des femmes était au foyer.Ouest-France, 27/12/2016
Non par snobisme, ni par dédain car sa vocation reste la projection de films.Ouest-France, 13/10/2020
Le jeune homme semblait plein de dédain pour cette partie essentielle de la maison, ses yeux ne s'y étaient pas encore arrêtés.Honoré de Balzac (1799-1850)
Et il me regarde avec un peu de dédain.Ernest La Jeunesse (1874-1917)
Marthe le regarda avec un profond dédain et ne répondit pas.Alphonse Karr (1808-1890)
Nous ne devons pas rester indifférents devant un tel dédain de la vie humaine.Europarl
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DESDAIN » s. m.

Mespris provenant d'aversion, ou d'orgueil. Un Philosophe a un grand desdain pour beaucoup de choses que les hommes estiment.
Vidéos Parler comme jamais, le livre Parler comme jamais, le livre

Découvrez dans cette vidéo à plusieurs voix le livre Parler comme jamais, par Laélia Véron et Maria Candea !

Laélia Véron et Maria Candea 28/10/2021