Email catcher

contrefaire

Définition

Définition de contrefaire ​​​ verbe transitif

littéraire Imiter pour tourner en dérision. ➙ caricaturer. Contrefaire la voix de qqn.
Imiter frauduleusement (➙ contrefaçon). Contrefaire une signature.
vieilli Feindre (un sentiment) ; changer, modifier l'apparence de (qqch.) pour tromper. ➙ déguiser.

Conjugaison

Conjugaison du verbe contrefaire

actif

indicatif
présent

je contrefais

tu contrefais

il contrefait / elle contrefait

nous contrefaisons

vous contrefaites

ils contrefont / elles contrefont

imparfait

je contrefaisais

tu contrefaisais

il contrefaisait / elle contrefaisait

nous contrefaisions

vous contrefaisiez

ils contrefaisaient / elles contrefaisaient

passé simple

je contrefis

tu contrefis

il contrefit / elle contrefit

nous contrefîmes

vous contrefîtes

ils contrefirent / elles contrefirent

futur simple

je contreferai

tu contreferas

il contrefera / elle contrefera

nous contreferons

vous contreferez

ils contreferont / elles contreferont

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot contrefaire

En tant qu'instrument d'action publique, la compensation institutionnalise sur la scène politique la capacité des sociétés humaines à contrefaire le vivant.Revue Juridique de l'Environnement, 2017, Rémy Petitimbert (Cairn.info)
L'art d'imiter et de contrefaire relèverait de la pure distraction.Romantisme, 2010, Arnaud BERNADET (Cairn.info)
Je parle de ceux où vous avez eu la faiblesse de contrefaire une signature...Émile Gaboriau (1832-1873)
Là n'est pas le secret subtil de cette alchimie qui se réduirait alors à reprendre et contrefaire ce qui fut écrit par d'autres.Sens-Dessous, 2007, Éric Marion (Cairn.info)
L'ancienne pièce d'une livre doit disparaître des porte-monnaie britanniques dimanche, supplantée par une version réputée plus difficile à contrefaire, qui est entrée en circulation en mars dernier.Ouest-France, 10/10/2017
Il s'était, par une cruelle patience, étudié à contrefaire l'écriture de sa femme.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Une fois sortis de leur milieu naturel, les cypraea moneta et cypraea annulus, de tailles identiques, non périssables et impossibles à contrefaire, deviendront bien des siècles av.Ouest-France, Bernadette BOURVON, 02/08/2018
Contrefaire des pièces de vingt centimes produit donc en principe moins d'effets sur la confiance méthodique que contrefaire des pièces de contenu métallique assez pur.L'Homme, 2019, Jérôme Blanc (Cairn.info)
Il est beaucoup plus difficile de contrefaire des pièces.Europarl
Les tickets boisson et leur design tout artisanal, qu'un enfant de deux ans pourrait aisément contrefaire, étaient un des sujets de rigolade.Ouest-France, 11/07/2016
Quelque temps après, un de ces satellites, en passant auprès de lui, se mit à le contrefaire comme il crioit quand on le battoit.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Je rentrai donc chez moi, je cherchai dans mes papiers quelques-unes de tes lettres, et je me mis à m'exercer à contrefaire ton écriture.Émile Gaboriau (1832-1873)
Mais pour le juge, on ne peut contrefaire une œuvre que pour se moquer de son auteur, non pour lui rendre hommage.Revue d'Histoire Littéraire de la France, 2012, Françoise Rullier-Theuret (Cairn.info)
Le sage s'avisa de le contrefaire ; & le contrefit si bien, qu'il lui succéda dans sa charge.Sylvain Maréchal (1750-1803)
Notre prochaine priorité touche les documents difficiles à contrefaire ou à falsifier.Europarl
Aujourd'hui, les médecins sont tellement sollicités qu'ils sont obligés d'intervenir au mépris de ces processus naturels ou en aboutissant à les contrefaire.Journal Français de Psychiatrie, 2003, Charles Melman (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de CONTREFAIRE v. act.

Imiter quelque chose, & tâcher à la rendre semblable. Ce bouffon sçait fort bien contrefaire toutes sortes de personnes. Ce faussaire sçait contrefaire toutes sortes de seings & d'écritures.
 
Il signifie aussi, Desguiser. Il a contrefait sa voix, son écriture, pour mieux tromper. Il est bon quelquefois de ne dire pas tout ce qu'on pense, & de se contrefaire.
 
CONTREFAIRE, se dit en ce sens des hypocrites & des fanfarons qui veulent passer pour autres qu'ils ne sont. Ceux qui contrefont les devots sont fort dangereux ; & ceux qui contrefont les braves ne sont gueres à craindre.
 
CONTREFAIRE, en termes d'Imprimerie, c'est, Imprimer un Livre, une image, un dessein, pour frustrer l'Auteur du droit du privilege qu'il a obtenu de le faire imprimer tout seul.
 
CONTREFAIT, AITE. part. & adj. Imité, falsifié. Exemplaire contrefait. Seing contrefait & faux.
 
CONTREFAIT, se dit aussi de celuy qui a quelque difformité de corps, soit naturelle, soit par une mauvaise habitude. C'est un grand malheur que d'estre contrefait, bossu, boiteux, &c. Il marche si mal, qu'il semble qu'il soit contrefait. La paralysie luy a contrefait le visage.
 
CONTRE-FANONS, terme de Marine, sont des cordes amarées au milieu de la vergue du costé opposé à la bouline, pour trousser ou carguer un costé de la voile. On les appelle autrement cargueboulines.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Tirer les marrons du feu Tirer les marrons du feu

Nous autres braves gens utilisons parfois cette expression à mauvais escient. 

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 03/01/2023