déguiser

 

définitions

déguiser ​​​ verbe transitif

Vêtir (qqn) de manière à rendre méconnaissable.
Se déguiser verbe pronominal Se déguiser en mousquetaire. —  locution Se déguiser en courant d'air : s'esquiver sans être vu.
Modifier pour tromper. Déguiser sa voix, son écriture. ➙ contrefaire.
au figuré, littéraire Cacher sous des apparences trompeuses. Déguiser sa pensée. ➙ dissimuler.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je déguise

tu déguises

il déguise / elle déguise

nous déguisons

vous déguisez

ils déguisent / elles déguisent

imparfait

je déguisais

tu déguisais

il déguisait / elle déguisait

nous déguisions

vous déguisiez

ils déguisaient / elles déguisaient

passé simple

je déguisai

tu déguisas

il déguisa / elle déguisa

nous déguisâmes

vous déguisâtes

ils déguisèrent / elles déguisèrent

futur simple

je déguiserai

tu déguiseras

il déguisera / elle déguisera

nous déguiserons

vous déguiserez

ils déguiseront / elles déguiseront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
On pourra m'accuser d'avoir des préjugés, on ne me reprochera jamais de déguiser sciemment la vérité.Astolphe de Custine (1790-1857)
C'est tout au plus si elle est parvenue à faire déguiser, dans un nombre de cas infiniment petit, une des formes et la moins usuelle de l'intérêt.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Au rebours de la plupart des gens, il savait déguiser la portée du fond sous la frivolité apparente de la forme.Henry Gréville (1842-1902)
Et toutes les séductions de la nature sont employées à démontrer ou à déguiser cette thèse.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Un de leurs motifs était sans doute de déguiser l'infamie de ces fables, mais ils en eurent plusieurs autres encore.Giambattista Vico (1668-1744), traduction Jules Michelet (1798-1874)
Denise commença, sans rien omettre et sans rien déguiser, le récit de cet éternel roman de la jeunesse et de l'amour dont la conclusion est toujours la même.Paul Mahalin (1838-1899)
Et elle plongeait ses regards dans ceux du jeune comte pour y deviner la vérité, de peur que, par affection pour elle, il ne cherchât à la lui déguiser.Henry de Graffigny (1863-1934) et Georges Le Faure (1856-1953)
On ne manquait point d'appeler cela de la vanité ; mais s'il en avoit eu, il auroit pris plus de soin de la déguiser.René Descartes (1596-1650)
Le triomphe de nos auteurs a été de déguiser le plus possible leurs mensonges, grâce à toute une convention savamment réglée ; de là, le code du théâtre.Émile Zola (1840-1902)
Nous connaissions trop l'un et l'autre les modes de notre voix, quelque infinis qu'ils fussent, pour nous déguiser la moindre de nos émotions.Honoré de Balzac (1799-1850)
Mais bientôt tous ces efforts, toute cette contrainte pour déguiser leurs vrais sentimens, tombèrent soudain d'eux-mêmes, des deux côtés à la fois.Saintine (1798-1865)
Je les connais... le masque dont ils se couvrent les honneurs, les dignités dont ils sont revêtus, ne peuvent les déguiser à mes yeux... les nommerai-je ?...Pierre Alexandre Fleury de Chaboulon (1779-1835)
Réservons pour les habitations d'un ordre inférieur l'emploi du système irrégulier, de ce système qui, par d'heureux artifices, sait déguiser l'exiguïté du terrain qu'il embrasse.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
S'il n'a fait que les déguiser sans les faire disparaître entièrement, c'est qu'il lui était réellement impossible de faire davantage.Hector Berlioz (1803-1869)
Landry, malgré son tact d'homme du monde, avait peine à déguiser l'impression inattendue, désolante, lamentable, qu'il avait ressentie à son entrée dans cette pauvre chambre.M. Maryan (1847-1927)
Mais les circonstances étaient telles, que l'on pensa qu'il fallait encore déguiser la magistrature unique du président.Gaspard Gourgaud (1783-1852)
Malgré son sérieux revenu, le magistrat ne put résister à un éclat de rire qu'il parvint à déguiser à peu près en éternument.Eugène Chavette (1827-1902)
Si vous le cachez, on vous accusera de déguiser des vérités plus importantes ; et il faut ne rien dire, ou dire tout.Pierre Alexandre Fleury de Chaboulon (1779-1835)
Ce n'était pas chose aisée que de se déguiser alors : trop de richesse dans le costume appelait l'œil, trop de simplicité appelait le soupçon.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Elle sentit aussi de la honte de se vouloir servir d'une fausse raison, et de déguiser la vérité à un homme qui avait si bonne opinion d'elle.Madame de La Fayette (1634-1693)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DEGUISER » v. act.

Mettre quelque chose d'une autre maniere, dans une autre veuë qu'elle n'est en effet. Ce Cuisinier deguise tellement les viandes qu'il appreste, qu'on ne les reconnoist plus. Ce masque étoit si bien deguisé, que personne ne le put connoistre. Cette blessure qu'il a receuë au visage l'a tout deguisé. Vous estes tout deguisé avec cette perruque blonde. Il a deguisé son nom. Il a esté assassiné par des gens deguisez.
 
DEGUISER, se dit figurément en choses spirituelles. Les Princes ont ce malheur, qu'on leur deguise toûjours la verité. Un Advocat deguise souvent les faits. Un faussaire deguise son écriture ; son esprit se deguise comme il luy plaist. Un fourbe & un hypocrite deguisent leurs sentiments.
 
DEGUISÉ, ÉE. part. & adj.
Le mot du jour Ennui Ennui

Contrairement aux apparences, l’ennui prend deux sens, deux directions : un sens fort, dans la langue classique, et un sens atténué qui domine aujourd’hui.

Aurore Vincenti 30/04/2020