convier

 

définitions

convier ​​​ verbe transitif

Inviter (qqn) à un repas, une réunion. Convier qqn à une réception.
au figuré Inviter, engager (qqn) à (une activité). Le beau temps nous convie à la promenade.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je convie

tu convies

il convie / elle convie

nous convions

vous conviez

ils convient / elles convient

imparfait

je conviais

tu conviais

il conviait / elle conviait

nous conviions

vous conviiez

ils conviaient / elles conviaient

passé simple

je conviai

tu convias

il convia / elle convia

nous conviâmes

vous conviâtes

ils convièrent / elles convièrent

futur simple

je convierai

tu convieras

il conviera / elle conviera

nous convierons

vous convierez

ils convieront / elles convieront

 

synonymes

convier verbe transitif

inviter, prier, semondre (vieux ou région.)

engager, exciter, inciter, induire, inviter, solliciter

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je voudrais entendre votre point de vue à cet égard, de même que vous convier à la conférence de presse de demain, à laquelle j'espère que vous serez présent.Europarl
Pour donner du courage aux timides, elle veut convier le ban et l'arrière-ban de ses amies, à son prochain essayage.Pierre de Lano (1859-1904)
Ce lieu semblait avoir été disposé pour convier aux doux épanchements de l'âme, pour évoquer cette fantaisie aimable qui est le rayonnement des natures bien douées.Paul Scudo (1806-1864)
Convier quelqu'un, c'est se charger de son bonheur pendant tout le temps qu'il est sous notre toit.Jean Anthelme Brillat-Savarin (1755-1826)
Nous devons y convier nos connaissances, et, si la maison ne peut suffire à nos hôtes, il n'est pas un voisin qui ne s'empressera de les héberger.Jules Verne (1828-1905)
Avant que le chagrin ne l'en désenchante, c'est l'heure d'y convier son mari, d'être touchante, d'être énergique, d'être victorieuse.Hector Bernier (1886-1947)
Il ordonna aussi à toutes les dames de s'habiller magnifiquement ; de là il passa chez la reine sa mère, pour la convier à ses noces.Antoine Hamilton (1664-1720), Jacques Cazotte (1719-1792) et Henriette-Julie de Castelnau de Murat (1670-1716)
Il est dans un ancien une grande et magnifique image qui montre à notre conscience de plus hautes espérances, et doit la convier à de plus nobles devoirs.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
C'est pour moi le regret de l'hospitalité que j'ai offerte, de ne pouvoir vous convier à venir...Hermine Lecomte du Noüy (1854-1915)
N'est-ce pas à de semblables expériences que vous devriez convier vos élèves ?Eugène Sue (1804-1857)
Mais c'est là une besogne crépusculaire ; on ne doit pas convier la foule aux exécutions.Remy de Gourmont (1858-1915)
On ne sait parler de ce qu'on aime que lorsqu'on ne l'a plus, et tout l'art du poète n'est que d'assembler des souvenirs et de convier des fantômes.Anatole France (1844-1924)
Il va recevoir une invitation à une réunion la semaine prochaine où la commission de l'industrie m'a demandé de convier un groupe de parlementaires intéressés.Europarl
La terre, calme en son immobilité qui respire, semblait livrer à l'homme son domaine et ses trésors, le convier au bonheur et à la joie.Eugène Loudun (1818-1898)
Vous parcourez ses murs à l'heure qui semble convier l'âge mûr aux affaires et la jeunesse aux plaisirs, et vous vous trouvez dans une profonde solitude.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
Elle semble nous convier en dérobant tout ce qui se passe dans les trois dimensions sensibles, à nous débarrasser du tableau militaire.Camille Mauclair (1872-1945)
Je jure qu'aucun de nous n'a accumulé assez de honte sur son front pour convier ici ses épouses ou ses sœurs.Hector France (1837-1908)
D'ailleurs il serait puéril de convier les futurs époux à régler préventivement leur puissance ou leur sujétion.Charles Turgeon (1855-1934)
Mais lui restait là, pensant sans doute que j'allais le convier à boire un coup.Eugène Le Roy (1836-1907)
Mais il ne fut pas en peine de les convier, car il mourut comme on le lui avoit prédit.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CONVIER » v. act.

Inviter à quelque repas, à quelque feste, à quelque ceremonie. On a convié tous les Grands du Royaume d'assister au Sacre du Roy. Ce mot vient du Latin coinvitare, qui a été formé de cum & vivere, c'est à dire, vivre ensemble. Menage.
 
CONVIER, signifie aussi, Tenter, exciter, exhorter. St. Amant a dit des ortolans, qu'ils convioient sa bouche, à leur donner des dents une prompte escarmouche. Le temps, la jeunesse nous convie à boire, à danser, à nous divertir. Ce Rapporteur a convié long-temps les parties à s'accorder avant que de les juger.
 
CONVIÉ, ÉE. part. & adj.
 
On le dit aussi au substantif. C'est un des conviez à la nopce. JESUS-CHRIST a fait une Parabole des conviez à son festin, des conviez aux nopces. Il y avoit grand nombre de conviez à une telle feste.
Le français des régions Le Top 15 des mots des régions ! Le Top 15 des mots des régions !

L'ouvrage Comme on dit chez nous a été construit sur la base d'enquêtes auxquelles des milliers de francophones ont participé.

26/10/2020