prier

 

définitions

prier ​​​ verbe

verbe intransitif Élever son âme vers Dieu par la prière. Prier avec ferveur.
verbe transitif S'adresser à (Dieu, un être surnaturel) par une prière. Prions le ciel qu'il nous aide.
verbe transitif
Demander (à qqn) avec humilité ou déférence. ➙ implorer, supplier. Elle le priait de venir au plus vite. —  Se faire prier : n'accorder qqch. qu'après avoir opposé une certaine résistance aux prières. Elle ne se fait pas prier, elle le fait volontiers.
(sens faible) Demander. Je te prie, je vous prie (formules de politesse) (→ s'il vous plaît). Vous êtes prié d'assister à…, invité à. —  elliptiquement (après une interrogation) Je t'en prie, entre.
Demander avec fermeté à (qqn). Elle me pria de me taire. —  ironique Ah non, je t'en prie, ça suffit !
vieilli Inviter. Il fut prié à déjeuner.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je prie

tu pries

il prie / elle prie

nous prions

vous priez

ils prient / elles prient

imparfait

je priais

tu priais

il priait / elle priait

nous priions

vous priiez

ils priaient / elles priaient

passé simple

je priai

tu prias

il pria / elle pria

nous priâmes

vous priâtes

ils prièrent / elles prièrent

futur simple

je prierai

tu prieras

il priera / elle priera

nous prierons

vous prierez

ils prieront / elles prieront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle s'efforça de prier pour sa tante, de représenter son état et le danger où pourrait l'exposer un appartement trop froid.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Je ne m'en mêlerai plus, comme diraient tes tantes, jusqu'à ce qu'on vienne me prier de faire quelque chose.Jacques-Émile Blanche (1861-1942)
Il me faut un habit aussi, et je vais la prier de faire les deux emplettes.Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
C'est elle qui viendra pleurer et prier sur la pierre grise pour le vieux commodore...Théophile Gautier (1811-1872)
Adoptant une attitude typiquement turque, elle va jusqu’à prier les députés européens de se montrer politiquement raisonnables et par conséquent de continuer à mettre les problèmes sous le boisseau.Europarl
Charles m'a raconté votre rencontre d'hier soir, et je suis très heureuse qu'il ait eu la bonne inspiration de vous prier de dîner avec nous aujourd'hui.Guy de Maupassant (1850-1893)
Combien de fois ne vous ai-je pas adressé les mêmes avis, en me mettant presque à vos genoux pour vous prier de les suivre !Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Il la faisait prier, comme une dernière faveur, de le conserver pour l'amour de lui, et de se souvenir quelquefois, en le regardant, du malheureux qui le lui envoyait.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
J'entendis le chant rauque de leurs psaumes, ne me doutant guère qu'ils étaient occupés à prier pour le repos de l'ame de celui qu'ils faisaient mourir de faim.Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
Je me précipitai à terre et je me mis à prier avec ferveur en pleurant à chaudes larmes.Gérard de Nerval (1808-1855)
Daignez m'écouter, monsieur, et vous verrez que vous aurez gagné beaucoup dans la demi-heure de conversation que j'ai l'honneur de vous prier de m'accorder.Honoré de Balzac (1799-1850)
Je suis venu près de vous pour vous prier de taire ici ce que vous savez sur mon compte.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Prier un homme de faire au pied levé le récit de toute sa vie depuis vingt-cinq ans, c'était absurde, mais cette sottise avait bonne grâce.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Ils firent leur génuflexion avec les autres, puis s'en allèrent s'asseoir, et se mirent à prier la tête dans leurs mains.William Dean Howells (1837-1920), traduction Louis Fréchette (1839-1908)
Il faut que l'un de nous soit heureux... et nous venons vous prier de faire votre choix.Paul Féval (1816-1887)
Et elle s'en alla vers l'orchestre, vivement, pour prier les musiciens de jouer un quadrille.Guy de Maupassant (1850-1893)
L'employé de la poste ne se fit pas prier, lui non plus, et me remit mon paquet, qui contenait, d'ailleurs, un insignifiant objet.Jules Legras (1866-1939)
Quand il s'est ainsi préoccupé outre mesure des choses de ce monde, comment pourra-t-il prier et chanter la messe ?Johann Wolfgang von Goethe (1749-1832), traduction Édouard Grenier (1819-1901)
Et moi, le fils de leur fondateur ; moi, pour qui les clauses de l'acte de leur fondation leur imposent la nécessité de prier ; moi... les misérables ingrats !Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
Je fus obligé de faire l'aveu de mon manque d'intelligence, et de le prier de suivre le fil de ses raisonnements.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PRIER » v. act.

Implorer la grace, l'assistance divine pour obtenir les choses necessaires. Le Seigneur a dit qu'il falloit toûjours prier, ne point cesser de prier. Veillez & priez, afin de ne point entrer en tentation. L'Eglise Romaine prie la Vierge & les Saints pour avoir leur intercession. On prie Dieu pour les trespassez. On dit aussi par souhait & par imprecation, Je prie à Dieu que &c. Ce mot vient du Latin precari.
 
PRIER, signifie aussi, Supplier les Puissances temporelles. On a prié à genoux, à jointes mains ce Prince de faire grace à ce Gentilhomme ; on l'a prié & conjuré par tout ce qu'il a de plus cher ; on l'a prié plus que Dieu, tant qu'on peut prier.
 
PRIER, se dit aussi à l'égard de ses amis ou égaux par civilité, & signifie, Inviter, ou demander quelque petit service. Vous estes priez d'assister au convoy & enterrement. On prie ses amis à la nopce, à disner. Je vous prie de me prester ce livre que vous tenez. Dites moy, je vous prie, ce que vous entendez par là. Je vous prie de m'excuser, si je vous dis &c. Un escornifleur n'est pas un homme à se faire prier pour se mettre à table, il se prie luy-même. Le Parlement veut être prié en ceremonie.
 
On dit proverbialement, qu'on prie un homme de son deshonneur, quand on luy fait quelque demande incivile, qu'il n'est pas juste qu'il accorde. On dit quand on voit mener quelqu'un au supplice, que ce n'est pas pour avoir toûjours prié Dieu, pour avoir dit son chapelet. On dit aussi en contre-verité, que quelqu'un prie Dieu, quand il jure beaucoup. On dit d'un méchant repas, que la viande ne prie point les gens.
 
PRIÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots venus de noms de personnes Top 10 des mots venus de noms de personnes

L’étymologie est un véritable jeu de piste qui réserve bien des surprises. Ainsi, certains mots du vocabulaire français ont pour origine le nom d'une personne ayant bel et bien existé ! Beaucoup d'inventeurs et de chercheurs ont donné leur nom à leur création ou à leur découverte, mais il arrive aussi que le lien entre la personne et la chose soit plus étonnant. Qu'ils doivent leur existence à des grands noms de l'histoire ou à des personnages tombés aux oubliettes, voici dix mots parmi ceux qui ont notre préférence.

Édouard Trouillez 20/02/2020