Email catcher

coqueluche

Définition

Définition de coqueluche ​​​ nom féminin

Maladie contagieuse, caractérisée par une toux convulsive. Malade atteint de coqueluche (coquelucheux ​​​ , coquelucheuse ​​​ adjectif et nom).
Être la coqueluche de : être aimé, admiré de.

Synonymes

Synonymes de coqueluche nom féminin

[familier] favori, idole, chouchou (familier)

Exemples

Phrases avec le mot coqueluche

De même, certains enfants gardent parfois des années durant une toux nerveuse après une coqueluche.Revue française de psychosomatique, 2012, Sándor Ferenczi (Cairn.info)
Reste qu'aujourd'hui, les difficultés d'approvisionnement touchent également certains vaccins contre la coqueluche.Ouest-France, 02/04/2015
C'est la raison pour laquelle les vaccins contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche et la poliomyélite sont souvent rassemblés dans une même injection aujourd'hui.Ça m'intéresse, 10/09/2021, « Ces vaccins qui ont marqué l'histoire de la médecine »
Étant donné qu'en moyenne, le taux de mortalité associé à la coqueluche n'est que de 20,7 pour 100 ?Annales de démographie historique, 2013, Laurent Heyberger (Cairn.info)
Je lui dis que je préférais remonter à pied, ce qui voulait dire et cacher que je préférais ne pas prendre la coqueluche.Marcel Proust (1871-1922)
Il est même devenu une coqueluche : impossible de franchir le numéro 13 de la rue sans être estomaqué par sa collection.Ouest-France, Élodie SARTOUX, 23/11/2018
C'est l'histoire d'un petit couple pas comme les autres devenu en quelques jours la coqueluche d'internet.Ouest-France, 18/02/2020
Le jour où il entra au séminaire, tous les enfans de la classe dans laquelle il fut mis attrapaient la coqueluche.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il y a aussi des antiquités celtiques en quantité ; mais ce n'est pas un pays fortuné, par exemple, et des quantités de coqueluches.Paul Féval (1816-1887)
Mario, lui aussi, fut un type de beauté remarquable : coqueluche des douairières et bourreau de bien des jeunes cœurs.Judith Gautier (1845-1917)
Il pense qu'il a été très heureux dans sa petite enfance car très aimé par sa mère et la coqueluche de ses sœurs.Revue française de psychosomatique, 2008, Christine Jean-Strochlic (Cairn.info)
Il devient alors la coqueluche des médias, fascinés et perplexes face à son irrésistible charisme – qualité dont l'authentique président était totalement dépourvu.Medium, 2007, Louise Merzeau (Cairn.info)
Dysenterie, pneumonie, bronchite, coqueluche, rougeole et autres maladies infectieuses ont fait mourir les enfants d'abord, massivement.Sud/Nord, 2003, Alfred Brauner (Cairn.info)
Entre deux et quatre ans, il eut la scarlatine, la rougeole et la coqueluche, qu'il surmonta avec difficulté.La Cause du désir, 2005, Sabina Spielrein, Daniel Roy, Antje Obenaus (Cairn.info)
Voici trois choses à savoir sur la nouvelle coqueluche de la discipline.Ouest-France, 25/07/2021
Autrefois coqueluche de l'été, les cahiers de vacances classiques voient leurs ventes stagner au profit d'autres solutions pour apprendre en s'amusant.Ouest-France, Thomas WOLOCH, 24/07/2019
Mais elle est avant tout un animal aimé, avant d'être la coqueluche des podiums.Ouest-France, 01/07/2014
Les années 1920 sont marqués par la conception de nombreux vaccins tels que ceux contre la diphtérie en 1923 et contre le tétanos et la coqueluche en 1926.Ça m'intéresse, 10/09/2021, « Ces vaccins qui ont marqué l'histoire de la médecine »
Puis, fatigué d'attendre, il toussa, toussa encore, et toussa comme s'il eût été subitement pris d'un accès de coqueluche.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Avec son large sourire, son visage photogénique et son sens de la formule, le chirurgien sud-africain de 45 ans devient immédiatement la coqueluche des médias.Ouest-France, 30/11/2017
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de COQUELUCHE s. f.

Maladie de teste avec rheume & distillation, qui cause une maladie populaire & pestilente qui ne regne qu'en certains temps. On l'appelle aussi quinte. Cette maladie fut contagieuse à Paris & generale en 1554. & 1657. Pasquier a creu qu'on ne pouvoit découvrir d'où venoit ce nom. Mais Menage croit qu'il vient de ce que ceux qui étoient malades de ce mal portoient une coqueluche ou capuchon de Moine pour se tenir chaudement : & de cet advis est le Pere Monet. Mais un sçavant Medecin Lorrain nommé Le Bon a écrit qu'elle a été ainsi nommée à cause du remede qu'on y apporta, qui fut un jus de teste de pavot, nommé codion, ou coquelicot, ou coquelourde, que les Medecins appelloient loch de codion. Cette maladie est décrite amplement par Valeriola Medecin.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.