corner

 

définitions

corner ​​​ verbe

verbe transitif Plier en forme de corne (I, 4), relever un coin de. Corner les pages d'un livre. —  au participe passé Feuille cornée.
verbe intransitif vieux Faire fonctionner une corne, une trompe. ➙ klaxonner.
transitif, familier Corner qqch. aux oreilles de qqn, le lui dire bruyamment.

corner ​​​ nom masculin

anglicisme
Faute commise par un footballeur qui envoie le ballon derrière la ligne de but de son équipe.recommandations officielles sortie d'angle, sortie de coin.
Coup accordé à l'équipe adverse à la suite de cette faute.recommandation officielle coup de pied de coin.
Espace réservé à une marque, à un créateur dans un grand magasin.recommandation officielle emplacement promotionnel.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je corne

tu cornes

il corne / elle corne

nous cornons

vous cornez

ils cornent / elles cornent

imparfait

je cornais

tu cornais

il cornait / elle cornait

nous cornions

vous corniez

ils cornaient / elles cornaient

passé simple

je cornai

tu cornas

il corna / elle corna

nous cornâmes

vous cornâtes

ils cornèrent / elles cornèrent

futur simple

je cornerai

tu corneras

il cornera / elle cornera

nous cornerons

vous cornerez

ils corneront / elles corneront

 

synonymes

verbe intransitif

[vieilli] avertir, klaxonner

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Beau spectacle que celui des rois, oints de l'huile sainte, protecteurs nés de tant de gens, qui passent leur temps à huer et à corner au derrière des bêtes !Charles-Victor Langlois (1863-1929)
Ces pauvres enfants, il faut leur corner la sainte vérité comme à des bœufs.Arsène Houssaye (1815-1896)
Les oreilles ont dû vous corner, ces jours passés.Prosper Mérimée (1803-1870)
Il nous faut attaquer ou nous laisser corner peu à peu, puis affamer.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
C'est ma mère, c'est mon parrain, qui ne cessent de me corner aux oreilles que ça me fera du bien, que ça me rendra plus sage, plus posé !...Paul de Kock (1793-1871)
Hotot ne songeait guères que nous nous entretenions de lui, cependant les oreilles durent lui corner.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
Les gagne-deniers à qui elle en fit part crurent qu'elle plaisantait, mais cela ne les empêcha pas de trouver l'invention exquise et de la corner à tout venant.Georges Eekhoud (1854-1927)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CORNER » v. act.

Sonner du cor à la chasse pour exciter, pour rappeller les chiens. Corner requeste, c'est, Sonner du cor pour obliger les chiens à requester de nouveau la beste, lors qu'ils sont en defaut. On dit aussi, Corner la menée, pour dire, Aller à la queuë des chiens.
 
CORNER, signifie aussi, Parler dans un cornet pour se faire entendre à un sourd. Il faut luy corner aux oreilles, luy crier de toute sa force pour se faire entendre.
 
CORNER, se dit par extension de ce qu'on va dire, publier & repeter par tout avec bruit & importunité. On avoit fait cette confidence en secret, il l'est allé corner par tout. Il luy a tant corné aux oreilles cette maxime, qu'enfin il l'en a persuadé.
 
On dit aussi absolument, que les oreilles cornent à quelqu'un, quand il entend quelque bruit, quelque bourdonnement à l'oreille ; ce qui luy fait entendre quelque son apparent, quoy qu'en effet il n'y en ait point de veritable. On le dit aussi de ceux qui entendent les choses de travers, ou autrement qu'on ne les leur dit en effet. Les gens du peuple ont cette imagination, de croire qu'on parle d'eux quand les oreilles leur cornent. On dit aussi, que la viande corne, quand elle commence à se corrompre.
Le mot du jour Confinement Confinement

Confinement est sans aucun doute le mot du jour, jour un peu long, à notre regret, mais qui incite ou qui invite à la réflexion.

Alain Rey 15/04/2020