proclamer

 

définitions

proclamer ​​​ verbe transitif

Publier ou reconnaître solennellement par un acte officiel. Proclamer le résultat d'un scrutin.
Annoncer ou déclarer hautement (qqch.) auprès d'un vaste public. ➙ clamer, crier. Proclamer son innocence.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je proclame

tu proclames

il proclame / elle proclame

nous proclamons

vous proclamez

ils proclament / elles proclament

imparfait

je proclamais

tu proclamais

il proclamait / elle proclamait

nous proclamions

vous proclamiez

ils proclamaient / elles proclamaient

passé simple

je proclamai

tu proclamas

il proclama / elle proclama

nous proclamâmes

vous proclamâtes

ils proclamèrent / elles proclamèrent

futur simple

je proclamerai

tu proclameras

il proclamera / elle proclamera

nous proclamerons

vous proclamerez

ils proclameront / elles proclameront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La république n'a qu'à proclamer hautement à cet égard ses droits, ses vœux et ses espérances.Frédéric Bastiat (1801-1850)
L'analyse immédiate étant jusqu'à présent si imparfaite, comparativement à l'analyse élémentaire, surtout quant à ces substances, serait-il rationnel de proclamer, dès aujourd'hui, son impuissance éternelle et nécessaire envers elles ?Auguste Comte (1798-1857)
Respectons les bons prêtres ; mais ne craignons plus de blâmer les mauvais, de nous éclairer et de proclamer la vérité en toutes choses.Auguste Du Roure de Beaumont (1783-1858)
C'est égal, à la prochaine réunion publique, je veux proclamer ce petit duc le premier champion des idées conservatrices.Léonce de Larmandie (1851-1921)
Il ne suffit pas de continuer à proclamer les droits, si nous sommes incapables de les vivre quotidiennement.Europarl
Il se faisait proclamer chevalier de l'univers ; il frappait l'air de son épée nue, des quatre côtés de l'horizon, pour prendre possession de la terre entière.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
On y voit un projet de proclamer d'avance des griefs pour former l'opinion et la préparer à des changements.Albert Vandal (1853-1910)
En d'autres termes, nous devrions non seulement proclamer une interdiction, mais encore la mettre effectivement en pratique.Europarl
Troisièmement, il faut arrêter – je le dis à certains amis socialistes – de proclamer de trop fortes contrevérités.Europarl
Puisqu'il poussait à ses dernières limites l'audace philosophique, il n'eût pas dû se faire scrupule de se proclamer le premier des hommes.Anatole France (1844-1924)
N'ai-je pas, en définitive, le droit de me proclamer un véritable bienfaiteur de l'humanité, puisque avec la guerre purement médicale que j'inaugure je terrasse à jamais l'antique barbarie ?Albert Robida (1848-1926)
Le saint dit à sa fille que le temps est venu de sommer le roi d'accomplir sa promesse, et de proclamer l'enfant roi et successeur de son père.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
C'est surtout aux hommes qui ont siégé dans les conseils de la couronne britannique qu'il appartient de le proclamer.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
La façon dont le capitaine venait de proclamer cette étrange profession de foi me révéla que sa grande vanité, dans la vie, était de manger de tout...Octave Mirbeau (1848-1917)
Or, tous les villégiateurs s'accordent à proclamer qu'il n'y a pas de déjeuner sur l'herbe sans un petit bois.Georges Eekhoud (1854-1927)
Votre tendresse ne m'est-elle pas apparue même alors, puisque, pour échapper à ce doute, vous consentiez à tout proclamer et à vous perdre.Daniel Lesueur (1854-1921)
Ce plan réalisé, ils auraient jugé, d'après les circonstances, si l'on pouvait proclamer sur-le-champ la royauté ou s'il était plus sage de conserver provisoirement les apparences républicaines.Ernest Daudet (1837-1921)
De nombreux changements dans le personnel étaient donc la première nécessité du gouvernement ; par là, il devait faire sentir en tous lieux sa présence, et proclamer lui-même son avénement.François Guizot (1787-1874)
Nous ne devrions pas proclamer haut et fort que la monnaie unique est la solution au problème du chômage.Europarl
Elle sera véritablement le chef et l'âme de cette union, formée pour la défense des principes qu'elle a été la première à proclamer.Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PROCLAMER » v. act.

Publier à haute voix, à cri public. Les encheres des biens qu'on decrete doivent être proclamées en Justice. On a dêjà proclamé trois fois au prosne ce monitoire. On ne peut ignorer cette ordonnance, parce qu'elle a été proclamée à son de trompe.
 
PROCLAMER, se dit aussi des eslections solemnelles qu'on fait en public. Ce Prince d'une commune voix a été proclamé Empereur.
 
PROCLAMÉ, ÉE. part. & adj.
Drôles d'expressions Pousser des cris d'orfraie Pousser des cris d'orfraie

Pousser des cris d'orfraie : pousser des cris perçants ; protester vivement.

Alain Rey 26/10/2020