Email catcher

proclamer

Définition

Définition de proclamer ​​​ verbe transitif

Publier ou reconnaître solennellement par un acte officiel. Proclamer le résultat d'un scrutin.
Annoncer ou déclarer hautement (qqch.) auprès d'un vaste public. ➙ clamer, crier. Proclamer son innocence.

Conjugaison

Conjugaison du verbe proclamer

actif

indicatif
présent

je proclame

tu proclames

il proclame / elle proclame

nous proclamons

vous proclamez

ils proclament / elles proclament

imparfait

je proclamais

tu proclamais

il proclamait / elle proclamait

nous proclamions

vous proclamiez

ils proclamaient / elles proclamaient

passé simple

je proclamai

tu proclamas

il proclama / elle proclama

nous proclamâmes

vous proclamâtes

ils proclamèrent / elles proclamèrent

futur simple

je proclamerai

tu proclameras

il proclamera / elle proclamera

nous proclamerons

vous proclamerez

ils proclameront / elles proclameront

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot proclamer

Cent cinquante ans ont passé depuis lors, et il n’y a plus aucune raison de proclamer une affirmation aussi imbécile.Europarl
Pourtant, nous l’avons entendu proclamer une nouvelle fois aujourd’hui dans cet hémicycle.Europarl
Troisièmement, il faut arrêter – je le dis à certains amis socialistes – de proclamer de trop fortes contrevérités.Europarl
Il semble que si cette maxime est bonne, il faudrait au moins pour la proclamer attendre que le temps et l'usage l'eussent consacrée ?Albert Du Casse (1813-1893)
Premièrement : proclamer l’eau, l’instruction, la santé et l’alimentation biens publics mondiaux.Europarl
Elle ne le crut bien qu'en le lui entendant proclamer elle-même.Jules Michelet (1798-1874)
Il n'est pas nécessaire d'en proclamer une au niveau européen.Europarl
Je ne peux faire davantage que de proclamer à quel point il est parfaitement approprié d'examiner ouvertement ces problèmes.Europarl
Il ne suffit pas de continuer à proclamer les droits, si nous sommes incapables de les vivre quotidiennement.Europarl
La république n'a qu'à proclamer hautement à cet égard ses droits, ses vœux et ses espérances.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Nous ne devrions pas proclamer haut et fort que la monnaie unique est la solution au problème du chômage.Europarl
Contrairement au gouvernement toutefois, ce n'est pas pour proclamer la liberté syndicale mais pour revenir au régime antérieur à 1791 : l'organisation corporative.Les études sociales, 2013, Thomas Branthôme (Cairn.info)
En d'autres termes, nous devrions non seulement proclamer une interdiction, mais encore la mettre effectivement en pratique.Europarl
Dans ce contexte, proclamer faire de la science pour la science n'est plus un atout intéressant.Nouvelles questions féministes, 2003, María Puig de la Bellacasa (Cairn.info)
Décoloniser la philosophie n'aurait ainsi pas d'autre sens que de proclamer, nouvellement, la nécessité d'en sortir.Présence Africaine, 2015, Nadia Yala Kisukidi (Cairn.info)
Proclamer l'odieuse immoralité de notre œuvre, c'est proclamer implicitement, ce nous semble, les tendances odieusement immorales des personnes qui nous honorent de leurs vives sympathies.Eugène Sue (1804-1857)
Constater cela ne revient pas, précisons-le, à proclamer l'indépendance du corps à l'égard de la socialisation.Espaces et sociétés, 2011, Sofian Beldjerd (Cairn.info)
Or, depuis 2018 et la décision de le proclamer président à vie, on ne sait plus.Ouest-France, Laurent MARCHAND, 01/07/2021
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de PROCLAMER v. act.

Publier à haute voix, à cri public. Les encheres des biens qu'on decrete doivent être proclamées en Justice. On a dêjà proclamé trois fois au prosne ce monitoire. On ne peut ignorer cette ordonnance, parce qu'elle a été proclamée à son de trompe.
 
PROCLAMER, se dit aussi des eslections solemnelles qu'on fait en public. Ce Prince d'une commune voix a été proclamé Empereur.
 
PROCLAMÉ, ÉE. part. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots pour se réchauffer pendant l’hiver Top 10 des mots pour se réchauffer pendant l’hiver

Ça y est, l’hiver est là, au grand dam des plus frileux d’entre nous ! Heureusement, pour vous aider à faire face à la baisse du mercure sans...

Marjorie Jean 04/01/2023