clamer

 

définitions

clamer ​​​ verbe transitif

Manifester en termes violents, par des cris. ➙ crier, hurler. Clamer son innocence. ➙ proclamer.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je clame

tu clames

il clame / elle clame

nous clamons

vous clamez

ils clament / elles clament

imparfait

je clamais

tu clamais

il clamait / elle clamait

nous clamions

vous clamiez

ils clamaient / elles clamaient

passé simple

je clamai

tu clamas

il clama / elle clama

nous clamâmes

vous clamâtes

ils clamèrent / elles clamèrent

futur simple

je clamerai

tu clameras

il clamera / elle clamera

nous clamerons

vous clamerez

ils clameront / elles clameront

 

synonymes

clamer verbe transitif

crier, hurler

proclamer, carillonner, claironner, crier sur les toits, corner (familier, vieux), publier (littéraire)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Parfois, dans la mêlée splendide, passait, d'une tête à l'autre, un même frémissement, et toutes les têtes, ensemble, se levaient pour clamer un grand cri d'allégresse.Victor Segalen (1878-1919)
J'ai senti, en vous quittant, cette musique s'agiter et clamer en moi.Hector Berlioz (1803-1869)
Je ne cesse de clamer haut et fort dans mon pays les avantages de notre participation à la monnaie unique.Europarl
Il ne suffit pas de clamer que nous défendons ces droits.Europarl
En effet, nous souhaitons le clamer haut et fort : toutes les personnes concernées peuvent effectivement se préparer à l'ouverture univoque des réseaux aux services de fret au premier janvier 2006.Europarl
Ouvrant les lèvres, il allait clamer son soupçon, sa certitude.Daniel Lesueur (1854-1921)
Il lui semblait qu'il était impossible qu'une si monstrueuse iniquité s'accomplit, et qu'il n'aurait qu'à clamer la scélératesse des misérables pour les confondre...Émile Gaboriau (1832-1873)
Si c'est si bien que cela, pourquoi alors ne pas aller le clamer aux gens dans les rues à travers un référendum ?Europarl
C'est pourquoi nous avons entendu certaines féministes exaltées clamer, d'une voix furieuse, qu'il est injuste que l'homme ait les plaisirs de l'amour et la femme les douleurs de la maternité.Charles Turgeon (1855-1934)
C'est ce que ne cessent de dire, de répéter, de clamer les syndicalistes.Émile Pouget (1860-1931)
Nous ne parlons pas de l'asile, comme on ne cesse de le clamer.Europarl
Il lui semblait que sa joie serait doublée s'il pouvait raconter son bonheur, le dire, le clamer.Émile Gaboriau (1832-1873)
Éterniser aux yeux de la postérité le spectacle de la destruction imbécile ; confier aux pierres la tâche de clamer à travers les âges le thrène de la raison outragée !Camille Mauclair (1872-1945)
La documentation est plutôt claire : il est difficile de clamer en cette matière des vérités absolues, mais aussi de fournir des recettes inattaquables et universelles.Europarl
Si nous estimons que nous devons nous diversifier, si nous estimons que nous avons besoin de pipelines neufs et supplémentaires, nous devons le dire, le clamer haut et fort.Europarl
D'autres, sur le dos, la bouche ouverte, ronflant, continuaient à clamer la plainte de leur existence.Émile Zola (1840-1902)
Suivre son premier mouvement, déchirer tous les voiles, clamer la vérité !Émile Gaboriau (1832-1873)
Seul un responsable politique européen est capable de clamer tout cela et ensuite de proposer d’élargir la portée de la législation.Europarl
Ses mots brefs semblaient clamer aux échos du monde la profession de foi de leur siècle.Gabriel-Tristan Franconi (1887-1918)
Nous ne pouvons nous contenter de le clamer dans des forums spécifiques ; nous faisons des déclarations, mais agissons très peu.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CLAMER » v. act.

Vieux mot & de Pratique, qui signifioit autrefois publier, comme on fait aux annonces publiques & proclamations. Il est encore en usage en Normandie, où il faut clamer l'acquisition des heritages qu'on a fait à l'issuë de la Messe Parrochiale, pour empêcher que les quatre sortes de retraits qui sont receus dans cette Coûtume, n'ayent lieu pendant 30. ans. On disoit aussi autrefois, Clamer droit, pour dire, Pretendre & demander quelques droits. Il signifioit aussi, Faire saisir les biens ou deniers de son debiteur forain ; &, Se clamer en Cour suzeraine, pour dire, S'adresser à la Cour superieure. On disoit aussi clain, ou clameur, pour dire, une demande & adjournement fait en Justice, ou une saisie ; & quelquefois pour une peine ou amende, sur tout en fait de bestes prises en dommage. C'est de ce mot qu'on a fait declamer, reclamer, acclamation, &c.
Le français des régions Il drache Il drache

I'drache toudi din ch'nord ! Le mot drache, qui désigne une averse de pluie soudaine et intense, est l’un des régionalismes les plus emblématiques du français que l’on parle dans le Nord-Pas-de-Calais et en Wallonie.

27/10/2020