corollaire

 

définitions

corollaire ​​​ nom masculin

didactique Proposition dérivant immédiatement d'une autre. —  Mathématiques Conséquence directe d'un théorème.
Conséquence, suite naturelle.
var. ro corolaire ​​​ .
 

synonymes

corollaire nom masculin

conséquence, effet, implication, répercussion, suite

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Aujourd'hui, le marché unique – et son corollaire obligé, l'union économique et monétaire – est, sans aucun doute, le résultat le plus remarquable du processus de construction européenne.Europarl
Il se dit encore que l'accession possible de tous au pouvoir avait pour naturel corollaire l'accession possible de tous à la science, et à tous les degrés de la science.Jules Lemaître (1853-1914)
En font partie les conditions de travail qui, à mon sens, constituent un corollaire à la circulation des services.Europarl
Nous l'avons déjà dit ailleurs et plus d'une fois, le corollaire rigoureux d'une révolution politique, c'est une révolution littéraire.Victor Hugo (1802-1885)
Or, la procédure d'élargissement, dont le principe de libre circulation et la reconnaissance mutuelle des diplômes sont le corollaire, suppose de réelles avancées en matière éducative.Europarl
C'est à ses yeux le corollaire logique de ces barricades qu'on l'a louée d'avoir élevées, c'est l'application et la prolongation du même droit.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Il serait à désirer que ce principe, – et la négation qui en est le corollaire obligé, reçût son application dans toutes les positions sociales.Alphonse Karr (1808-1890)
Cette dernière hypothèse aurait toutefois pour corollaire que nous ne pourrions exercer la moindre influence.Europarl
Ouvrir les frontières à la libre circulation sans penser au corollaire indispensable de la sécurité des citoyens est scandaleux.Europarl
Non seulement on la croyait démontrée par l'observation clinique, mais on la présentait comme un corollaire des enseignements de la psychologie.Émile Durkheim (1858-1917)
Ce mouvement, nous l'avons déjà dit bien des fois, n'est qu'une conséquence naturelle, qu'un corollaire immédiat de notre grand mouvement social de 1789.Victor Hugo (1802-1885)
Nul n'a intérêt à ce que le futur élargissement et son corollaire institutionnel se fassent sur des compromis boiteux, qui risquent de déstabiliser dangereusement l'union économique et monétaire.Europarl
On dirait, en vérité, que l'intelligence ne peut se développer qu'au détriment du caractère, et trop souvent l'épanouissement de la pensée a pour corollaire fatal l'atrophie morale du cœur.Albert Durer (1471-1528), traduction Charles Narrey (1825-1892)
Les grands problèmes mondiaux requièrent plus que jamais une approche globale avec, pour corollaire, une élaboration et une mise en œuvre efficaces des décisions.Europarl
Sur la méthode, la démarche intergouvernementale a manifestement montré ses limites, depuis longtemps d'ailleurs, avec son corollaire, la règle de l'unanimité.Europarl
Une de ces professions équivoques qui sont l'indispensable corollaire des professions honorables ; la beauté de la vertu nous condamnant, hélas !Georges Darien (1862-1921)
Tout ce retentissement autour de l'invention de la mélinite, n'est-ce point le corollaire de l'anarchie ?Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Corollaire : que l'ancien droit romain à son premier âge fut un poème sérieux, et l'ancienne jurisprudence une poésie sévère, dans laquelle on trouve la première ébauche de la métaphysique légale.Giambattista Vico (1668-1744), traduction Jules Michelet (1798-1874)
Compte tenu de ce changement, je me félicite de la nouvelle responsabilité corollaire qui consiste à suivre de plus près le déroulement des négociations.Europarl
Qu'il n'existe pas deux corps absolument semblables, c'est un simple corollaire qui résulte de tout ce que nous avons dit.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « COROLLAIRE » s. m.

Petit Commentaire ou annotation qu'on fait sur quelque proposition qu'on a demonstrée, par lequel on en fait des inductions, on en tire d'autres veritez ou consequences, qui necessairement s'en ensuivent. Ce mot vient du Latin corollarium, qui vient de corolla de corona.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots des politiques Top 10 des mots des politiques

Travailleur, dégagisme, abracadabrantesque... Choisis délibérément, employés à l'improviste ou totalement inventés, certains mots marquent durablement le discours des femmes et des hommes politiques français. Qu'ils soient surprenants, brutaux, décalés, peu connus ou utilisés mal à propos, ils ont tous pour point commun d'être largement repris dans les médias et commentés à l'infini. De la chienlit du général de Gaulle au perlimpinpin d'Emmanuel Macron, voici dix mots qui prouvent que le lexique des politiques n'en finit pas de nous étonner.

Édouard Trouillez 10/06/2020