corse

définitions

corse ​​​ adjectif et nom

De la Corse. —  nom Les Corses. —  nom masculin Dialectes appartenant à l'ensemble italien, parlés en Corse, et pouvant être considérés comme la langue de la Corse. Le corse est l'une des langues régionales de France.

corsé ​​​ , corsée ​​​ adjectif

Fort (au goût). Un café corsé. Un vin corsé, qui a du corps. Un assaisonnement corsé. ➙ relevé.

synonymes

corsé, corsée adjectif

épicé, pimenté, piquant, relevé

ardu, compliqué, difficile, chiadé (familier), costaud (familier), coton (familier), trapu (familier)

grivois, osé, salé, scabreux

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « corse »

Maceroni déclare que le factotum corse fut saisi sur le territoire hollandais par une force de cavalerie prussienne et que, depuis, on ne l'a jamais revu.Lord Rosebery (1847-1929), traduction Augustin Filon (1841-1916)
Il faut maintenant examiner les antécédents de ce gentilhomme qui allait jouer un rôle dans l'histoire du peuple corse.André Le Glay (1785-1863)
Oui, il parlera corse, et je lui ferai un bonnet pointu pour vous faire enrager.Prosper Mérimée (1803-1870)
Tu savais très bien au contraire ce que je voulais, et tu avais une aiguille corse pour m'arrêter.Jean Aicard (1848-1921)
Son origine corse ne lui était bonne à rien : c'est pourquoi il la réduisait le plus possible.Lord Rosebery (1847-1929), traduction Augustin Filon (1841-1916)
Une autre impression très poignante de temps passé m'est venue tout dernièrement, en pays corse.Pierre Loti (1850-1923)
Mais l'arrêter, ils n'osent, c'est une querelle corse, nous les écharperions, la veuve la première et les cousins en tête.Émile Bergerat (1845-1923)
Fais taire ta fierté corse : de ton frère, tu peux tout accepter pour ta mère, ta sœur et ta femme....Georges Ohnet (1848-1918)
C'est un croquis que j'ai fait d'après un fameux bandit corse qui nous a servi de guide.Prosper Mérimée (1803-1870)
Il se montra ému des malheurs du peuple corse ; il parut, aux chefs, généreux, grand, superbe.André Le Glay (1785-1863)
Et ce qui « corse » ma situation morale, c'est que je ne saurais franchement indiquer laquelle de ces deux choses me possède davantage.Pierre de Lano (1859-1904)
On devait envoyer des députés pour offrir au général français la soumission du peuple corse.André Le Glay (1785-1863)
Le chaouch fait, en ânonnant, appuyant sur les mots avec son insupportable accent corse, et comme pris d'un certain respect devant les feuillets infâmes, la lecture du code pénal.Georges Darien (1862-1921)
Cette tradition corse n'est pas rapportée dans les historiens génois, le fait serait antérieur à l'époque des annales de leur pays.Émile Vincens (1764-1850)
Une compagnie du bataillon corse poursuivant l'ennemi dans les bois, a fait à elle seule sept cents prisonniers.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Puis il songeait aux reproches de sa sœur, et ce qui restait de corse dans son caractère justifiait ces reproches et les rendait plus poignants.Prosper Mérimée (1803-1870)
Bientôt, l'action se corse, le fil de mes inductions me conduit au coupable ; je le devine, je l'arrête, je le livre.Émile Gaboriau (1832-1873)
On a été jusqu'à dire que le coup était parti d'un chasseur corse de nos troupes légères.Joseph Fouché (1759-1820)
Le héros frissonna, mais comme au théâtre ; cette délicieuse inquiétude d'épiderme qui vous saisit quand l'action se corse et qu'on se carre dans son fauteuil pour mieux entendre ou regarder.Alphonse Daudet (1840-1897)
Ils y furent reçus avec cette hospitalité corse qu'on ne peut apprécier que lorsqu'on l'a connue.Prosper Mérimée (1803-1870)
Afficher toutRéduire

Exemples de « corsé »

L'air était vivant, corsé de salure, âpre de froid ; à l'horizon, le ciel et la mer s'unissaient sous un voile qu'enfonçaient les barques sardinières, promesse de soleil pour l'après-midi.Marc Elder (1884-1933)
Comme il est moelleux, corsé, étoffé, velouté, rubané !...Frédéric Bastiat (1801-1850)
Sur cette constatation pessimiste, la discussion s'était envenimée, et les observations aigres-douces avaient corsé outre mesure les argumentations qui dégénérèrent bien vite en querelles personnelles.Jules Lermina (1839-1915)
Ta laideur et ta saleté eussent encore corsé l'énormité de ma faute.Georges Eekhoud (1854-1927)
Le baron s'était assis, et il écoutait haletant, remué par une émotion bien autrement puissante et irrésistible que celle du « bac » le plus corsé.Émile Gaboriau (1832-1873)
Top 10 des mots Top 10 des mots qui viennent de l’arabe Top 10 des mots qui viennent de l’arabe

Non, le français n’a pas emprunté des mots qu’à l’anglais ! De tout temps, notre lexique s’est enrichi grâce à de nombreuses langues et l’arabe fait partie des sources les plus importantes.

Édouard Trouillez 17/07/2020