cosse

 

définitions

cosse ​​​ nom féminin

familier, vieilli Paresse. ➙ flemme.

cosse ​​​ nom féminin

Enveloppe qui renferme les graines de certaines légumineuses. Ôter des petits pois de leur cosse. ➙ écosser.
Électricité Anneau métallique fixé à l'extrémité d'un conducteur et pouvant être connecté à une borne.
 

synonymes

cosse nom féminin

enveloppe, balle, bogue, gousse

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Une cosse de haricot, ployée en deux, sur laquelle une araignée de jardin poursuit une mouche.Edmond de Goncourt (1822-1896)
C'est la peur qui le rend léger comme une cosse vide.Judith Gautier (1845-1917)
Plutôt qu'avoir été tramé dans un atelier, ou ajusté sur un établi, cela semblait s'être chiffonné sous une coquille ou élancé hors d'une cosse.Robert de Montesquiou (1855-1921)
Sans ça, monsieur a la cosse toute la journée.Henri Barbusse (1873-1935)
Quand ses feuilles tombent, on voit succéder une cosse verte de la forme et de la grosseur d'un œuf de poule, mais un peu plus pointue par les deux bouts.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Le monde s’invite en cosse cet été.Europarl
Cette mesure a été mise en place dans la législation afin d'aider le type d'élevage existant dans certaines régions reculées d'cosse.Europarl
Les femmes n'emploient que la main pour nettoyer le coton qui sort de sa cosse.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Lorsqu'elle est parvenue à sa maturité, la cosse s'ouvre d'elle-même et se partage insensiblement en quatre quartiers.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
J’espère qu’un million de personnes viendront en cosse et sauront se tenir.Europarl
Je suis le plus remarquable des cinq de la cosse.Hans Christian Andersen (1805-1875)
Il y avait cinq petits pois dans une cosse, ils étaient verts, la cosse était verte, ils croyaient que le monde entier était vert et c'était bien vrai pour eux !Hans Christian Andersen (1805-1875)
Soudain, il y eut une secousse sur la cosse, quelqu'un l'arrachait et la mettait dans une poche de veste avec plusieurs autres cosses pleines.Hans Christian Andersen (1805-1875)
La cosse poussait, les pois grandissaient, se conformant à la taille de leur appartement, ils se tenaient droit dans le rang....Hans Christian Andersen (1805-1875)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « COSSAS » s. m. plur.

Gousse qui enveloppe les poix & les feves & autres legumes. Les cossas de feves bruslez & pulverisez sont employés en Medecine pour guerir la gravelle. Quelques-uns ont cru que ce mot venoit de cosse ou coësse, qui est le nom qu'on donne encore en Bassigny aux gousses de feves. Du Cange dit qu'en la basse Latinité on a dit cossae, pour dire siliquae.

Définition de « COSSE » s. f.

C'est la même chose que cossas.
 
On appelle des pois sans cosse, ceux qui ont la cosse si tendre & si mince, qu'on la mange avec les pois sans les escosser.
Les mots de l’époque Sommes-nous envahis par les anglicismes ? Sommes-nous envahis par les anglicismes ?

Quand on demande aux gens ce qui pourrait mettre la langue française en danger, on entend souvent citer les anglicismes et la place trop importante que l’anglais prendrait aujourd’hui dans notre langue.

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 26/11/2020