Email catcher

courtiser

Définition

Définition de courtiser ​​​ verbe transitif

Faire la cour à (qqn), chercher à plaire. Courtiser une femme.
Flatter (qqn) en vue d'obtenir une faveur. Courtiser les puissants.

Conjugaison

Conjugaison du verbe courtiser

actif

indicatif
présent

je courtise

tu courtises

il courtise / elle courtise

nous courtisons

vous courtisez

ils courtisent / elles courtisent

imparfait

je courtisais

tu courtisais

il courtisait / elle courtisait

nous courtisions

vous courtisiez

ils courtisaient / elles courtisaient

passé simple

je courtisai

tu courtisas

il courtisa / elle courtisa

nous courtisâmes

vous courtisâtes

ils courtisèrent / elles courtisèrent

futur simple

je courtiserai

tu courtiseras

il courtisera / elle courtisera

nous courtiserons

vous courtiserez

ils courtiseront / elles courtiseront

Synonymes

Synonymes de courtiser verbe transitif

aduler, flatter, louanger, lécher les bottes de (familier)

faire du charme à, faire la cour à, chanter la pomme à (Québec), baratiner (familier), conter fleurette à (familier), draguer (familier), faire du gringue à (familier), faire du plat à (familier), gosser (familier, Québec), galantiser (vieux), mugueter (vieux)

Exemples

Phrases avec le mot courtiser

La belle gloire de courtiser des opinions qui se laissent faire, bien entendu, et qui vous donnent un applaudissement pour une caresse !Victor Hugo (1802-1885)
Enfin le soleil se leva brillant et radieux ; je respirai et j'allai courtiser le sommeil, mais bien vainement.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Il n'est pas acceptable que l'un des candidats promette, par exemple, de lever l'exigence de visa pour mes concitoyens polonais dans le but de courtiser l'énorme diaspora polonaise.Europarl
Les auteurs vous courtiseront, les directeurs ne vous feront plus attendre dans leur antichambre, et si vous leur écrivez, ils vous répondront.Hector Berlioz (1803-1869)
C'était courtiser leurs défauts, moyen pernicieux mais qui avait réussi.Gustave Flaubert (1821-1880)
L'histoire d'un pâtre amoureux qui oublie son cassecroûte dans une grotte, trop occupé à courtiser sa belle.Ça m'intéresse, 04/03/2020, « Un raté peut-il faire une bonne recette ? »
Pourquoi courtiser tellement ce qui vient du dehors ?Auguste Angellier (1848-1911)
De quoi pousser les candidats faisant la course pour la victoire à les courtiser pour augmenter leur capital de voix.Ouest-France, Vincent TROUCHE, 20/06/2021
Cela dit, un nouveau discours émerge sur l'intérêt ou pas de continuer à courtiser des entreprises.Ouest-France, Marylise COURAUD, 09/02/2020
D'après les chercheurs, ils profiteraient que les prétendants coriaces aient le dos tourné pour aller courtiser leur belle.Géo, 23/07/2021, « Le bousier taureau, l’insecte le plus fort au monde »
Hommes de pensée et hommes d'action n'ont cessé de courtiser ce monde du savoir dans l'espoir d'en être un jour d'heureux impétrants.Stratégique, 2014, François Caron (Cairn.info)
Ils vont rencontrer et courtiser les jeunes filles de la maison.Ouest-France, 01/04/2014
Les femelles ont en effet tendance à fuir les mâles et à être discrètes pour éviter de se faire courtiser à longueur de temps !Ouest-France, 13/08/2020
Pourtant, apparemment, personne ne se dit prêt à les courtiser entre les deux tours.Ouest-France, Yann HALOPEAU, 21/06/2021
Quand il n'est pas au combat, il aime courtiser la dame de ses pensées.Ça m'intéresse, 31/12/2019, « Amour courtois : les femmes mènent la danse »
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de COURTISER v. act.

Flatter quelqu'un pour en tirer du profit, cageoller les Dames pour leur faire l'amour. Il y a long-temps que ce jeune homme courtise cette veuve, il est tantost temps qu'il l'espouse. Il cageolle, il courtise ce vieillard, pour estre mis dans son testament. Pasquier remarque que le premier qui s'est servy de ce mot est Olivier Maigny.
 
On dit aussi, qu'un homme courtise les Muses, les neuf Soeurs, pour dire, qu'il aime à faire des vers, qu'il est Poëte declaré.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Notre actualité Quels sont les métiers du dictionnaire ? Quels sont les métiers du dictionnaire ?

À qui doit-on l’entrée dans Le Petit Robert 2025 du mot surtourisme ou du nouveau sens du mot vocal ? Comment nos équipes rédigent-elles et...

La rédaction des Éditions Le Robert 07/05/2024
sondage de la semaine