Email catcher

flatter se flatter (de)

Définition

Définition de flatter ​​​ verbe transitif

Louer excessivement ou faussement (qqn), pour plaire, séduire. ➙ encenser, flagorner.
littéraire Flatter qqn de qqch., laisser faussement espérer. ➙ bercer, leurrer.
Caresser avec la main. Flatter un chien.
(sujet : chose)
Être agréable à, faire concevoir de la fierté à. Cette distinction me flatte. ➙ toucher. Cela flatte sa vanité.
Faire paraître plus beau que la réalité. ➙ avantager, embellir. Ce portrait la flatte. par extension au participe passé Portrait flatté, où la personne est embellie.
(complément : chose)
Encourager, favoriser avec complaisance. Flatter les vices de qqn.
Affecter agréablement (les sens). Ce vin flatte le palais.

Définition de se flatter (de) verbe pronominal

(+ infinitif) Se croire assuré de. Il se flatte de réussir. ➙ espérer, prétendre.
(+ nom ou infinitif) Tirer orgueil, vanité de. ➙ se targuer de. Elle se flatte de sa réussite, d'avoir réussi.

Conjugaison

Conjugaison du verbe flatter

actif

indicatif
présent

je flatte

tu flattes

il flatte / elle flatte

nous flattons

vous flattez

ils flattent / elles flattent

imparfait

je flattais

tu flattais

il flattait / elle flattait

nous flattions

vous flattiez

ils flattaient / elles flattaient

passé simple

je flattai

tu flattas

il flatta / elle flatta

nous flattâmes

vous flattâtes

ils flattèrent / elles flattèrent

futur simple

je flatterai

tu flatteras

il flattera / elle flattera

nous flatterons

vous flatterez

ils flatteront / elles flatteront

Synonymes

Synonymes de flatter verbe transitif

complimenter, honorer

louer, aduler, cajoler, caresser, chatouiller l'amour-propre de, courtiser, encenser, faire des courbettes à, chanter la pomme à (Québec), faire de la lèche à (familier), lancer des fleurs à (familier), lécher les bottes de (familier), passer de la pommade à (familier), passer la brosse à reluire à (familier), passer la main dans le dos à (familier), frotter la manche à (familier, Belgique), lécher le cul de (très familier), flagorner (littéraire), louanger (littéraire)

[vieux] abuser, berner, leurrer, mentir à

Exemples

Phrases avec le mot flatter

Encore quelques semaines et l'odeur de peinture fraîche qui flotte dans cet hôtel pour chats viendra flatter le museau des intéressés.Ouest-France, Céline MARTIN, 24/10/2020
Leurs atouts sont nombreux : un bon rendement, une fiscalité douce et une dimension culturelle qui peut flatter les acheteurs.Capital, 07/10/2015, « Investir dans l'art »
Ces dames furent sans complaisance : elles avaient cessé de le flatter depuis que ses services ne s'imposaient plus.René Boylesve (1867-1926)
Cette propension à toujours vouloir plaire ou flatter semble ainsi corroborée par ces fleurs de politesse qui ornent sa prose épistolaire.Revue de la Bibliothèque nationale de France, 2012, Élizabeth Giuliani (Cairn.info)
Ils n'hésitent pas à la flatter, lui dire qu'elle est belle.Ouest-France, 08/03/2015
Ils se conduisent en simples gestionnaires des affaires courantes, en privilégiant avant tout leur communication et ce qui peut flatter leur image.Futuribles, 2017, Hugues de Jouvenel (Cairn.info)
Enfin, arrangez-vous pour être vu en bonne compagnie, car cela aussi flattera votre image.Capital, 17/02/2014, « Personnalité : soignez votre image et votre réputation »
Il faut aimer le pauvre peuple, mais non flatter ses caprices.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Ce qui ne l'empêche cependant pas de flatter son palais de produits plus locaux.Ouest-France, 26/10/2020
En parallèle, les distributeurs concentraient leurs forces d'achat pour faire baisser les prix et flatter les consommateurs.Ouest-France, Jean ARTHUIS, 05/09/2020
Ce rapport ne déroge pas au principe applicable à l'examen des rapports annuels, principe en vertu duquel il faut nécessairement flatter l'institution concernée.Europarl
Tu peux te flatter de faire poser les gens !Émile Zola (1840-1902)
Il y a là quelque chose de bien fait pour flatter l'amour-propre d'une jeune fille.Jean de la Brète (1858-1945)
Il ne saurait flatter une classe en la portraiturant, en illustrant ses espaces vitaux, ses activités, ses distractions.Ligeia, 2020, Yak Rivais (Cairn.info)
Enfin, il ne faut pas se flatter de chimères....Erckmann-Chatrian (1822-1899, 1826-1890)
Et ce très petit nombre de gens qualifiés et désirables aura aussi pour fonction de flatter l'orgueil national.Esprit, 2007, Catherine Wihtol De wenden, Ana Sander, Marc-Olivier Padis (Cairn.info)
C'est la raison pour laquelle je vais voter contre ce rapport dont le seul but politique avoué est de flatter la propagande des euromondialistes.Europarl
Ils préfèrent flatter les tendances populistes et xénophobes de l’électorat en désignant les immigrés comme le problème numéro 1 de nos sociétés.Europarl
L'empereur se fait admirer et flatter jusqu'au moment où un enfant dit la vérité et constate : "il ne porte absolument rien !».Europarl
Ils ne viennent pas ici quémander le discours qui, leur étant adressé, serait supposé les flatter, voire les assoupir.Humanisme, 2018, Philippe Foussier (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de FLATTER v. act.

Attribuer à une personne de bonnes qualitez qu'elle n'a pas, l'en loüer, l'en feliciter. Il n'y a point d'Historien qui ne flatte ceux qui les payent. tous les hommes veulent estre flattez. Menage derive ce mot de flagitare, ou plustost de lactare. Il n'en dit pas la raison. Nicod croit qu'il vient de flatare frequentatif de flo, parce que les flatteurs soufflent toûjours quelque chose aux oreilles de ceux qui les veulent ouïr. D'autres le derivent du Grec plattein, qui signifie oblinere, fingere. d'autres de flatra, qui en langage Celtique ou Bas-Breton signifie flatter.
 
FLATTER, signifie aussi, Excuser par complaisance les defauts qui sont en quelqu'un. Les vices croissent, parce qu'on les flatte. un sujet flatte toutes les passions de son Prince. On dit aussi qu'un miroir flatte, qu'un Peintre flatte, quand il ne fait pas voir les defauts qui sont dans l'objet.
 
FLATTER, signifie presque en ce sens, Estre indulgent à ceux qu'on devroit chastier. Le Confesseur qui flatte son Penitent est cause de sa damnation. un Medecin qui flatte une playe, qui ne coupe pas ce qui est à couper, tuë son malade. Il ne faut point flatter un peuple seditieux, il le faut punir severement.
 
FLATTER, signifie encore, Deguiser une verité qui seroit desagreable à celuy qui y est interessé, luy donner meilleure opinion d'une chose qu'il n'en doit avoir. Presque tous les Plaideurs se trompent, se flattent dans leurs affaires. on flatte ce jeune homme de l'esperance de luy faire épouser cette fille, mais il n'y reüssira pas.
 
FLATTER, se dit aussi des caresses corporelles qu'on fait à quelqu'un : ce qui se dit tant de l'homme que de la beste. Cette mere flatte ses enfans jour & nuit. le chien de Tobie venoit flatter son maistre en remuant la queuë.
 
FLATTER, se dit aussi de ce qui touche agreablement les sens. La musique, les parfums flattent agreablement l'oreille, l'odorat.
 
FLATTER, se dit figurément en choses spirituelles. Flatter sa douleur, c'est-à-dire, l'adoucir par quelques reflexions morales. Flatter son amour, c'est-à-dire, Se donner de belles esperances. Flatter son imagination, c'est la repaistre de chimeres agreables. Je ne trouve rien qui flatte mon esprit en ce gros livre.
 
On dit aussi, que l'apparence flatte, pour dire, nous trompe. Nous fusmes flattez par la bonace de nous aller promener sur la mer, mais en un moment elle s'enfla, elle devint orageuse.
 
On dit proverbialement & figurément, qu'il ne faut point flatter le dé, pour dire, qu'il faut parler franchement & sans marchander de l'affaire dont il s'agit.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.