Email catcher

lécher

définitions

lécher ​​​ verbe transitif

Passer la langue sur (qqch.). Chien qui lèche un plat. au figuré et familier Se, s'en lécher les babines. Les vagues lèchent la falaise. ➙ effleurer.
locution, familier Lécher les bottes (ou vulgaire le cul) à qqn, le flatter bassement. ➙ lèche ; lèche-botte, lèche-cul. au figuré Lécher les vitrines : faire du lèche-vitrine*. Un ours mal léché : un individu d'aspect rébarbatif, aux manières grossières (de la légende selon laquelle l'ourse lèche son petit pour le parfaire).
au figuré Finir, polir avec un soin trop minutieux. ➙ fignoler. au participe passé Dessin trop léché.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je lèche

tu lèches

il lèche / elle lèche

nous léchons

vous léchez

ils lèchent / elles lèchent

imparfait

je léchais

tu léchais

il léchait / elle léchait

nous léchions

vous léchiez

ils léchaient / elles léchaient

passé simple

je léchai

tu léchas

il lécha / elle lécha

nous léchâmes

vous léchâtes

ils léchèrent / elles léchèrent

futur simple

je lécherai / ro je lècherai

tu lécheras / ro tu lècheras

il léchera / ro il lèchera / elle léchera / ro elle lèchera

nous lécherons / ro nous lècherons

vous lécherez / ro vous lècherez

ils lécheront / ro ils lècheront / elles lécheront / ro elles lècheront

synonymes

lécher verbe transitif

léchouiller (familier), lichotter (familier, vieux), licher (vieux, région.)

laper, boire

effleurer, atteindre

peaufiner, polir, soigner, chiader (familier), fignoler (familier)

se lécher les babines

se pourlécher, se délecter, savourer

lécher les bottes de

flatter, aduler, cajoler, caresser, chatouiller l'amour-propre de, courtiser, encenser, faire des courbettes à, louer, chanter la pomme à (Québec), faire de la lèche à (familier), lancer des fleurs à (familier), passer de la pommade à (familier), passer la brosse à reluire à (familier), passer la main dans le dos à (familier), frotter la manche à (familier, Belgique), lécher le cul de (très familier), flagorner (littéraire), louanger (littéraire)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Avant de lécher certaines parties de sa fourrure pour les y déposer.Géo, 09/12/2020, « Ce rat africain peut tuer ses ennemis grâce à sa… »
Je suis comme un chat qui passerait toute la journée à se lécher pour enlever jusqu'à la dernière parcelle de poussière.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Le chiot peut également lécher sa mère pour lui réclamer de l'attention.Ça m'intéresse, 16/07/2021, « Pourquoi mon chien me lèche-t-il ? »
Comme une dernière vague venant lécher les berges, avant de s'échouer définitivement.Champ psychosomatique, 2010, Danielle Bastien (Cairn.info)
Elle n'osa, pendant longtemps, ne lécher que ma main, mon bras.Topique, 2018, Anne Vernet-Sévenier (Cairn.info)
Peut-on reconnaître un symptôme, comme une formation de l'inconscient, dans le fait qu'un enfant passe son temps à lécher les vitres ?Cahiers de préaut, 2010, Annick Hubert Barthélémy (Cairn.info)
Qui s'est déjà fait lécher la main par un chat a pu constater que sa langue est sèche et râpeuse.Ça m'intéresse, 15/11/2019, « Tout savoir sur la langue du chat ! »
Il arrive parfois qu'avant de se lécher la pomme, les héros d'une comédie romantique aient été les meilleurs amis du monde.Ça m'intéresse, 22/05/2017, « Cinéma : comment réussir sa comédie romantique ? »
Il donne le pied à lécher à la mère, qui ne le fait pas.Cahiers de préaut, 2012, Clémentine Rappaport (Cairn.info)
Le lendemain, le feu vient lécher le domaine, et le viticulteur se bat avec un pulvérisateur d'eau pour sauver une caravane.Ouest-France, Henri FRASQUE, 23/08/2021
La victime ne pense pas, elle ne fait que lécher ses blessures au milieu d'une lamentation interminable.Libres cahiers pour la psychanalyse, 2007, Marcelo N. Viñar (Cairn.info)
Les gourmands iront sans doute lécher la vitrine du nouveau fabricant de macarons, venu de la région parisienne.Ouest-France, 28/02/2019
Ils n'étaient pas méchants ; mais, à force de le sentir et de le lécher, ils eussent pu le trouver bon.George Sand (1804-1876)
Elle tend la main vers l'animal qui baisse la tête pour la lécher.Ouest-France, Clémentine MERCIER, 14/03/2018
Depuis 1960, la ville n'a pas connu d'inondations, même si, à plusieurs reprises, les eaux sont venues lécher le haut des berges.Ouest-France, 03/11/2019
Et le moment tant attendu arrive enfin : à la fin de la recette, ils sont autorisés à lécher les plats pour leur plus grand bonheur.Ouest-France, Cassandre RIVERAIN, 13/07/2020
Le loup se mit à lécher cette main.Victor Hugo (1802-1885)
Ce fut un voyage rapide, au cours duquel nous voyions la mer lécher les quais au bord de la route.Rue Descartes, 2005, Lisandro Otero, Sara Vassallo (Cairn.info)
Et cette incroyable langue, qui semble se lécher les babines ?Ouest-France, 06/09/2021
Il a certes eu un peu de mal à se situer au début, car il est peu habitué à lécher la ligne.Ouest-France, Jean-Pascal ARIGASCI, 18/03/2018
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « LESCHER » v. act.

Nettoyer, polir, succer avec la langue. On dit que les ours donnent la forme à leurs petits à force de les lescher : mais c'est une erreur populaire. Les chattes, les chiennes leschent aussi leurs petits, se leschent les pattes, se leschent les barbes, se leschent leurs playes pour les guerir, leschent les plats & les escuelles, caressent leurs maistres en les leschant. Ce mot vient de leccare & de lingere, dit Mesnage. D'autres le derivent de l'Allemand lecken, qui signifie la même chose. Il y a plus d'apparence qu'il vient du verbe Grec leicho, qui signifie lescher : d'où vient que les Grecs ont appellé leichanos le doit indice, parce que c'est celuy qu'on trempe dans les sauces, & qu'on lesche pour en connoistre le goust. Ou enfin il peut venir de licher, mot Celtique ou Bas-Breton qui signifie friand.
 
LESCHER, se dit aussi des hommes friands & goulus, qui ne se contentent pas de manger tout ce qu'il y a dans un plat, mais encore le leschent pour n'en perdre pas même la sauce. Ce mets estoit si friand, qu'on a lesché le plat, qu'on s'en est lesché les doigs. Ce Pedant nourrit si mal ses pensionnaires, qu'il ne leur donne à manger qu'à liche doit. On le dit aussi de toutes les autres choses qu'on donne avec chicheté, & en moindre quantité qu'on n'en a besoin.
 
LESCHER, se dit figurément en Morale, des ouvrages d'esprit qu'on tasche de polir, de perfectionner, & de bien finir. Ce Discours, ce Poëme, ont esté extremement leschez, on y a retouché plusieurs fois. On dit aussi, qu'un tableau est bien lesché, quand les couleurs sont seulement noyées & adoucies avec beaucoup de soin & de travail, mais sans y reconnoistre cette hardiesse & franchise de pinceau qui n'appartient qu'aux grands maistres.
 
On dit proverbialement à celuy qu'on a sevré de quelques avantages qu'il pretendoit, qu'il n'a qu'à s'en lescher les barbes.
 
LESCHÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Style et écriture Trois secrets d’écriture de Michel Bussi Trois secrets d’écriture de Michel Bussi

Michel Bussi, « le maître du suspense », est l’un des auteurs préférés des Français. Depuis Nymphéas noirs, il enchaîne les best-sellers. Sa...

30/03/2022