craquant

 

définitions

craquant ​​​ , craquante ​​​ adjectif

Qui craque.
familier Qui fait craquer ; tentant, séduisant. Une nana craquante. ➙ irrésistible.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
On entend des bottines de femmes battre la semelle de leur petit talon, craquant sur la terre gelée.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Le cerveau craquant, il apprit leur vie, leurs mœurs, leur éloignement insensé.Michel Corday (1869-1937)
Tant de papiers, et surtout ces messieurs écrivant si vite, ces plumes craquant à la fois, les rendaient graves, en remuant en eux des idées d'argent et de procès.Émile Zola (1840-1902)
Un givre, craquant sous les pieds, était répandu sur le gazon comme du sable.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Il y eut une invasion soudaine par l'échelle, craquant sous des pas lourds, et une douzaine d'habits rouges emplirent la pièce.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Il le toucha, le sentit sec et craquant.Émile Zola (1840-1902)
Un véritable effet d'apothéose, avec ces jeux de lumière, cette transfiguration lumineuse des choses, cette gloire du couchant, ce ciel d'or, tout craquant d'artifices.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
On échangea des saluts, on se souhaita mutuellement bonne chance ; enfin, le lourd véhicule sébranla, et séloigna en craquant.Gustave Aimard (1818-1883) et Jules Berlioz d'Auriac (1820-1913)
Les quatre navires, qui se heurtaient et se brisaient l'un à l'autre espars et pavois, gémissaient en craquant de bout en bout.Gabriel de La Landelle (1812-1886)
Pas de réponse : le guéridon se balance en craquant de nouveau.Adolphe Retté (1863-1930)
Ils brûlèrent donc, en craquant, avec un peu de fumée.Victor Segalen (1878-1919)
Les rubans se tordent au feu, et le minuscule chausson de la danseuse napolitaine, dont j'avais fait un porte-allumettes, se fend en craquant douloureusement.Charles Flor O'Squarr (1830-1890)
De tour de vis en tour de vis, ne respirant plus et craquant, elle jaillit de la machine, et tomba au monde inconnu.Jules Michelet (1798-1874)
Bientôt le sol se prit à trembler sous ses pieds, tandis que le rocher dans lequel était creusé la grotte gémissait en craquant de toutes parts.Joseph Marmette (1844-1895)
Moins éperdues de douleur et d'épouvante, les deux jeunes femmes eussent remarqué le bruit de l'escalier, craquant sous le poids d'un homme qui montait à pas muets...Émile Gaboriau (1832-1873)
De partout arrivait le bruit des feuilles craquant sous la marche de cavalerie.Paul Adam (1862-1920)
La pluie serrée tombe sur la terre sèche avec le bruit d'un bois qui se casse en craquant.Eugène Loudun (1818-1898)
Et je vis les deux ailes de flammes qui se rejoignaient et sur le bâtiment du milieu se fermaient, en craquant et faisant voleter autour d'elles leurs plumes de fumée...Romain Rolland (1866-1944)
Ce fut, pendant quelques instants, un roulement continu de toits s'effondrant, de poutres craquant, de murs s'écroulant, au milieu des cascades claires des vitres cassées.Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire
Les mots du bitume Scred Scred

adj. : discret

Aurore Vincenti 10/06/2020