crayon

 

définitions

crayon ​​​ nom masculin

Petite baguette, généralement en bois, servant de gaine à une longue mine. Écrire au crayon. Crayon noir. Crayons de couleur. —  (pour distinguer des marqueurs, pointes, etc.) Crayon à papier. régional Crayon de bois.
par extension Crayon à bille. ➙ stylo à bille. Crayon feutre. ➙ feutre. —  Crayon optique. ➙ photostyle.
Bâtonnet. ➙ bâton, tube. —  Crayon à lèvres, à sourcils, pour le maquillage.
Dessin au crayon.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le seul bruit qu'il y eût alors autour de moi, dans ce profond et complet silence, c'était moi qui le faisais avec mon crayon et mon estompe.Jules Barbey d'Aurevilly (1808-1889)
En 1886 il fixe au crayon quatre fois son image ; en 1888 il se déguise et se reproduit au pinceau.Émile Verhaeren (1855-1916)
Nombreux aussi sont les dessins de la même école au crayon noir ou au crayon de couleur.Jean Hippolyte Mariéjol (1855-1934)
Isabelle, blonde, grande, fraîche, plus agréable que jolie, du caractère le plus enjoué, railleuse quoique bonne, remarquable et remarquée surtout pour le talent, la facilité et l'abondance de son crayon.George Sand (1804-1876)
En cet instant, je m'avouai également qu'une petite tête au crayon aurait bien mieux valu que le travail auquel je m'acharnais depuis quelque temps.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Michel Delines (1851-1914)
Ce qui la frappa d'abord, c'est qu'à la première page il y avait une vingtaine de lignes encadrées au crayon rouge.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il y traça au crayon quelques mots sans suite qu'il fit porter par un voyou.George Sand (1804-1876)
Si je savais me servir du crayon comme vous, je suis sûre que je pourrais la dessiner, quand même vous ne seriez pas là !Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
J'achète du fusain et du crayon noir pour quatre sous, du bois pour un florin huit sous, et trois sous disparaissent sans que je puisse dire où ils sont passés.Albert Durer (1471-1528), traduction Charles Narrey (1825-1892)
Après ces réflexions judicieuses, je m'assis pour terminer l'esquisse ; quatre coups de crayon, et c'était une affaire faite.Erckmann-Chatrian (1822-1899, 1826-1890)
Ce personnage si pressé d'arriver mérite bien qu'on en retrace la physionomie en quelques coups de crayon.Théophile Gautier (1811-1872)
Il se servait à plaisir des modes, des travers, des accidents, des opinions de chaque matinée, et, les retraçant d'un crayon léger, il en faisait une image heureuse et ressemblante.Jules Janin (1804-1874)
En haut, une demoiselle, habillée de soie, taillait un crayon, pendant que, près d'elle, deux autres dépliaient des manteaux de velours.Émile Zola (1840-1902)
Il se précipita, étala le journal sur son bureau, en montra les colonnes toutes balafrées à coups de crayon rouge.Émile Zola (1840-1902)
Il a raison assurément ; car il n'est pas besoin de démontrer qu'on peut être un fort honnête homme sans savoir jamais manier le crayon ou le pinceau.Antoine Dumesnil (1805-1891)
Ce fut en vain ; le mal revint ensuite, plus intense encore que les fois précédentes ; on brûla, pendant de longues séances, au crayon de nitrate d'argent ; rien ne fit.Sainte Thérèse de Lisieux (1873-1897)
Pourquoi ne peins-tu pas depuis que je te dis de quitter le crayon pour le pinceau ?Étienne-Jean Delécluze (1781-1863)
C'était bien le sous-main et, avec lui, le crayon à pierre dure dont se servait le spectateur pour écrire.Eugène Chavette (1827-1902)
L'autorisation de séjour lui fut accordée sans difficulté, mais quand il présenta au visa son programme, on biffa au crayon rouge le numéro sur lequel il comptait tant.Oscar Méténier (1859-1913)
Ici, comme en beaucoup d'autres occasions d'ailleurs, la plume s'efface avec plaisir devant le crayon.Ernest d'Hervilly (1839-1911)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CRAYON » s. m.

Petite pierre, paste, charbon, ou mineral qui sert à marquer, écrire, dessiner, peindre, &c. On fait des crayons rouges avec de la pierre sanguine. On en fait de noir avec du charbon de saule, & avec de la mine de plomb. On en fait qu'on nomme pastel, avec de la paste de toutes sortes de couleurs. On écrit avec un crayon sur des tablettes. On marque avec du crayon les passages notables d'un Livre. Entre les points d'un compas il y en a une qui sert de porte- crayon.
 
CRAYON, signifie aussi les portraits & desseins qu'on fait avec le crayon. Les crayons de du Montier, de Nanteuil sont fort estimez. Ce curieux a dans son cabinet plusieurs beaux desseins en crayon.
 
CRAYON, se dit figurément des descriptions qu'on fait par le discours, soit des personnes, soit des choses. Il a fait un leger crayon de cet homme, qui suffit pour le reconnoistre. Il nous a fait le crayon de cette bataille, de ce campement.
 
CRAYON, signifie aussi une ébauche, un portrait imparfait de quelque chose. Il n'a fait que le crayon de ce dessein, il va commencer à le mettre en huile. Il a fait le crayon de ce bastiment, il en va faire un plan au net.
 
On dit figurément, que l'homme est un foible crayon de la Divinité, pour dire, qu'on en voit en luy quelques traits.
Le mot du jour Applaudissements Applaudissements

On aura entendu parler de clapping, un anglicisme qui me fait doucement rigoler.

Aurore Vincenti 27/04/2020