feutre

 

définitions

feutre ​​​ nom masculin

Étoffe non tissée et épaisse obtenue en pressant et en agglutinant du poil ou de la laine. Chaussons, chapeau de feutre.
(Objets de feutre) Chapeau de feutre. Un feutre marron.
Stylo à pointe en feutre ou en nylon.syn. stylo-feutre ​​​ . Des stylos-feutres.

feutré ​​​ , feutrée ​​​ adjectif

Fait de feutre ; garni de feutre.
Qui a pris l'aspect du feutre. Lainage feutré (après lavage).
Étouffé, peu sonore. Marcher à pas feutrés. ➙ discret, silencieux.
 

synonymes

feutre nom masculin

marqueur, surligneur

feutré, feutrée adjectif

ouaté, discret, silencieux

stylo-feutre nom masculin

feutre, marqueur

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « feutre »

Dans ce cas même, cette espèce de feutre diffère essentiellement de ceux dont nous avons à nous occuper.Jean-Sébastien-Eugène Julia de Fontenelle (1780-1842)
Ces croix devaient être sur tous les habits, excepté sur la chemise ; et elles devaient être de feutre, de couleur jaune.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
La gourmette de soie qui tenait le chapeau du roi fut brisée, et le feutre noir aux plumes noires disparut dans les ténèbres comme un sombre oiseau de nuit.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il achète aussi une veste de velours bleu, un pantalon de laine et un chapeau de feutre.Albert Méras (1880-1926)
En parlant ainsi, il jetait avec une adresse de singe un petit-blanc dans le feutre gras que le mendiant tendait de son bras malade.Victor Hugo (1802-1885)
Un manteau était jeté sur ses épaules, et un chapeau de feutre, à larges bords rabattus sur les yeux, cachait complètement son visage.Gustave Aimard (1818-1883)
Les hommes sont coiffés d'un grand chapeau de feutre ou de paille à larges bords.Ernest Michel (1837-1896)
Et grâce à sa taille de cinq pieds dix pouces, on l'apercevait d'aussi loin que s'il eût porté au haut de son feutre un plumet gigantesque.Fortuné du Boisgobey (1821-1891)
Le maire sortit à son tour, prit son chapeau, un grand chapeau mou, de feutre gris, à bords très larges, et s'arrêta quelques secondes sur le seuil de sa demeure.Guy de Maupassant (1850-1893)
La femme du garde rentra, pour glisser ses pieds chaussés de feutre dans des socques de bois.Daniel Lesueur (1854-1921)
De nombreuses tentes, faites de peaux, de feutre ou d'étoffes de soie, chatoyaient aux rayons du soleil.Jules Verne (1828-1905)
Enfin, la surface tout à fait interne est lisse et compacte, comme du feutre très-serré.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Son feutre, d'où s'échappaient de fausses boucles de cheveux noirs, avait, à l'intérieur, une visière en treillis d'acier qui se relevait et s'abaissait suivant son bon plaisir.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Arrivé au vestiaire, l'inconnu y prit un large mac-farlane qu'il jeta sur ses épaules et échangea contre un chapeau de feutre mou sa toque à plumet.Émile Gaboriau (1832-1873)
On introduisit dans le harnais du cheval des chanfreins d'acier, des bardes de cuir, des housses de feutre, des croupières et des poitraux en tissu de mailles.Charles-Victor Langlois (1863-1929)
Le chapeau de la seconde était de feutre lisse, presque brillant, un nœud énorme de satinette violette l'ombrageait de ridicule.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Il était vêtu de noir, il était de haute taille, sa barbe était blanche et non taillée, – son feutre qu'il tenait à la main avait une plume noire.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Les deux dorures qu'on applique sur ce feutre se nomment, en termes de l'art : première et seconde pose.Jean-Sébastien-Eugène Julia de Fontenelle (1780-1842)
Elle était chaussée de sandales de feutre, et son pas insonore la laissait prendre tout à coup pour une apparition.René Boylesve (1867-1926)
Monsieur, répondit celui à qui était adressée cette étrange question en portant à son tour la main à son feutre.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Afficher toutRéduire

Exemples de « feutré »

Crapart, comme chez lui, s'engagea sur l'étroit escalier, feutré d'une moquette épaisse, et se fit ouvrir un salon particulier.Daniel Lesueur (1854-1921)
C'est dans ces galeries, sous un nid feutré d'herbes, que la femelle, après une gestation de quatre semaines, met bas, d'avril à juin, trois à six petits.René Martin (1846-1925)
C'était toujours l'ancienne petite fille, mais la puberté avait fondu sa dureté et comme feutré les brusqueries un peu sombres de sa dixième année.Maurice Barrès (1862-1923)
Et bientôt, au milieu du silence de plus en plus profond des entours, les veilleurs de nuit, qui se promènent d'un pas feutré, commencent à jouer discrètement du claque-bois.Pierre Loti (1850-1923)
Le seuil, si je puis dire, se compose de brindilles très-flexibles, de fortes tiges d'herbe et jeunes pousses, le reste étant feutré de la manière ordinaire.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Après l'affreux chaos dont nous sortons à peine, cela repose presque voluptueusement de cheminer dans cette vallée nouvelle, sur un terrain uni, feutré de fleurs et de mousses.Pierre Loti (1850-1923)
Elles s'y réfugient, après l'avoir muré, dans une sorte de nid bien feutré d'herbes et s'y engourdissent complètement jusqu'au printemps suivant.René Martin (1846-1925)
Ayant articulé ces paroles mélancoliques comme un glas, il se laissa tomber plutôt qu'il ne s'assit sur un bloc feutré d'un gazon épais.Ferdinand Fabre (1827-1898)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FEUTRE » s. f.

Estoffe foulée & collée ensemble avec de la lie sans fileure, ni croisure, ni tissure, mais façonnée par l'eau & le feu sur le bassin. On en fait des chapeaux qui garentissent de la pluye, & quelquefois des estoffes, des souliers, des chaussons. On en fait de toutes sortes de laines & de poils, comme de chameau, de lapin, de castor, de vigogne, &c. Menage derive ce mot de feltrum ou filtrum, qui signifie chez les Auteurs de la basse Latinité, une estoffe faite de poils foulez avec du vinaigre : ce qui vient de l'Allemand filt, signifiant la même chose chez les Saxons & les Anglois, comme témoigne Du Cange, qui dit qu'on a nommé aussi cette estoffe filtrus & filtra, pheltrum & philtrum, viltrum, & qu'elle resistoit au fer, selon le témoignage de Pline ; & que les Auteurs appellent du même nom certaine estoffe dont estoit faite une arme deffensive que descrit Nicetas, que nos Anciens appelloient Gambeson. Les Payens en faisoient aussi des idoles.
Le mot du jour Applaudissements Applaudissements

On aura entendu parler de clapping, un anglicisme qui me fait doucement rigoler.

Aurore Vincenti 27/04/2020