Email catcher

croquer

Définition

Définition de croquer ​​​ verbe

verbe intransitif Faire un bruit sec (en parlant des choses que l'on broie avec les dents). ➙ craquer. Un bonbon qui croque sous la dent.
verbe transitif
Broyer sous la dent (ce qui fait un bruit sec). intransitif Chocolat à croquer. Croquer dans une pomme, mordre.
au figuré Dépenser en peu de temps. ➙ claquer. Croquer un héritage. ➙ dilapider.
Prendre rapidement sur le vif en quelques coups de crayon, de pinceau. ➙ ébaucher, esquisser ; croquis. Croquer une silhouette.
locution, familier Jolie, mignonne à croquer, très jolie.

Conjugaison

Conjugaison du verbe croquer

actif

indicatif
présent

je croque

tu croques

il croque / elle croque

nous croquons

vous croquez

ils croquent / elles croquent

imparfait

je croquais

tu croquais

il croquait / elle croquait

nous croquions

vous croquiez

ils croquaient / elles croquaient

passé simple

je croquai

tu croquas

il croqua / elle croqua

nous croquâmes

vous croquâtes

ils croquèrent / elles croquèrent

futur simple

je croquerai

tu croqueras

il croquera / elle croquera

nous croquerons

vous croquerez

ils croqueront / elles croqueront

Synonymes

Synonymes de croquer

verbe intransitif

croustiller, craquer

verbe transitif

mordre

dessiner, ébaucher, esquisser

camper, caricaturer

[familier] dépenser, dévorer, dilapider, dissiper, écorner, engloutir, gaspiller, claquer (familier), consumer (vieilli ou littéraire)

Exemples

Phrases avec le mot croquer

Entre cirque, acrobaties, poésie et sensibilité, le spectacle est à croquer.Ouest-France, Sophie DELAFONTAINE, 07/01/2019
Ce millefeuille aux douces saveurs automnales est à croquer !Ouest-France, 10/09/2020
Elles sont désormais nombreuses à croquer l'avenir, attendant, ou espérant, devenir des licornes.Capital, 26/01/2021, « Ces start-up françaises veulent être les géants de demain »
Bonne nouvelle, la tomate aussi belle à regarder qu'ennuyeuse à croquer cède la place à des variétés plus goûteuses.Capital, 22/08/2016, « Les tomates, reines des étals : des prouesses génétiques vendues… »
Et dans son monde, il y avait tout l'espoir de le découvrir, ce monde, tout le désir de le croquer à pleine vie.Imaginaire & Inconscient, 2014, Isa Fargues (Cairn.info)
Chaque phrase devra donner la sensation de croquer quelque chose, de supporter un poids ou une traction physique.Critique, 2012, Philippe Berthier (Cairn.info)
Ils doivent le croquer à pleines dents et le manger.Ouest-France, 24/02/2020
Une gamme de chocolat à croquer, des biscuits bio et des guimauves à l'ancienne surprendra les gourmands.Ouest-France, 30/07/2015
Les amateurs de dessins, de 7 à 77 ans, pros ou amateurs, pourront croquer sur le vif les danseuses.Ouest-France, Malika MEROUARI, 05/04/2019
La duchesse mangerait le diable et ses cornes, et il ne doit plus lui rester grand'chose à croquer.Émile Gaboriau (1832-1873)
Son pain de mie finement tranché et recuit devient si friable qu'un tout jeune enfant peut le croquer.Ça m'intéresse, 29/06/2017, « Qui a inventé la biscotte ? »
Juteuse et sucrée on a toujours plaisir à la croquer.Ouest-France, 20/07/2020
Autant de raisons de croquer, non pas une, mais plusieurs pommes par jour, quelle que soit leur variété.Ça m'intéresse, 09/05/2019, « Faut-il manger une pomme chaque jour ? »
C'est d'abord le fruit du pommier, qu'on peut cueillir et croquer.Critique, 2014, Pedro Cordoba (Cairn.info)
Elle peindra, il dansera, nous croquerons chaque fois qu'il s'arrêtera dans son mouvement pour un court instant.Cahiers de Gestalt-thérapie, 2007, Bernard Béreau (Cairn.info)
C'est pourquoi penser le repas revient à croquer l'instantané d'une société.Études, 2005 (Cairn.info)
Un petit paradis à croquer après le flot touristique estival.Capital, 09/10/2015, « Envie d'une escapade cet automne ? »
Chaque deuxième lundi du mois, ils sont une quarantaine à en croquer pour ce pain aillé.Ouest-France, 18/10/2019
Évitons de croquer une image harmonieuse de l'univers des physiciens.La Linguistique, 2009, Mortéza MAHMOUDIAN (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de CROQUER v. act. & neut.

Manger quelque chose de sec & de dur, qui fait du bruit estant froissé par les dents. Ce cadet a de bonnes dents, il aura bientost croqué ce poulet. Il croquera toute nostre collation, si on n'y prend garde. Le biscuit de mer, les amandes à la Prasline croquent sous les dents. Les moules, les laituës qui ne sont pas bien lavées croquent quand on y a laissé du gravier.
 
CROQUER, signifie encore, Dissiper, perdre. C'est un homme qui a croqué, qui a dissipé tout son bien. Vous avez presté vostre argent à cet insolvable, c'est autant de croqué.
 
CROQUER, figurément signifie, Dérober avec adresse & promptitude. Je laissay mon Livre sur la table, il fut incontinent croqué.
 
CROQUER, en termes de Peinture, signifie, Tracer sur le papier à la haste les premieres idées, les premiers traits d'un dessein, dans l'intention de les corriger, polir & finir à son aise. On le dit aussi des vers, & de tous les ouvrages d'esprit. Cet ouvrage n'est que croqué, c'est dommage que l'Auteur n'a pas eu le temps de le polir.
 
On dit proverbialement, qu'un homme a été long-temps à croquer le marmot, pour dire, qu'on l'a laissé long-temps à attendre sur les degrez, dans un vestibule. Ce proverbe vient apparemment des compagnons Peintres, qui quand ils attendent quelqu'un, se desennuyent à tracer sur les murailles quelques marmots ou traits grossiers de quelque figure : ce qu'on appelle croquer le marmot, suivant la phrase qui vient d'estre expliquée.
 
CROQUÉ, ÉE. part. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots Le dragon, un monstre cracheur... de mots ! Le dragon, un monstre cracheur... de mots !

Omniprésent depuis l’Antiquité dans les mythes et les épopées, le dragon est sans doute l’animal fantastique qui fascine le plus. Monstre terrifiant...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine