crotter

définitions

crotter ​​​ verbe

verbe transitif vieilli ou régional Salir de boue. —  au participe passé Des souliers crottés.
verbe intransitif familier Déféquer, faire des crottes (I).

conjugaison

actif

indicatif

présent

je crotte

tu crottes

il crotte / elle crotte

nous crottons

vous crottez

ils crottent / elles crottent

imparfait

je crottais

tu crottais

il crottait / elle crottait

nous crottions

vous crottiez

ils crottaient / elles crottaient

passé simple

je crottai

tu crottas

il crotta / elle crotta

nous crottâmes

vous crottâtes

ils crottèrent / elles crottèrent

futur simple

je crotterai

tu crotteras

il crottera / elle crottera

nous crotterons

vous crotterez

ils crotteront / elles crotteront

synonymes

crotté, crottée adjectif

sale, boueux, souillé

crotter

verbe transitif

salir, maculer, souiller, tacher

verbe intransitif

déféquer, faire caca (langage des enfants), chier (très familier), [oiseau] fienter

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
J'étais bien pauvre : forcé de courir après la fortune, et la poursuivant à pied, je faisais de mon mieux pour ne pas me crotter.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Il poussoit l'autre dans la boue et ne se soucioit pas de se crotter.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Pour ne pas se crotter en allant à pied, le grand seigneur, ou celui qui le singe, prend une bonne fois un bain de boue !Honoré de Balzac (1799-1850)
Règle générale, donc : – prenez garde à vous crotter !Jules Claretie (1840-1913)
Il allait, un peu voûté, choisissant avec soin les places où il posait le pied pour ne crotter ni sa chaussure, ni sa soutane.Guy de Maupassant (1850-1893)
Jean a pris un cabriolet afin de ne point se crotter et d'arriver plus tôt.Paul de Kock (1793-1871)
Pour moi, j'étais très fière de savoir choisir mon chemin sans me crotter comme lui.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CROTTER » v. act.

Eclabousser, gaster avec de la crotte. Cette Dame marche si proprement, qu'elle ne se crotte point. Un cheval qui galoppoit m'a tout crotté, éclaboussé. Il ne faut pas laisser entrer ces païsans dans les chambres, ils crotteroient le plancher, les meubles.
 
On dit qu'un homme est crotté comme un barbet, crotté jusqu'au cul, jusqu'aux oreilles, pour dire, qu'il est fort crotté. On dit aussi, Crotté en Archidiacre, parce qu'autrefois les Archidiacres faisoient leurs visites à pied. On appelle un Poëte crotté, un meschant Poëte qui porte des rogatons, qui s'est rendu ridicule : une Demoiselle crottée, une Demoiselle gueuse & miserable qui va à pied.
 
CROTTÉ, ÉE. part. & adj. Un Pedant crotté.

Définition de « RECROTTER » v. act.

& redupl. Crotter de nouveau. On a beau se decrotter, on ne sçauroit faire un pas en cette ville sans se recrotter.
Les mots croisés du Robert Les mots du bord de mer Les mots du bord de mer

Laissez-vous bercer par le bruit des vagues avec cette grille de mots croisés estivale !

15/07/2021