Email catcher

croupir

Définition

Définition de croupir ​​​ verbe intransitif

(personnes) Demeurer (dans un état mauvais, pénible) sans pouvoir en sortir. ➙ moisir. Croupir en prison.
Rester sans couler et se corrompre (liquide) ; demeurer dans l'eau stagnante. ➙ pourrir. Fleurs fanées croupissant dans un vase. au participe passé Eau croupie.

Conjugaison

Conjugaison du verbe croupir

actif

indicatif
présent

je croupis

tu croupis

il croupit / elle croupit

nous croupissons

vous croupissez

ils croupissent / elles croupissent

imparfait

je croupissais

tu croupissais

il croupissait / elle croupissait

nous croupissions

vous croupissiez

ils croupissaient / elles croupissaient

passé simple

je croupis

tu croupis

il croupit / elle croupit

nous croupîmes

vous croupîtes

ils croupirent / elles croupirent

futur simple

je croupirai

tu croupiras

il croupira / elle croupira

nous croupirons

vous croupirez

ils croupiront / elles croupiront

Synonymes

Synonymes de croupi, croupie adjectif

moisi, pourri

Exemples

Phrases avec le mot croupir

Seulement voilà, selon un rapport sénatorial publié fin 2016, 100 millions de téléphones portables hors d'usage croupiraient dans nos placards.Ouest-France, 06/11/2017
Mais outre la prétention surabondante qu'il n'ignorait pas, n'y avait-il pas l'obstination à laisser croupir dans l'oubli le projet d'action patriotique ?Hector Bernier (1886-1947)
Pour l'heure, laissons croupir ce pou dans la perruque du philosophe.L'enseignement philosophique, 2011, Yvette Reynaud Kherlakian (Cairn.info)
Tout est resté opaque, aucune suite n'allant dans le sens de faire gagner les photographes qui, pour beaucoup, continuent de croupir dans la misère.Africultures, 2012, Baudouin Bikoko (Cairn.info)
Ce groupe peut s'enrichir, laissant les autres croupir dans la misère.Europarl
Se voisent vielles gens croupir en leur maisons.Charles-Victor Langlois (1863-1929)
Ceux qui s'accommodent, sans révolte, d'y croupir étaient faits pour elle.Adolphe Retté (1863-1930)
J'aurais voulu montrer aux pauvres ce qu'ils dépensent d'efforts et d'intelligence, à croupir dans l'ignorance.Georges Darien (1862-1921)
Faute de quoi elles peuvent croupir sur une étagère ou, si elles sont semées, ne donner que des plants chétifs et peu visibles.Commentaire, 2015, François Delpla (Cairn.info)
Lasse de croupir dans l'empirisme scientifique, la psychiatrie tentait de devenir scientifique en partant à la recherche de ses fondements physiologiques.Sud/Nord, 2010, Jean-Noël Missa (Cairn.info)
Elles sont en outre combinées à un dispositif cruel : laisser croupir les hommes.Lignes, 2019, Cécile Canut (Cairn.info)
Que comme eux, vous êtes destinés à mourir, à croupir tout au moins !Le monde juif, 1991 (Cairn.info)
Des individus par opportunisme préfèrent se déclarer ralliés plutôt que de croupir dans un camp de prisonniers.Guerres mondiales et conflits contemporains, 2015, Michel Bodin (Cairn.info)
Le projet de sablière, qui semblait croupir au fond des cartons, refait surface.Ouest-France, 13/01/2020
Comment pourrait-il jamais élever cette fille au-dessus du bas-fond où elle semblait vouloir croupir ?Jacques-Émile Blanche (1861-1942)
Cette impunité a pour revers une faible distinction des classes qui laisse croupir à des places d'expéditionnaires des docteurs en droit.Parlement[s], 2009, Pierre Allorant (Cairn.info)
A demain, ou peut-être à après-demain, car je te laisserai peut-être un jour ou deux à croupir dans ton désespoir.Michel Zévaco (1860-1918)
Puisqu'on laisse croupir l'industrie, les fils de chômeurs chômeront de naissance.Les temps modernes, 2008, Jean-Paul Sartre (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de CROUPIR v. n.

Se corrompre faute de mouvement. L'eau qui croupit dans un fossé à fumier, dans un marais, est bientost puante. Il n'y a point de pire eau que celle qui dort, qui croupit. On le dit particulierement des liqueurs. On le dit quelquefois des autres ordures & saletez. Un malade, un paralytique, un enfant croupiroient dans leur ordure, si on n'avoit soin de les nettoyer.
 
CROUPIR, se dit figurément en choses morales. Les pecheurs croupiroient toûjours dans le peché sans la grace, & le Sacrement qui les en retire.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots à connaître pour briller pendant les repas de fin d'année Top 10 des mots à connaître pour briller pendant les repas de fin d'année

Les conversations en famille ou entre amis vont toujours bon train pendant vos repas de fin d’année et vous tenez cette fois à faire étalage de votre...

Marjorie Jean 20/12/2023
sondage de la semaine