croupir

 

définitions

croupir ​​​ verbe intransitif

(personnes) Demeurer (dans un état mauvais, pénible) sans pouvoir en sortir. ➙ moisir. Croupir en prison.
Rester sans couler et se corrompre (liquide); demeurer dans l'eau stagnante. ➙ pourrir. Fleurs fanées croupissant dans un vase. —  au participe passé Eau croupie.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je croupis

tu croupis

il croupit / elle croupit

nous croupissons

vous croupissez

ils croupissent / elles croupissent

imparfait

je croupissais

tu croupissais

il croupissait / elle croupissait

nous croupissions

vous croupissiez

ils croupissaient / elles croupissaient

passé simple

je croupis

tu croupis

il croupit / elle croupit

nous croupîmes

vous croupîtes

ils croupirent / elles croupirent

futur simple

je croupirai

tu croupiras

il croupira / elle croupira

nous croupirons

vous croupirez

ils croupiront / elles croupiront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mais outre la prétention surabondante qu'il n'ignorait pas, n'y avait-il pas l'obstination à laisser croupir dans l'oubli le projet d'action patriotique ?Hector Bernier (1886-1947)
Ce groupe peut s'enrichir, laissant les autres croupir dans la misère.Europarl
J'aurais certes mieux fait de te laisser autrefois croupir dans ta misère et dans la crasse où tu es né !Gustave Flaubert (1821-1880)
Comment pourrait-il jamais élever cette fille au-dessus du bas-fond où elle semblait vouloir croupir ?Jacques-Émile Blanche (1861-1942)
A demain, ou peut-être à après-demain, car je te laisserai peut-être un jour ou deux à croupir dans ton désespoir.Michel Zévaco (1860-1918)
Ceux qui s'accommodent, sans révolte, d'y croupir étaient faits pour elle.Adolphe Retté (1863-1930)
Tout un ensemble de dons naturels ou acquis est nécessaire au policier qui a l'ambition de ne pas croupir dans les bas emplois de sa profession.Jules Verne (1828-1905)
J'aurais voulu montrer aux pauvres ce qu'ils dépensent d'efforts et d'intelligence, à croupir dans l'ignorance.Georges Darien (1862-1921)
Je suis demeurée trop tranquille aujourd'hui, ce qui fait mal, ce qui donne le temps de croupir à un certain ennui qui est en moi.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Se voisent vielles gens croupir en leur maisons.Charles-Victor Langlois (1863-1929)
Accusez bien plutôt le grand chemin où est le bourbier, et plus encore l'inspecteur des routes qui laisse l'eau croupir et le bourbier se former.Stendhal (1783-1842)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CROUPIR » v. n.

Se corrompre faute de mouvement. L'eau qui croupit dans un fossé à fumier, dans un marais, est bientost puante. Il n'y a point de pire eau que celle qui dort, qui croupit. On le dit particulierement des liqueurs. On le dit quelquefois des autres ordures & saletez. Un malade, un paralytique, un enfant croupiroient dans leur ordure, si on n'avoit soin de les nettoyer.
 
CROUPIR, se dit figurément en choses morales. Les pecheurs croupiroient toûjours dans le peché sans la grace, & le Sacrement qui les en retire.
Les mots croisés du Robert Les mots croisés de la montagne Les mots croisés de la montagne

Partez à l'assaut de notre grille montagnarde ! Niveau standard.

22/02/2020