pourrir

 

définitions

pourrir ​​​ verbe

verbe intransitif
(matière organique) Se décomposer. ➙ se corrompre, se putréfier. Ce bois pourrit à l'humidité.
(personnes) Rester dans une situation où l'on se dégrade. Pourrir dans l'ignorance. ➙ croupir. On l'a laissé pourrir en prison. ➙ moisir. —  Se dégrader. Laisser pourrir une grève.
verbe transitif
Attaquer, corrompre en faisant pourrir. ➙ gâter. La pluie a pourri le foin. —  pronominal Se pourrir, devenir pourri.
familier Gâter extrêmement (un enfant). Sa mère ne le gâte pas, elle le pourrit.
familier Dire du mal de (qqn) ; l'invectiver. Il s'est fait pourrir par son patron.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je pourris

tu pourris

il pourrit / elle pourrit

nous pourrissons

vous pourrissez

ils pourrissent / elles pourrissent

imparfait

je pourrissais

tu pourrissais

il pourrissait / elle pourrissait

nous pourrissions

vous pourrissiez

ils pourrissaient / elles pourrissaient

passé simple

je pourris

tu pourris

il pourrit / elle pourrit

nous pourrîmes

vous pourrîtes

ils pourrirent / elles pourrirent

futur simple

je pourrirai

tu pourriras

il pourrira / elle pourrira

nous pourrirons

vous pourrirez

ils pourriront / elles pourriront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Rien ne le retenait plus là, puisque la grosse, comme il disait, allait pourrir dans le trou.Émile Zola (1840-1902)
Comme si l'homme, après sa crevaison, avait droit à autre chose que de pourrir avec tous les autres atomes abolis de l'humanité.André Gill (1840-1885)
Qu'est-ce que tes fermiers qui serrent leur blé trois ans en grenier pour attendre qu'il hausse sur les marchés, au risque de le voir pourrir et germer ?Léon Gozlan (1803-1866)
Des matériaux traînaient, des bois achevaient de pourrir sur la terre battue, toute la vaste salle restait blanche de plâtre, dans le fruste abandon des bâtisses qu'on ne finit pas.Émile Zola (1840-1902)
Mais il y a d'autres responsables : ce sont les membres de la soi-disant communauté internationale qui, encore une fois, ont laissé pourrir la situation.Europarl
L'homme doit disparaître, il ne doit pas pourrir ; il ne doit devenir ni une momie ridiculement parée, objet d'horreur grotesque, ni une couche d'immondes champignons, poison répandu dans l'atmosphère.George Sand (1804-1876)
Je ne serai point un lâche ; plutôt vingt coups de poignard dans ma poitrine que pourrir en ce cachot !Pétrus Borel (1809-1859)
J'espère que vous en viendrez à bout, si l'on ne vous laisse pas pourrir dans cette geôle.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Et encore des fruits, qui avaient dû murir en paradis, s'ajoutaient à des fromages qui avaient dû pourrir en enfer.Octave Mirbeau (1848-1917)
Un homme ruiné tombait de ses mains comme un fruit mûr, pour se pourrir à terre, de lui-même.Émile Zola (1840-1902)
On sortait moins, on avait presque délaissé le canot, qui achevait de se pourrir contre la berge ; car c'était toute une histoire que d'emmener le petit dans les îles.Émile Zola (1840-1902)
Le désagrément de voir pourrir un corps devant leurs yeux leur fit prendre le parti d'obéir.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
On ne vit plus le grain pourrir captif dans telle province, tandis qu'il y avait famine dans la province d'à côté.Jules Michelet (1798-1874)
Au lieu de les enterrer, ils mettent leurs corps dans le trou de quelque arbre creux, où ils ne sont pas long-temps à pourrir.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
La voûte en bois commence à se pourrir par le haut, et, de place en place, a des enfonçures noires dans sa couleur bleue.Gustave Flaubert (1821-1880)
Auparavant, il se passait la chose suivante : lorsque le processus d'oxydation d'un produit commençait, lorsque le produit commençait à pourrir, on l'ionisait et il semblait comme neuf, pour ainsi dire.Europarl
Mais comme, entre temps, son blé menaçait de pourrir à fond de cale, il céda aux prétentions des débardeurs.Georges Eekhoud (1854-1927)
Le contact d'un méchant homme suffit quelquefois pour pourrir une bonne action et pour en faire sortir une chose mauvaise.Victor Hugo (1802-1885)
Avec elles on ne risquait pas de pourrir dans des taudis et de flamber dans des bastilles.Anatole France (1844-1924)
Quant à moi, je m'attends à laisser mes membres pourrir sans sépulture dans les bois, à moins qu'ils ne servent de pâture aux loups.James Fenimore Cooper (1789-1851), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « POURRIR » v. act. & n.

Alterer petit à petit, corrompre. L'humidité pourrit à la fin tous les corps. Le bois se pourrit à l'eau. Les fruits se pourrissent, quand ils ont passé leur maturité. On sale ou embaume les corps pour empêcher qu'ils ne se pourrissent. Ce mot vient de putrere.
 
POURRIR, se dit aussi de ce qu'on fait corrompre exprés. Quand on fait de la gelée, on laisse pourrir de cuire la viande jusqu'à une entiere dissolution de ses parties pour en tirer plus de suc. On laisse pourrir du fumier pour en faire de meilleures couches.
 
On dit qu'on laisse pourrir quelqu'un en prison, pour dire, qu'on l'y detient trop long-temps : qu'un os, une dent se pourrissent, quand on n'a pas soin de les nettoyer, ou de les faire penser.
 
POURRI, IE. part. pass. & adj. Si le grain n'est pourri dans la terre, il ne pourra produire d'autre grain.
 
On dit figurément, Un mauvais citoyen, un Heretique, est un membre pourri qu'il faut retrancher de la Republique. On dit d'un Pedant qui a un grand nombre de lieux communs, & qui n'a pas l'art de les digerer, que c'est un pot pourri de science. On appelle pot pourri au propre, un ragoust mêlé de plusieurs viandes & assaisonnements differens. On le dit aussi d'un mêlange de plusieurs aromates & parfums qu'on met ensemble dans un pot, d'où resulte une odeur agreable & nouvelle. On dit aussi au subst. Ce cidre sent le pourri. Ostez le pourri de cette poire.
 
On dit proverbialement, Cela n'est pas pourri, pour se mocquer de quelque vieux conte, ou histoire à quoy on adjouste peu de croyance. On dit aussi, Boeuf seignant, mouton beslant, porc pourri, tout n'en vaut rien, s'il n'est bien cuit.
Le mot du jour École École

Voilà un mot étonnant : école, fort éloigné aujourd’hui de la réalité qui était la sienne durant l’Antiquité. En grec, skholê ne correspondait pas à l’idée d’effort et d’instruction mais, avant tout, à celle de loisir.

Aurore Vincenti 22/04/2020