Email catcher

moisir

définitions

moisir ​​​ verbe

verbe intransitif
Se gâter sous l'effet de l'humidité, en se couvrant de moisissure.
familier Demeurer longtemps dans une situation d'attente. ➙ croupir, languir, se morfondre, stagner.
verbe transitif Gâter, détériorer en couvrant de moisissure. L'humidité moisit le pain.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je moisis

tu moisis

il moisit / elle moisit

nous moisissons

vous moisissez

ils moisissent / elles moisissent

imparfait

je moisissais

tu moisissais

il moisissait / elle moisissait

nous moisissions

vous moisissiez

ils moisissaient / elles moisissaient

passé simple

je moisis

tu moisis

il moisit / elle moisit

nous moisîmes

vous moisîtes

ils moisirent / elles moisirent

futur simple

je moisirai

tu moisiras

il moisira / elle moisira

nous moisirons

vous moisirez

ils moisiront / elles moisiront

synonymes

moisir verbe intransitif

se gâter, chancir, se piquer, pourrir

[familier] attendre, attendre (pendant) cent sept ans (familier), faire banquette (familier), faire le pied de grue (familier), faire le planton (familier), faire le poireau (familier), mariner (familier), poireauter (familier), prendre racine (familier), croquer le marmot (familier, vieilli)

[familier] s'encroûter, s'abêtir, s'abrutir, croupir, dégénérer, s'encrasser, se scléroser, végéter

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les petits pains, auraient dit-on, la particularité de se conserver très longtemps sans moisir ni se putréfier, mais non pas sans durcir.Ouest-France, 10/08/2019
Ceux-ci, après quelques temps en secteur, désiraient intégrer les éléments d'intervention plutôt que de moisir dans les postes.Guerres mondiales et conflits contemporains, 2009, Michel Bodin (Cairn.info)
Pour moi, je ne me sentais aucunement moisir.Louis Dumure (1860-1933)
Ensuite, il faudra le mettre à jour chaque année au lieu de le laisser moisir.Europarl
Mais il s'agit de ne pas moisir ici, on peut venir...Émile Gaboriau (1832-1873)
Il est primordial d'éviter que les gerbes soient humides au risque de voir les grains de blé moisir une fois stockés.Techniques & Culture, 2020, Madeleine Sallustio (Cairn.info)
Le nombre d'exemplaires importés n'est d'ordinaire que de quelques dizaines, mais on ne les laisse pas moisir dans les bibliothèques.Jean Massart (1865-1925)
Je n'imagine pas que le dernier mot du bien-être soit de moisir à son banc comme ma tante du matin au soir.Charmes Mérouvel (1832-1920)
Cette étude a été rédigée en italien et est en train de moisir dans nos tiroirs.Europarl
Le hangar contenait 3 000 tonnes de pommes de terre, qui, à cause du redoux et de l'humidité, ont commencé à moisir.Ouest-France, 29/11/2015
Les réfugiés sont condamnés à moisir dans la pauvreté, souvent sans emploi, et leurs enfants restent illettrés.Europarl
Les tests n'ont pas permis de déterminer d'où vient l'humidité qui fait moisir les tapisseries.Ouest-France, Corinne ARGENTINI, 05/08/2018
Cela ne veut pas dire qu'il faut les laisser moisir sans s'occuper d'eux.La Cause du désir, 2014, Didier Cremniter, Bénédicte Jullien (Cairn.info)
Après avoir passé treize jours à moisir dans son cachot, elle refuse depuis six jours tout ce qu'on lui apporte, à l'exception de l'eau.La pensée de midi, 2010, Vladimir Arsenijevi? (Cairn.info)
Remuez de temps en temps les végétaux, car mal séchés ils pourraient moisir.Ouest-France, Fabienne MARAIS, 17/09/2017
L'avantage du bambou c'est qu'il ne retient pas l'eau et qu'il n'est pas putride alors que la paille finit par moisir, et cela peut provoquer des maladies respiratoires très graves.Ouest-France, 29/07/2013
Mais il ne sera pas dit que je moisirai dans cette double maudite petite difficulté !Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
De toute façon cela va s'effondrer, s'effriter, moisir, à plus ou moins brève échéance.Revue française de gestion, 2019, Franck Tannery (Cairn.info)
Je suis moi-même lasse de moisir ; vos paroles me révoltent contre moi, contre tous.Marie Bashkirtseff (1858-1884)
Il ne faut pas laisser moisir le foin sinon il devient tout simplement dangereux.Europarl
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MOISIR » verb. act. & neut.

Qui se dit avec le pronom personnel des choses solides qui se corrompent à l'air par quelque principe d'humidité cachée. Le pain ordinaire se moisit sur mer, on ne s'y sert que de biscuit. Les lieux humides, l'humidité des caves moisissent bientost les cuirs, les futailles. A l'égard des choses liquides, comme confitures, on dit chansir.
 
MOISI, IE. pass. & adj. L'ancienne Noblesse s'establit sur des parchemins vieux & moisis : & on dit ironiquement, qu'un homme a des escus moisis, quand il en a amassé beaucoup qui ont esté long-temps cachez & sans voir le jour.
 
Il est aussi subst. masc. Les viandes gardées sentent le moisi, le relent. Quand un pasté commence à se corrompre, il en faut oster le moisi. Ces mots viennent de mucire & de mucidus. Menage.
Style et écriture L'affaire Colette L'affaire Colette

Saviez-vous qu'il existe une controverse autour de l'œuvre de Colette ? Quelle part de ses écrits faut-il attribuer à son époux Willy ? 

24/03/2022