Email catcher

cruche

Définition

Définition de cruche ​​​ nom féminin

Récipient pansu, à bec et à anse, souvent de grès ou de terre. Cruche à eau. locution proverbiale Tant va la cruche à l'eau (qu'à la fin elle se casse) : à s'exposer à un danger, on finit par le subir.
familier Personne stupide et ignorante. ➙ familier gourde. Quelle cruche !

Synonymes

Synonymes de cruche nom féminin

cruchon, pichet

imbécile, âne, débile, idiot, niais, sot, abruti (familier), andouille (familier), ballot (familier), brèle (familier), buse (familier), corniaud (familier), cornichon (familier), couillon (familier), gourde (familier), moule (familier), noix (familier), patate (familier), poire (familier), saucisse (familier), tourte (familier), anchois (familier, régional), con (très familier), cul (très familier)

Exemples

Phrases avec le mot cruche

Dans la partie inférieure gauche du cadre, derrière les pieds de la femme, une œnochoé, ou cruche à vin, est posée sur un guéridon parallélépipédique.Bulletin d'études orientales, 2018, Pierre‑Louis Gatier (Cairn.info)
Oublieux de la corvée, je déposai la cruche sur le roc et je m'assis.Ferdinand Fabre (1827-1898)
On trouve, outre les ustensiles et accessoires indispensables à la confection des gâteaux, une cruche de café et un haut-parleur pour la musique.Ouest-France, Emmanuelle FRANÇOIS, 04/09/2020
Ces cruches ont sans doute été produites du iie s. jusqu'au ive s..Revue du Nord, 2016, Delphine Nicolas (Cairn.info)
Sans oublier la blondasse, esthéticienne, parfait modèle de cruche !Ouest-France, 12/12/2013
Deux cruches élancées à une anse (14 et 15) ont été placées l'une à côté de l'autre au centre de la tombe.Revue du Nord, 2017, Véronique Danese, Frédéric Hanut, Nicolas Garnier (Cairn.info)
Elle porte une grande cruche et une plus petite à anse, et se dirige vers la fontaine.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Elle ramassa alors des cailloux et les laissa tomber dans la cruche, jusqu'à ce que l'eau monte assez pour qu'elle puisse s'abreuver.Ça m'intéresse, 16/04/2021, « La super intelligence des oiseaux va vous étonner ! »
J'ajouterai seulement que j'avalai, le soir, une galette d'avoine de deux livres, pour mon souper, et une bonne cruche de vin rouge.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Il a fallu de petits kangourous, un piroguier et des vahinés pour retrouver l'eau et sa cruche.Ouest-France, 28/12/2012
Une fièvre ardente le dévorait et il buvait avidement, à même sa cruche, une eau qui augmentait son mal.Anatole France (1844-1924)
Un important mobilier céramique a été récolté pendant la fouille : pots de diverses tailles, mortiers, gobelets, cruches.Ouest-France, 08/07/2014
La belle dépose à ses pieds sa cruche de terre.Ouest-France, 03/08/2019
Comment la cruche accède-t-elle, cependant, à l'autonomie de sa constitution ?Les temps modernes, 2008, Jean-François Mattéi (Cairn.info)
Les femmes arrivent avec des cruches d'eau et des corbeilles d'aliments, car la mêlée sera rude et pourra durer plusieurs jours.Élie Reclus (1827-1904)
Les hydrangéas doivent leur nom à leur fruit en forme de cruche à eau antique.Ouest-France, 16/07/2019
Graffite après cuisson sur une cruche à une seule anse.L'Année épigraphique, 2017 (Cairn.info)
Des inscriptions peintes sur cruche et casserole n'avaient encore jamais été publiées en quantités comparables.L'Année épigraphique, 2007 (Cairn.info)
Une femme vint à la fontaine pour remplir sa cruche.Ouest-France, 26/07/2018
Du tesson elle conclut l'amphore, ou la cruche.Victor Hugo (1802-1885)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de CRUCHE s. f.

Vaisseau à mettre, ou à transporter des liqueurs, à puiser de l'eau. Il est fait d'ordinaire de grais, ou de terre. Il a le col assez étroit, & une anse pour le tenir. Les Danaïdes sont representées avec des cruches qui emplissent leur tonneau. Ce mot vient de l'Allemand krug, signifiant la même chose.
 
CRUCHE, signifie figurément un homme beste & stupide, qui ne sçait point raisonner.
 
On dit proverbialement, Tant va la cruche à l'eau, qu'à la fin elle se brise, pour dire, qu'à force de s'exposer aux dangers, on y demeure à la fin. On dit aussi à ceux qui veulent trop s'opiniastrer, trop tourmenter un homme, Vous le feriez devenir cruche.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.