gourde

 

définitions

gourde ​​​ nom féminin et adjectif

Variété de courge, de coloquinte (pouvant servir de récipient ➙ calebasse).
Bouteille ou bidon pour transporter de la boisson.
Personne niaise et maladroite. ➙ cruche. Quelle gourde ! —  adjectif ➙ stupide. Il a l'air gourde.
 

synonymes

gourde nom féminin

courge

bidon

[familier] bête, idiot, imbécile, maladroit, niais, sot, buse (familier), corniaud (familier), cornichon (familier), crétin (familier), cruche (familier), godiche (familier)

[comme adjectif] gauche, empoté

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La joie, à ce qu'il paraît, ressemble aux liqueurs fortes : une petite taupette de temps en temps, c'est bien ; mais il ne faut pas vider la gourde d'un seul coup.Saintine (1798-1865)
Monsieur, tenez, voilà qui en sait plus que tous les augures, oies fatidiques et poulets sacrés de la république ; c'est la gourde.Denis Diderot (1713-1784)
Heyward prit la gourde, et, après avoir bu quelques gouttes de l'eau qu'elle contenait, il la rendit en faisant une grimace de dégoût et de mécontentement.James Fenimore Cooper (1789-1851), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Mais auparavant, les petits se disputèrent à qui porterait la musette de leur aîné, et sa gourde à mettre le vin, et il fallut les contenter chacun à leur tour.Eugène Le Roy (1836-1907)
J'espère que la squaw à qui appartient la gourde en a d'autres dans son wigwam ; car celle-ci ne contiendra plus jamais d'eau.James Fenimore Cooper (1789-1851), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Toutefois, ils résistèrent au sommeil, et quelques gorgées de brandevin, puisées à la gourde du sergent, les ranimèrent à propos.Jules Verne (1828-1905)
Ayant, depuis des heures, vidé sa gourde deau-de-vie, il pantelait de soif et sa chemise était trempée.Frédéric Mistral (1830-1914)
A boire, à boire, qui donc en voudra boire chantait-il en même temps qu'il se montra portant une énorme gourde bien remplie.Charles Deguise (1827-1884)
La soif se fait sentir... ma gourde est là, intacte, à quelques mètres de moi, mais... impossible de l'atteindre... je ne puis remuer.Jean Massart (1865-1925)
Le prix dans le moment où nous y étions, était d'une gourde forte, c'est à dire, cinq fr.Dominique Vivant Denon (1747-1825)
Quand elle en eut pris quelques gouttes il saisit la gourde et but rapidement à son tour.Joseph Marmette (1844-1895)
Dès que la réparation a été faite, nous avons été employés à refaire son arrimage, car nous sommes tous de pauvres arrimeurs à une gourde par jour.Édouard Corbière (1793-1875)
Après que nous eûmes avidement vidé le contenu de cette bienfaisante gourde et pris quelques minutes de repos, nous nous remîmes en route rafraîchis et réconfortés.Charles Deguise (1827-1884)
L'extrémité d'en haut semble une gourde ou un sac gonflé, comme la cornue d'un chimiste.Jules Michelet (1798-1874)
Leur méthode pour le recevoir du tronc est, comme on l'a déjà dit, de suspendre leur gourde quelques doigts au-dessous de l'incision, pour y faire couler la séve.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Il lui suffisait de quelques reis pour son tabac qu'il achetait dans les missions ou dans les villages, autant pour l'eau-de-vie de sa gourde.Jules Verne (1828-1905)
Torrès commença donc par appliquer à ses lèvres une gourde qu'il portait à son côté.Jules Verne (1828-1905)
Les cantonniers, de beaux garçons en bonnet de belles couleurs, travaillaient paresseusement en chantant et s'interrompaient parfois pour boire à leur gourde.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
L'aveugle, après avoir bu une goutte de mon rosoglio dans ma gourde, reprit le récit juste où la veuve l'avait interrompu.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
J'ai vu l'eau-de-vie de ma gourde se changer en pierre dure que le couteau ne pouvait entamer !...Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GOURDE » s. f.

est une espece de calebasse de courge qu'on a sechée pour en faire un vaisseau leger pour porter de quoy boire en voyage, ou à la guerre. Il vient du Latin cucurbita. Quelques-uns disent gouhourde.
Vidéos Hashtag, par Alain Rey Hashtag, par Alain Rey

Saviez-vous que l'anglicisme hashtag est fondé sur le mot français « hacher », lui-même d'origine germanique ? Écoutez Alain Rey nous raconter l'histoire de ce mot. 

Alain Rey 15/09/2020