cuisse

définitions

cuisse ​​​ nom féminin

Partie du membre inférieur qui s'articule à la hanche et va jusqu'au genou (➙ crural). —  (animaux) Une cuisse de poulet. ➙ pilon. Cuisse du mouton (➙ gigot), du cochon (➙ jambon), du chevreuil (➙ cuissot, gigue).
locution, familier Se croire sorti de la cuisse de Jupiter : être très imbu de sa personne.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mais, chez elle, la mamelle surnuméraire était placée à la partie externe de la cuisse gauche, près de l'aîne.Mercier de Compiègne (1763-1800)
D'ailleurs, puisque j'ai voulu une opposition, il me faut bien accepter cette nuance cuisse de nymphe.Émile Zola (1840-1902)
Il y a plus d'honneur dans la cuisse d'un flotteur que dans le cœur d'un genpillehomme.Romain Rolland (1866-1944)
Une des flèches qu'ils tirèrent traversa les planches du bateau et blessa dangereusement un officier de poupe à la cuisse.Jules Verne (1828-1905)
L'os de la cuisse a quatre pieds et demi de long, et est extrêmement lourd.Albert Durer (1471-1528), traduction Charles Narrey (1825-1892)
L'instructeur veillera à ce que la cuisse ne retombe pas lourdement ; elle doit reprendre sa position par un mouvement lentement progressif et sans secousses.François Baucher (1796-1873)
Et il lui passa un quartier de pain et une gamelle, où il y avait une cuisse de l'oie, sur six grosses pommes de terre.Émile Zola (1840-1902)
Non pas ; car au moment où je me faisais cette question, je crus sentir de petites pattes sur la couverture, et bientôt sur ma cuisse.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
Le sauvage voulut retirer à lui sa cuisse blessée, et l'effort qu'il dut faire découvrit l'autre côté de son corps.James Fenimore Cooper (1789-1851), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Tout en pestant, il frottait sur sa cuisse des allumettes de cuisine qui ne partaient point ; il les usa toutes.Joris-Karl Huysmans (1848-1907)
N'approche pas ta cuisse de sa cuisse, ne joins pas ta jambe à la sienne, ne mêle pas à ses pieds grossiers tes pieds délicats.Paul Lacroix (1806-1884)
Il y a environ douze jours, une de mes tantes faisait une malheureuse chute dans la rue et se cassait la cuisse.Sainte Thérèse de Lisieux (1873-1897)
À la fin des phrases, il claquait la culotte de peau enveloppant sa large cuisse.Paul Adam (1862-1920)
Les autres, qu'elle est allée retrouver, vont lui recasser sa cuisse ; je le sais bien, allez.Hector Berlioz (1803-1869)
Le jeune roi, bien dressé à faire son personnage, chevauchait la lance sur la cuisse, ne disant rien, ne saluant personne, majestueux et terrible.Jules Michelet (1798-1874)
La cuisse de la bête appartenait au plus brave, et chacun voulait être le plus brave.Jules Michelet (1798-1874)
Je reconnus entre eux deux autres de mes domestiques, l'un blessé au genou, l'autre à la cuisse.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Il nous en reste encore une cuisse, et puis du pain et de la galette.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Mon rédacteur en chef perdit le bout de son mouchoir, après quoi la balle finit sa carrière dans la partie charnue de ma cuisse.Émile Blémont (1839-1927)
Il lui chanta des chansons et le fit aller au pas, au trot, au galop sur sa cuisse.Paul Féval (1816-1887)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CUISSE » s. f.

Partie du corps de l'homme, ou des animaux à quatre pieds, & des oiseaux, qui est entre la jambe ou jarret, & le tronc du corps. L'os de la cuisse est le plus grand & le plus long de tous les os du corps humain, particulierement à cause de sa teste, & en Medecine on l'appelle par excellence arthron, c'est à dire, article ou jointure. On y appelle aussi la cuisse, femur, ce qui vient du verbe ferre signifiant porter. Sa partie inferieure & interieure s'appelle jarret, en Latin poples, de post & plico, parce qu'il se plie par derriere ; & l'anterieure s'appelle genou, qui vient du Latin genu, ou du Grec goni, signifiant angle. Menage aprés Saumaise derive le mot François cuisse du Latin cossa, qu'on a dit pour coxa. Les Payens croyoient que Bacchus étoit né de la cuisse de Jupiter où il avoit été enfermé. On estime la cuisse dans les beccasses, & l'aisle dans les perdrix.
 
On dit au Manege, les aides des cuisses, quand le Cavalier est si adroit, qu'en serrant ou remuant les cuisses il fait obeïr le cheval à ce qu'il luy demande.
 
A la boucherie on appelle la cuisse de boeuf, la partie de derriere du boeuf qui se divise en quatre, le cimier, le giste, la culotte & le trumeau.
 
On appelle aussi cuisses, certaines parties ou divisions de fruits couppez par quartiers. Une cuisse de noix. Il y a encore une sorte de poire qu'on appelle Cuisse Madame.
 
On dit, Accoler la cuisse à un homme, quand on le va saluer à son arrivée en descendant de cheval, quand on commence à l'embrasser par la cuisse.
Le français des régions Il drache Il drache

I'drache toudi din ch'nord ! Le mot drache, qui désigne une averse de pluie soudaine et intense, est l’un des régionalismes les plus emblématiques du français que l’on parle dans le Nord-Pas-de-Calais et en Wallonie.

27/10/2020