Email catcher

gigue

Définition

Définition de gigue ​​​ nom féminin

vieux Jambe.
Gigue de chevreuil. ➙ cuissot, gigot.
Grande gigue : fille grande et maigre.

Définition de gigue ​​​ nom féminin

Danse ancienne très rythmée et rapide. au figuré Danser la gigue : s'agiter, se trémousser.

Synonymes

Synonymes de gigue nom féminin

[Cuisine] cuisse, cuissot, gigot

Exemples

Phrases avec le mot gigue

Joë voulait danser une gigue sur la nappe.Alphonse Daudet (1840-1897)
On a dansé la gigue des fusions, dé-fusions pendant quelques années.Ouest-France, Marie-Luce MAUPETIT, 22/02/2019
Le terme même de ball, utilisé pour renvoyer aux gigues des marins et aux imitations maladroites de leurs hôtes, renforce l'effet d'incongruité.Études anglaises, 2010, Frédéric Regard (Cairn.info)
Durant ce concert, si les pieds commencent à fourmiller, pas d'inquiétude, il suffit de sautiller comme un kangourou, danser la gigue ou la polka.Ouest-France, 24/07/2019
Après une sarabande et un menuet, une gigue a libéré les applaudissements du public.Ouest-France, 10/08/2016
Alors, il exécute une sorte de gigue où il dépense un peu de sa rage ; ce n'est, du reste, que partie remise !Raymond Auzias-Turenne (1861-1940)
Enfin, pour terminer, un danseur, agile comme un singe, exécuta une double gigue qui enleva l'assemblée.Jules Verne (1828-1905)
Nous danserons la gigue, le bolero et cette valse aux temps multiples, comme la vie.Spirale, 2002 (Cairn.info)
Voilà que je bois un verre de grog, car j'avais une soif de damné, puis que je tourne le cap sur une gigue.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
La danse est omniprésente, notamment la gigue et rythmée de la même façon.Ouest-France, 13/08/2020
Parfois, tous se levaient d'un bond pour danser une petite gigue, un peu comme d'un claquement de doigt l'hypnotiseur met fin à la transe de la suspension de l'incrédulité.Le débat, 2011, Antony Beevor (Cairn.info)
Et, malgré lui, la gigue, sautillante à souhait, se poursuivait, continuelle, implacable, les douze cheveux conquérant tour à tour les quatre postes importants.Raymon Roussel (1877-1933)
Le concert n'est pas davantage un ballet, même si l'on y interprète courantes et menuets, gigues et saltarelles.Études, 2005 (Cairn.info)
Notre artiste avait exécuté un menuet, un pas de gigue et une valse à deux temps.Théophile Gautier (1811-1872)
Le clergé les voyant danser la gigue a vu l'image du diable.Ouest-France, Audrey LE ROUIC, 07/08/2012
Ces poètes exaltaient au son du luth et de la gigue le charme des belles châtelaines.Africultures, 2005, Boniface Mongo-Mboussa (Cairn.info)
Puis une représentation de danses d'époque, comme le charivari, la gigue, le menuet, agrémentée de l'explication orale de chaque figure de danse.Ouest-France, 17/09/2021
Maintenant les hommes dansaient, au son d'une flûte qui jouait un air de gigue.Pierre Loti (1850-1923)
En dessous et au centre du registre inférieur un homme assis, cheveux épars sur les épaules et barbe, joue d'une gigue (figure 2).Revue historique, 2011, Alessia Trivellone (Cairn.info)
Difficile pour les amateurs de danses de résister à la gigue, à la polka, voire à l'androck.Ouest-France, 19/08/2019
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de GIGUE s. f.

Fille gaye & enjouée qui saute, qui gambade.
 
GIGUE, est aussi une sorte de composition de musique qui est gaye & esveillée, quoy qu'elle soit de pleine mesure, aussi-bien que les Allemandes qui sont plus serieuses. Menage croit que ce mot vient de l'Italien giga, qui est un instrument de Musique dont Dante fait mention.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.