gigot

 

définitions

gigot ​​​ nom masculin

Cuisse de mouton, d'agneau, coupée pour être mangée. Découper un gigot.
en apposition (invariable) Manches gigot, bouffantes aux épaules et serrées au coude.
 

synonymes

gigot nom masculin

cuissot, cuisse, gigue

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Tandis qu'une main empressée lui versait de la bière, une autre lui tendait une assiette où se trouvait étalée une tranche de gigot froid.Ferdinand Fabre (1827-1898)
C'était au barrage, le jour de l'agréable hospitalité à nous offerte par messieurs les jésuites ; nous avions emporté, s'il m'en souvient, un gigot d'une certaine encolure.Émile Zola (1840-1902)
Après le bœuf était venu le gigot, et puis des haricots, et puis de la salade, et puis le dessert.Alphonse Allais (1854-1905)
Un jour, elle lui avait même fait prendre une tranche de gigot, en lui affirmant qu'elle venait de l'assiette de l'empereur.Émile Zola (1840-1902)
Croiriez-vous qu'ils n'ont laissé que des pilons, des ailerons, des carcasses et des os de gigot.Alfred Assollant (1827-1886)
Elles arrivaient, l'une après l'autre, d'un balcon où s'acharnaient trois demoiselles en robes cloches, en manches à gigot, peignées à la girafe.Paul Adam (1862-1920)
Nous aurions été bien flattés de voir le jugement que ce gigot fondant aurait laissé tomber du haut de sa succulence sur vos nouvelles productions.Hector Berlioz (1803-1869)
La soupe fut bien vite avalée ; le gigot y passa tout entier, puis le poulet, puis la salade.Comtesse de Ségur (1799-1874)
C'était le temps où les femmes portaient des boucles à l'anglaise et des manches à gigot : on les aimait ainsi.Anatole France (1844-1924)
Rachel s'était tournée, sans lâcher le gigot ; et elle mettait la main sur son cœur, elle protestait.Émile Zola (1840-1902)
Le vieux a raison, ce sera toujours le mineur qui aura la peine, sans l'espoir d'un gigot de temps à autre, en récompense.Émile Zola (1840-1902)
Nous eûmes ensuite un gigot de mouton des meilleurs ; et puis après une volaille également bien choisie.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Je me procurai seulement une paire de soles, un petit gigot de mouton et un pâté de pigeons.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Je vous enverrai pour ce soir quelque petite chose, un gigot de mouton on quelque autre plat confortable.Charles Dickens (1812-1870), traduction Amédée Chaillot (1803-1892)
Pourrait-on manger, ou le gigot allait-il voler par le jardin avec le plat, la sauce et létuvée de haricots ?Alphonse Daudet (1840-1897)
Mais il ne fit nulle observation en nous voyant absorber du saucisson, du gigot saignant et du vin au litre.Adolphe Retté (1863-1930)
Ils ne retirèrent pas même leurs gants, mettant les tranches toutes détachées du gigot dans leur pain, gardant les bouteilles sous leur bras.Émile Zola (1840-1902)
Les bouffants de ses manches à gigot, non moins que sa grosse poitrine, empêchaient la négociante de voir au fond du cabas.Paul Adam (1862-1920)
Lui-même donnait l'exemple, aidait au service la femme de ménage, qui s'emportait en paroles amères, parce qu'il était sept heures et demie, et que son gigot se desséchait.Émile Zola (1840-1902)
Catherine est assise sur un fauteuil à haut dossier ; elle est en demi-deuil, manches à gigot rayées noir et blanc.Jean Hippolyte Mariéjol (1855-1934)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GIGOT » subst. fem.

Esclanche, partie du quartier de derriere d'un mouton. Un gigot rosti, farci, à la daube, aux cardes. Ce mot vient de gigue, vieux mot qui signifioit une grande cuisse ; & est derivé par quelques-uns du mot Grec ischion.
 
GIGOT, se dit aussi burlesquement des cuisses des hommes. Il a de grands gigots qui incommodent dans un carrosse.
Le dessous des mots La tonnelle sous le canal La tonnelle sous le canal

Les anglicismes sont l’objet de fréquentes critiques, en raison de leur nombre jugé excessif et de leur origine.

Marie-Hélène Drivaud 06/05/2020