Email catcher

cynique

Définition

Définition de cynique ​​​ adjectif et nom

Histoire de la philosophie Qui appartient à l'école philosophique de l'Antiquité qui cherchait le retour à la nature en méprisant les conventions sociales, l'opinion publique et la morale commune.
Qui exprime sans ménagement des sentiments, des opinions contraires à la morale reçue. ➙ impudent. nom Un, une cynique.

Synonymes

Synonymes de cynique adjectif

immoral, impudent, insolent

Exemples

Phrases avec le mot cynique

Pour bien acheter, maintenant, c'est un peu cynique, mais il faut savoir tirer parti des systèmes de rémunération des vendeurs, essentiellement payés à la commission.Capital, 29/06/2021, « Les astuces à connaître pour faire une belle affaire en… »
Indifférents à ce qu'on peut penser d'eux, les nouveaux cyniques rient sous cape des scrupules de leurs collègues qui piétinent.Capital, 18/05/2015, « Les cyniques, nouveaux chouchous de l'entreprise »
Un ovni un peu trash, franchement cynique, et maxi second degré, s'étendant sur trois saisons de dix épisodes.Ouest-France, Raphaël FRESNAIS, 16/07/2016
Cette modification substantielle de l'orientation cynique peut se traduire de bien des manières.L'enseignement philosophique, 2016, Christophe Bardyn (Cairn.info)
Mais il serait trop simple d'imputer cette diminution de lits à de l'incurie ou à des calculs comptables plus ou moins cyniques.Ouest-France, Erwan ALIX, 29/09/2021
Une belle leçon opposée aux cyniques et manichéens de tous poils.Ouest-France, 04/04/2019
Parfois drôle, parfois cynique, la pièce de théâtre parvient à chambouler le spectateur.Ouest-France, Florence LAMBERT, 06/03/2017
Les plus cyniques essaient d'obtenir du salarié qu'il en vienne à proposer lui-même la rupture par écrit.Capital, 28/06/2012, « Gare aux pièges de la rupture conventionnelle »
Orchestre de chambre servant des chansons grinçantes voire cyniques, parfois absurdes, souvent poétiques.Ouest-France, 26/02/2015
Les dialogues sont cyniques, souvent cash, allant parfois jusqu'au trash, et s'opposent au trait soigné et léché, aux couleurs douces, façon aquarelle, des images.Ouest-France, 27/07/2019
Nous trompant en nous flattant, ces cyniques excellent à exploiter nos défauts, nos peurs, nos jalousies et nos ressentiments.Ça m'intéresse, 12/06/2021, « Faut-il en finir avec la démocratie ? »
S'il parle de politique sociale, c'est pour affirmer avec une cynique brutalité qu'elle doit être un facteur productif.Europarl
Contribuant ainsi à une certaine conception de la politique placée sous le sceau de l'impuissance fataliste et cynique.Vie & sciences de l'entreprise, 2016, Henri Dou (Cairn.info)
Dans notre monde cynique il suffit, dit-on parfois, d'avoir son nom orthographié correctement dans la presse pour en tirer bénéfice.Esprit, 2006 (Cairn.info)
Les jeunes dirigeants que nous avons rencontrés ne sont pas de cyniques carriéristes au plan de progression bien arrêté.Capital, 12/06/2008, « Les secrets des débuts de carrière météoriques »
Et la brusquant de ses mains cyniques, il nous en découvrit la preuve.Pierre Louÿs (1870-1925)
Elle a donc développé une stratégie cynique incitant les citoyens à accepter les sommes qui leur sont proposées.Politique africaine, 2003, Hervé Maupeu (Cairn.info)
Les grandes écoles de la pensée grecque, cyniques, stoïciens, épicuriens, se rallient à cette analyse.Ça m'intéresse, 26/12/2019, « Faut-il traiter les animaux comme nos égaux ? »
Dans une perspective plus cynique d'économie politique, on peut également avancer de bonnes raisons pour l'introduction de ces effets dans la fonction du gouvernement.Économie internationale, 2002, Akiko Suwa-Eisenmann, Thierry Verdier (Cairn.info)
Cette opération de relativisation et d'historicisme est faite dans un langage cynique, à peine dissimulé où se retrouvent les mots de cette idéologie qu'il perpétue.Revue d'histoire de la Shoah, 1999, Yves Ternon (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de CYNIQUE subst. masc.

Ancien Philosophe d'une Secte qui méprisoit toutes choses, & sur tout les grandeurs & les richesses, & tous les arts & les sciences, à la reserve de la Morale. Elle avoit pour Chef Antisthene. De cette Secte étoit le fameux Diogene qu'on a appellé le Cynique. On a ainsi nommé ces Philosophes, à cause que comme des chiens ils étoient mordants & satyriques, & parce qu'ils faisoient leurs ordures en public comme des chiens.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots du sport et de l'olympisme Top 10 des mots du sport et de l'olympisme

Les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 approchent à grands pas ! Que ce soit en lisant la presse ou en écoutant les commentateurs,...

Marjorie Jean 18/06/2024
sondage de la semaine