Email catcher

débandade

Définition

Définition de débandade ​​​ nom féminin

Fait de se disperser rapidement et en tous sens. ➙ débâcle, déroute, fuite. Ce fut la débandade générale.
À la débandade locution adverbiale : dans la confusion. Tout va à la débandade (→ à vau-l'eau).

Synonymes

Synonymes de débandade nom féminin

dispersion, fuite, retraite

débâcle, débandement (vieux, Militaire)

Exemples

Phrases avec le mot débandade

Puis, la porte battait pendant un quart d'heure, tous les petits bonnichons de fleuristes entraient à la débandade, suantes, décoiffées.Émile Zola (1840-1902)
La débandade au point de donner l'opportunité à la minorité de démissionner aussi, afin de rejouer les élections.Ouest-France, 18/12/2020
La moindre hésitation, une émotion trop prononcée, un geste de lassitude amènera infailliblement la débandade.Ouest-France, Anne BLANCHARD-LAIZE, 19/02/2016
À l'inverse, la défaillance du commandement implique toujours le soupçon d'une féminité fourbe, l'insultante passivité d'une débandade, la hantise du fiasco.Cités, 2003, Robert Damien (Cairn.info)
Une rare satisfaction pour les macronistes au terme de municipales qui fleurent la débandade.Ouest-France, François GRÉGOIRE, 26/06/2020
Après quoi, pour clore l'ensemble, vient la mojiganga, nouvelle bouffonnerie qui se termine en joyeuse débandade carnavalesque.Critique, 2005, Pedro Cordoba (Cairn.info)
Été qui se vit en pluies, froidures et débandade, hors des promesses de saison.Présence Africaine, 2011, Priska Degras (Cairn.info)
En quelques jours, le canot fut roulé par le courant dans la débandade des glaçons.Pierre Duchaussois (1878-1940)
Elle n'oublie pas que cette débandade dans la majorité lui redonne une chance de revenir aux affaires.Ouest-France, Corinne ARGENTINI, 14/11/2020
Dans le récit de cette débandade, des détails permettent de mieux cerner le public présent.Le Temps des Médias, 2007, Vincent Guigueno (Cairn.info)
Après l'incompréhensible débandade à laquelle j'assiste depuis hier soir, cela me remonte un peu le cœur.Alphonse Daudet (1840-1897)
La police se replia puis, en débandade, prit la fuite.Matériaux pour l'histoire de notre temps, 2009, Horacio Tarcus (Cairn.info)
Ces pauvres gens étaient partis à la débandade, à pied pour la plupart, réduits à solliciter la charité des paysans.Ernest Daudet (1837-1921)
L'idée ne viendra pas d'en haut, les petits barons sont déjà tout à leur débandade.Ouest-France, 03/11/2014
En revanche, pour d'autres, ce fut la panique, la débandade à son passage, créant ainsi une psychose.Outre-mers revue d'histoire, 2017, Komlan Kouzan (Cairn.info)
D'autant qu'on peut limiter les risques : après la récente débandade, certaines valeurs affichent un rendement fantastique.Capital, 07/11/2011, « Les solutions pour protéger votre argent »
Ce fut une débandade inouïe, une fuite insensée que rien ne pouvait arrêter.Henri Durand-Brager (1814-1879)
C'est alors, au mois de février-mars que la véritable débandade et liquéfaction ont commencé, avec peut-être pour détonateur le problème connu des jeux pyramidaux.Europarl
Et, à chaque tronc, à chaque branche, d'un arbre à l'autre, couraient des débandades de vigne.Émile Zola (1840-1902)
La correction lyonnaise est intervenue dix jours seulement après la débandade guingampaise.Ouest-France, Guillaume LAINÉ, 14/12/2014
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de DEBANDADE s. f.

qui ne se dit plus qu'adverbialement en ces phrases, Aller à la debandade, Vivre à la debandade, c'est à dire, à la maniere des soldats qui se debandent, qui vivent en libertinage & sans discipline.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots Avoir la gueule de bois Avoir la gueule de bois

Depuis toujours, l'être qui a festoyé sans se soucier ni de son foie ni du futur est en proie, dès le lendemain, à une douleur qui peut confiner à...

03/01/2023