déroute

définitions

déroute ​​​ nom féminin

Fuite désordonnée de troupes battues ou prises de panique. ➙ débâcle, débandade. C'est la déroute. —  Mettre l'ennemi en déroute.
au figuré Échec, situation catastrophique. Déroute électorale.

synonymes

déroute nom féminin

débâcle, débandade, déconfiture, dispersion, retraite, bérézina (familier)

échec, débâcle, défaite, désastre

mettre en déroute

défaire, enfoncer

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Après plusieurs combats inutiles et sanglans, on en livra enfin un dernier, le 12 juin, qui fut suivi d'une déroute complète.Adolphe Thiers (1797-1877)
Sa gauche mutilée est dans une vraie déroute ; mais sa droite n'est que menacée, elle se maintient encore ; c'est à celle-là qu'il faut porter secours.Adolphe Thiers (1797-1877)
Journée fulgurante, en effet, écroulement de la monarchie militaire qui, à la grande stupeur des rois, a entraîné tous les royaumes, chute de la force, déroute de la guerre.Victor Hugo (1802-1885)
Dans cette déroute il me reste des instants de grande lucidité où je juge le danger proche et où j'ai la volonté de l'éloigner.Hermine Lecomte du Noüy (1854-1915)
Quelle est finalement la cause de la déroute que nous avons vécue le premier week-end de mai ?Europarl
L'empereur s'y porta lui-même, au milieu d'une grêle de mousqueterie ; les troupes n'étaient point en déroute, mais elles avaient affaire à trop forte partie.Anne-Jean-Marie-René Savary (1774-1833)
Dans de telles conditions, les régiments marchent avec la déroute suspendue à la semelle de leurs souliers.Amédée Achard (1814-1875)
Ajoutez que le tapage de nos réclames irrite et déroute les gens qui, à cent et deux cents lieues, ne peuvent faire la part de l'exagération.Émile Zola (1840-1902)
Ceux-là mêmes que lassait plus particulièrement la répétition énervante des clichés, se souvenaient trop de la trouée impétueuse faite par le grand écrivain, de la déroute des romantiques.Edmond Lepelletier (1846-1913)
Pendant une rafale plus violente, le chemin de fer passe, siffle, affole mon cheval, met en plus complète déroute mes pensées, qui déjà s'en allaient éparpillées au vent...Pierre Loti (1850-1923)
L'affaire est simple, voilà ce qui vous déroute au milieu de toutes les complications dont on l'a entourée.Paul Féval (1816-1887)
Ney chercha vainement à en rallier quelques-uns, et lui, qui jusque-là avait commandé presque seul à la déroute, fut obligé de la suivre.Philippe-Paul de Ségur (1780-1873)
Elle avait été bien inquiète en voyant arriver cette déroute de chevaux tout sellés et harnachés ; elle crut qu'il nous était arrivé un grand malheur.Anne-Jean-Marie-René Savary (1774-1833)
Daudet me dit, que la seule crainte qu'il éprouve pour moi, c'est que la fin de mes tableaux, sans effet théâtral, ne déroute le public.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Sans comprendre au premier moment, il avait assisté à cette déroute, faisant face au danger.Émile Zola (1840-1902)
La marquise paraissait-elle à une fenêtre avec le roi, en moins de rien les cours étaient vides, c'était comme une déroute générale.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il ne faut pas que cette petite fille puisse se vanter de vous avoir mis en déroute.Henry Gréville (1842-1902)
Vers le milieu de mai, sentant le danger de son inaction, il fit une tentative mal combinée, mal secondée et qui dégénéra en une déroute complète.Adolphe Thiers (1797-1877)
Augereau l'attaqua, la mit en déroute, et la poursuivit trois milles : la nuit la sauva.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Tout ça, c'est la veille, il faut voir le lendemain ; s'il y a déroute, ce sera autre chose.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DEROUTE » s. f.

Deffaite, perte d'une bataille, dissipation d'un parti. Hannibal mit quatre fois en deroute les Romains. Dans cette deroute il a perdu son bagage. A peine le General s'est-il sauvé de cette deroute.
 
DEROUTE, se dit figurément en choses morales, du desordre des affaires. Il ne faut qu'un creancier trop pressant pour mettre en deroute un Marchand, & luy faire faire banqueroute. Les François ont mis en deroute toute la politique d'Espagne. Cette affliction l'a rendu fou, elle a mis son esprit en deroute. Une objection faite brusquement met quelquefois un Docteur en deroute, le trouble & l'interdit.