Email catcher

débarquement

Définition

Définition de débarquement ​​​ nom masculin

Action de débarquer. Formalités de débarquement.
Opération militaire consistant à débarquer un corps expéditionnaire en territoire ennemi. ➙ descente. spécialement Le débarquement, celui des Alliés en Normandie en 1944.

Synonymes

Synonymes de débarquement nom masculin

déchargement, [de bois] débardage

Exemples

Phrases avec le mot débarquement

L'île m'a paru fortifiée de manière à ne craindre aucun débarquement.Thomas Balch (1821-1877)
D'un peu plus de 200 tonnes en 1994, leurs débarquements atteignent en moyenne 500 à 650 tonnes en 2005.Natures Sciences Sociétés, 2011, Pascal Le Floc’h, Isabelle Dangeard (Cairn.info)
Nous devons soutenir le principe de la taille minimum de débarquement et le panneau à mailles carrées.Europarl
Les frais de transport remboursés sont les frais de voyage aller/retour de l'aéroport d'embarquement à celui de débarquement.Capital, 11/12/2020, « Congé bonifié : principe, bénéficiaires et demande »
Car nous nous retrouvons dans la poussière de sable soulevée par les moteurs de l'avion et le débarquement des camions.Ouest-France, 03/04/2021
Et cet affrontement, nous l'avons préparé et déclenché pour aider le débarquement allié.Le monde juif, 1994, José Aboulker (Cairn.info)
Cette baisse d'activité a conduit les criées à adapter leur fonctionnement pour maintenir les débarquements et le traitement.Ouest-France, 26/03/2021
Dans un pays en tous points conforme à ses stéréotypes, le débarquement de la belle orientale impose, outre son potentiel de séduction, un capital d'hétérodoxie.Études anglaises, 2007, Marc Porée (Cairn.info)
L'ingénieur s'était d'abord occupé de trouver l'endroit le plus propice au débarquement.Jules Verne (1828-1905)
Le confort de débarquement pour les usagers s'en trouve également renforcé.Ouest-France, 07/04/2017
Comme il lui arrivera de le faire en opération extérieure, le bâtiment égyptien a chargé dans sa soute arrière son principal chaland de débarquement.Ouest-France, 19/05/2016
Ils espéraient ainsi favoriser un débarquement allié sur les côtes atlantiques.Ouest-France, 30/10/2020
Cette reconstruction mentale des événements semble relativiser, alors, le rôle des deux débarquements et surtout le repli volontaire allemand.Guerres mondiales et conflits contemporains, 2004, Patricia Boyer (Cairn.info)
Pour un gouvernement, le débarquement d'un instrument de paiement apatride et totalement autonome ne peut donc être perçu que comme une provocation.Capital, 12/11/2013, « L’irrésistible ascension du bitcoin »
Deux brancardiers encore durent faire le tour par l'autre portière, on réussit enfin à le déposer sur le quai de débarquement.Émile Zola (1840-1902)
D'elle viennent les forces de débarquement, l'appui feu comme le ravitaillement et les transports, aussi la maîtrise des îles est-elle un réel enjeu.XVIIe siècle, 2005, Olivier Chaline (Cairn.info)
Le débarquement des marchandises se fera sur le quai central en chaîne humaine si les conditions le permettent.Ouest-France, 10/09/2021
Ils furent témoins à distance de l'embrasement fabuleux du débarquement allié sur les côtes françaises.Revue d'histoire de la Shoah, 2000, David Trat (Cairn.info)
D'abord ils lui laissèrent ignorer les difficultés du débarquement.Jules Michelet (1798-1874)
L'animal ne peut être sorti de sa cage jusqu'au débarquement, et sa nourriture peut être transportée en bagage à main par son propriétaire.Géo, 08/10/2021, « Voyager avec son animal : quelle est la meilleure compagnie… »
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de DEBARQUEMENT s. m.

Sortie du vaisseau, descente. Les ennemis retranchez sur le rivage nous attendoient au debarquement.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Être de bon, de mauvais augure Être de bon, de mauvais augure

Quand on dit d’un signe favorable ou défavorable qu’il est de bon ou de mauvais augure, on comprend que augure est synonyme de présage. Mais on...

Alain Rey 25/10/2022