décence

définitions

décence ​​​ nom féminin

Respect de ce qui touche les bonnes mœurs, les convenances. ➙ bienséance, pudeur.
Discrétion, retenue dans les relations humaines.
Correction morale. Ayez la décence de vous taire.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
J'espère que jeudi nous aurons au moins la décence de revenir sur cet état de fait.Europarl
En général, presque aucune de ses épigrammes n'est mordante ; aucune ne blesse la décence ; et il a ces deux avantages sur plusieurs des poëtes les plus célèbres de son temps.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
En fait de décence de langage, une foule est plus exigeante qu'une cour : plus la hardiesse aurait de témoins et plus elle deviendrait inconvenante.Astolphe de Custine (1790-1857)
Et c'est de cet abîme que la littérature anglaise est remontée jusqu'à la sévérité morale, jusqu'à la décence excessive qu'elle s'impose aujourd'hui !Hippolyte Taine (1828-1893)
Mon temps de parole est épuisé, mais je crains que le vôtre manque singulièrement de crédibilité et de décence.Europarl
De l'extrême décence à la perversité, il n'y avait rien dans ces conceptions du caractère féminin.Pierre Louÿs (1870-1925)
Fritz, préparait les malles, tout en veillant avec décence sur la dépouille du vieux baron.Louis Ulbach (1822-1889)
Mais la solution réside non pas dans un profilage ethnique, mais dans une politique spécifique qui regroupe les trois piliers que sont la citoyenneté, la décence et la sécurité.Europarl
Plus simplement, la décence la plus élémentaire et la mémoire des innombrables victimes de ces régimes veulent qu'ils soient tous deux condamnés.Europarl
Les époux doivent toujours observer entre eux la décence, même dans leurs rapports les plus intimes.Jules Rostaing (1824-?)
Nous mettons la piété dans la décence, dans la correction, dans la régularité permanente et parfaite.Hippolyte Taine (1828-1893)
Il passa dans une autre pièce et en revint bientôt, habillé avec plus de soin et de décence.George Sand (1804-1876)
La décence de ce sentiment, le respect qu'on semblait avoir pour le monde, suffisaient pour que celui-ci fût indulgent.Louis Ulbach (1822-1889)
Notre danse est si supérieure à celle-là par la grâce, par l'esprit, par la décence !Jules Lemaître (1853-1914)
Il étoit une fois un roi (c'est ainsi qu'en ce tems-là on étoit convenu par décence d'appeller un tyran).Sylvain Maréchal (1750-1803)
J'en connais beaucoup de véritablement exemplaires et dont la maison est un modèle pour l'ordre, la décence et le travail.Paul Sébillot (1843-1918)
Cette singulière créature portait un costume noir complet, de la plus rigoureuse décence, manchettes et jabot de mousseline plissée d'une éclatante blancheur.Paul Féval (1816-1887)
Les nations civilisées ne peuvent pas sacrifier la décence publique et les impératifs environnementaux sur l'autel du libre-échange.Europarl
Ce mandat a été marqué par notre souci de décence au niveau des affaires internationales et de respect des valeurs européennes.Europarl
Un pantalon court et fermé est indispensable à toute petite fille, autant par hygiène que par décence.Louise d'Alq (1840-1910)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DECENCE » s. f.

Honnesteté, bienseance qu'on est obligé de garder à l'exterieur dans le geste, dans les habits, &c. Il est de la decence d'un Ecclesiastique d'avoir un habit long, des cheveux courts. Il est de la decence d'être à genoux dans l'Eglise, d'être chapeau bas devant ses superieurs.
Vidéos Le beignet, par Karim Duval Le beignet, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

05/03/2020