déchirant

 

définitions

déchirant ​​​ , déchirante ​​​ adjectif

Qui déchire le cœur, émeut fortement. Des cris, des adieux déchirants.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
En déchirant la voûte théologique du ciel, vous avez détruit du même coup d'antiques superstitions.Anatole France (1844-1924)
Ce fut une douleur aiguë, âpre, intolérable, la sensation d'une lame rougie déchirant ses chairs.Émile Gaboriau (1832-1873)
Alors je me jetai par terre, me roulant frénétiquement, écrasant mon ennemi sous moi, le déchirant aux épines.Judith Gautier (1845-1917)
Il lui avait pris le poignet avec une brutalité sauvage, et il le serrait si violemment qu'elle se tut, une plainte lui déchirant la gorge.Guy de Maupassant (1850-1893)
Si je la questionnais davantage, elle ne me répondait que par un silence morne et un regard déchirant.Gustave de Beaumont (1802-1866)
Ils arrivaient en criant, éclataient avec un brisement déchirant, arrachaient les oreilles, cinglaient les nerfs.Louis Dumure (1860-1933)
Du 12 juin au 7 décembre de 1815, le souvenir le plus déchirant vous a donné un droit immortel à ma reconnaissance, un droit qui vous répond de mon silence.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Le faucon ne tardait pas à descendre en déchirant quelque oiseau, et revenait se poser sur le gantelet, les deux ailes frémissantes.Gustave Flaubert (1821-1880)
Son aspect était déchirant à voir ; sa figure était flétrie, ses joues creusées, ses yeux éteints.George Sand (1804-1876)
Soit barbarie, soit maladresse, l'exécuteur s'y prit si brusquement en enlevant l'appareil qui couvrait la blessure de la victime qu'il lui arracha, dit-on un cri déchirant.Ernest Hamel (1826-1898)
La plus âgée, assise à l'écart, carde la laine brute, en la déchirant sur une large étrille de fer.Eugène Fromentin (1820-1876)
Mais n'anticipons pas sur l'événement affreux et déchirant qu'il me reste à vous rapporter : je touche à l'histoire de la séduction la plus singulière !François Guillaume Ducray-Duminil (1761-1819)
J'en souffrais déjà, enfant, quand, descendant par hasard à l'office, je surprenais, sans les comprendre, les propos des domestiques déchirant les miens à belles dents.Jean Lorrain (1855-1906)
On aura peine à croire que cette lettre d'un si déchirant intérêt obtint la réponse suivante.Ida Saint-Elme (1776-1845)
On voulait la détourner de ce déchirant spectacle, on la suppliait de se retirer dans sa chambre, elle s'obstinait à rester...Émile Gaboriau (1832-1873)
C'était quelque chose de doux, de mélancolique, de tendre, de douloureux, presque de déchirant, un de ces élans passionnés qui bouleversent les cœurs et mettent des larmes dans les yeux.Ferdinand Fabre (1827-1898)
L'eau entrait dans le brasier avec un sifflement ; tandis que les flammes, se déchirant en nappes jaunes, s'élevaient plus haut.Émile Zola (1840-1902)
Ce cri sortit pour ainsi dire de tous les pores, effrayant dans son mutisme, déchirant dans son silence.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Par moments, elle interrompait ce travail et croisait les mains sur sa poitrine secouée d'un déchirant accès de toux.Louis Mullem (1836-1908)
Et si l'officier ou l'un de ses hommes entendait l'appel déchirant poussé par la voix !Albert Delpit (1849-1893)
Afficher toutRéduire
Le dessous des mots Lexicovid Lexicovid

Tous les grands événements historiques contribuent à créer ou à diffuser un vocabulaire spécifique.

Marie-Hélène Drivaud 27/09/2020