déconsidérer

 

définitions

déconsidérer ​​​ verbe transitif

Priver (qqn) de la considération, de l'estime d'autrui. ➙ discréditer. Ce scandale l'a déconsidéré. —  pronominal Elle se déconsidère par sa conduite.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je déconsidère

tu déconsidères

il déconsidère / elle déconsidère

nous déconsidérons

vous déconsidérez

ils déconsidèrent / elles déconsidèrent

imparfait

je déconsidérais

tu déconsidérais

il déconsidérait / elle déconsidérait

nous déconsidérions

vous déconsidériez

ils déconsidéraient / elles déconsidéraient

passé simple

je déconsidérai

tu déconsidéras

il déconsidéra / elle déconsidéra

nous déconsidérâmes

vous déconsidérâtes

ils déconsidérèrent / elles déconsidérèrent

futur simple

je déconsidérerai / ro je déconsidèrerai

tu déconsidéreras / ro tu déconsidèreras

il déconsidérera / ro il déconsidèrera / elle déconsidérera / ro elle déconsidèrera

nous déconsidérerons / ro nous déconsidèrerons

vous déconsidérerez / ro vous déconsidèrerez

ils déconsidéreront / ro ils déconsidèreront / elles déconsidéreront / ro elles déconsidèreront

 

synonymes

déconsidérer verbe transitif

discréditer, nuire à (la réputation de), perdre, couler (familier), griller (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le comité les observait, et il continuait, par une suite de rapports, à déconsidérer les deux partis opposés.Adolphe Thiers (1797-1877)
Mais c'était surtout comme contre-révolutionnaire qu'on essayait de le déconsidérer aux yeux des masses.Ernest Hamel (1826-1898)
Pour aujourd'hui je retiens seulement qu'ils ont puissamment contribué, avec toute leur littérature, à déconsidérer le travail.Charles Péguy (1873-1914)
Vous comprenez que l'emprunt a été secrètement mené pour ne pas vous déconsidérer.Honoré de Balzac (1799-1850)
Pour me déconsidérer sous d'autres rapports, on me prêtait encore un langage d'une trivialité que rien ne rachette.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
Certains soupeurs émérites avaient bien été jusqu'à dire du mal de sa cave et à déconsidérer son cuisinier.Émile Gaboriau (1832-1873)
Faire bon marché de ses intérêts, c'est se déconsidérer soi-même et provoquer le manque de respect d'autrui.Dora Melegari (1849-1924)
Il ne fut pas regretté, par suite de la perfidie avec laquelle son adversaire, qui valait moins que lui, avait su le déconsidérer.Honoré de Balzac (1799-1850)
Avez-vous d'ailleurs réfléchi sur la rapidité avec laquelle un homme peut se déconsidérer sans retour ?Madame de Staël (1766-1817)
Tous les partis le haïssaient, tous s'évertuaient à le messervir, à le déconsidérer.Fernand Vandérem (1864-1939)
C'est donc un parti pris de déconsidérer nos priviléges ?Frédéric Bastiat (1801-1850)
Il ne faut pas donner à nos ennemis le trop grand avantage de déconsidérer nous-mêmes le pouvoir chargé de nous sauver.Adolphe Thiers (1797-1877)
Sa conduite ne contribuait pas peu à maintenir l'estime respectueuse accordée au marchand dans un pays où les femmes sont assez portées à déconsidérer leurs maris et à s'en plaindre.Honoré de Balzac (1799-1850)
On a tant abusé du regard dans les romans d'amour qu'on a fini par le déconsidérer.Victor Hugo (1802-1885)
Les peintres de la tradition, qui se refusaient à innover, avaient tout de suite et justement reconnu en lui leur ennemi ; ils avaient tout fait pour l'étouffer et le déconsidérer.Théodore Duret (1838-1927)
Nous ne laisserons pas ainsi déconsidérer, voire criminaliser, ce magnifique engagement citoyen en pleine expansion.Europarl
Un gentilhomme n'a qu'une parole, et quand il a donné sa parole pour un duel, ce serait se déconsidérer à tout jamais que d'avoir même la pensée de la reprendre.Louis Maigron (1866-1954)
Il en fit, ainsi que les princes ses fils dans leurs divers voyages, une telle distribution, que je soupçonnai le gouvernement de vouloir déconsidérer cet ordre ; mais j'étais dans l'erreur.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Je lui réponds, moi, que ça me regarde, que je suis aussi fabricant, et que la cruelle avidité de lui et de ses pareils suffirait pour déconsidérer une profession honorable.Eugène Sue (1804-1857)
Il se serait tu par mesure de prudence et pour ne pas déconsidérer son œuvre.Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir

Rosa, rosa, rosam, rosae, rosae, rosa... Si cette petite rengaine réjouit les forts en thème, elle peut aussi rappeler de mauvais souvenirs à certains ! Pourtant, comme les autres langues romanes, le français est issu du latin et la majorité de son lexique est héritée de cette langue morte. Certains mots et expressions ont même été directement empruntés à la langue latine, et nous les employons quotidiennement sans forcément nous en rendre compte. Pour preuve, je vous propose un petit voyage au cœur de la langue française afin de découvrir dix mots latins qui se sont dissimulés dans notre vocabulaire. In fine, plutôt vivace le latin !

Édouard Trouillez 19/12/2019