Email catcher

nuire se nuire

Définition

Définition de nuire ​​​ verbe transitif indirect

Nuire à.
Faire du tort, du mal (à qqn). ➙ léser. Nuire à qqn, par extension à la réputation de qqn. sans complément Mettre qqn hors d'état de nuire, le maîtriser, le désarmer.
(choses) Constituer un danger ; causer du tort. Cette accusation lui a beaucoup nui. Fumer nuit à la santé. ➙ ruiner.

Définition de se nuire ​​​ verbe pronominal

Se faire du mal, se causer du tort. réfléchi (à soi-même) réciproque Elles se sont nui.

Conjugaison

Conjugaison du verbe nuire

actif

indicatif
présent

je nuis

tu nuis

il nuit / elle nuit

nous nuisons

vous nuisez

ils nuisent / elles nuisent

imparfait

je nuisais

tu nuisais

il nuisait / elle nuisait

nous nuisions

vous nuisiez

ils nuisaient / elles nuisaient

passé simple

je nuisis

tu nuisis

il nuisit / elle nuisit

nous nuisîmes

vous nuisîtes

ils nuisirent / elles nuisirent

futur simple

je nuirai

tu nuiras

il nuira / elle nuira

nous nuirons

vous nuirez

ils nuiront / elles nuiront

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot nuire

Des relations de bonne camaraderie avec les uns ou les autres ne peuvent pas nuire, elles favorisent un dialogue franc, sans charabia managérial.Capital, 25/02/2019, « Peut-on faire copain-copain avec un subordonné ? »
Cette méthode, consiste à créer une réponse immunitaire chez les personnes en leur injectant un virus privé de ses capacités de nuire.Ouest-France, Philippe GAMBERT, 28/12/2020
Nul besoin d'être agrégé de chimie pour laver plus blanc que blanc sans nuire à l'environnement.Géo, 02/04/2009, « Lessives et détachants faits maison »
Vous pouvez ainsi prendre soin efficacement de votre jardin sans nuire à votre santé ou à votre environnement.Géo, 13/03/2009, « Insecticides et fongicides au naturel »
Quelle que soit la main qui vous ôte le jour, elle vous sert au lieu de vous nuire.Astolphe de Custine (1790-1857)
Ces aléas ne devraient pas nuire à la production du miel communal.Ouest-France, 14/05/2021
Concrètement cela exclut des accords qui n'ont pour but que d'exclure les autres ou de leur nuire.Question(s) de management, 2019, Alain Lempereur (Cairn.info)
Ne lui confiez pas d'informations susceptibles de vous nuire et n'oubliez pas qu'il pourrait un jour devenir votre chef.Capital, 23/01/2012, « Pour accélérer votre carrière, trouvez un mentor »
Le mobile est-il en réalité de nuire à la compétitivité de l'industrie automobile européenne ?Europarl
Des riverains dénoncent une implantation sauvage risquant de dévaloriser l'immobilier et nuire à leur santé.Ouest-France, Brendan MARTINEAU, 30/12/2019
Il dit que ces objets ont pu être jetés dans son jardin pour lui nuire.Ouest-France, 02/07/2020
De plus, cela aurait pu nuire à la poursuite de la cure, qui se fonde d'abord et surtout sur un transfert positif.Le Coq-héron, 2013, Nicole Beaume (Cairn.info)
Chaque pays peut mener la politique monétaire de son choix mais sans qu'il puisse nuire à ses partenaires.Projet, 2012, André-Jacques Holbecq (Cairn.info)
On y pense moins souvent, mais le stress peut également nuire à la fertilité.Ça m'intéresse, 05/03/2022, « Comment faire pour tomber enceinte ? »
Un contre-ordre tombe, la mission est annulée et l'agent est emprisonné pour l'empêcher de nuire.Ouest-France, Maxime Fettweis, 07/09/2021
Mais, avec le temps, il risque de nuire à l'aspect humain de la vie en entreprise.Ouest-France, 20/05/2020
Chaque instance est justifiée par le fait qu'elle ne doit pas nuire à l'instance suivante ou précédente.Humanisme, 2019, Charles Coutel (Cairn.info)
D'autre part, la méconnaissance et les représentations inadéquates de la culture de l'autre peuvent nuire à la communication voire la rendre impossible.Le français aujourd'hui, 2001, Hélène Martinez (Cairn.info)
Dans l'un et l'autre cas, l'accent mis sur la différence de genre a pour résultat de nuire aux femmes.Cahiers du Genre, 2005, Nancy Fraser, Marie Ploux (Cairn.info)
L'entretien est très important, la chaleur est bénéfique, mais peut aussi nuire à vos plantations.Ça m'intéresse, 01/06/2021, « Potager : quels légumes faut-il planter en juin ? »
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de NUIRE v. n.

Offenser quelqu'un, luy causer quelque perte ou dommage en sa personne, en ses biens, en son honneur, en ses affaires. Le Juge fait souvent deffenses d'offencer & de nuire à une personne menacée, il la met en la protection & sauvegarde du Roy & de Justice. Ce Conseiller luy a bien nuy par ses sollicitations. Il luy a fait perdre son procez. Les medisances que ses ennemis ont fait contre luy, ont beaucoup nuy à sa fortune, à sa reputation, à la poursuite de cette dignité.
 
NUIRE, signifie aussi, incommoder, donner quelque peine. Le trop grand jour nuit à la veuë, l'éblouït. Cette montagne nuit à la veuë de ce chasteau. Ostez cette chaise, cette table, elles me nuisent ; A un homme chagrin & malade tout lui nuit. Cette clause du contract nuit à vostre pretention. Les veilles, les desbauches nuisent à la santé. La grandeur souvent nuit & importune. Ce qu'on croyoit qui luy devoit nuire, luy a servy. La vigueur & la jeunesse nuisent à ceux qui ont la pleuresie.
 
NUIRE, avec la negative signifie quelquefois, Aider, servir. La recommandation qu'on a faite à son Rapporteur ne luy a pas nuy. Le credit, les amis, la capacité, ne nuisent jamais, pour dire, servent en toutes rencontres.
 
NUIRE, se dit proverbialement en ces phrases. On dit d'un bourru, que les charrettes de la ruë luy nuisent. On dit aussi, Trop gratter cuit, trop parler nuit. Ce qui nuit à l'un, duit à l'autre.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Vidéos Il était une fois la langue française : « de cloître à cluster » Il était une fois la langue française : « de cloître à cluster »

« De cloître à cluster » par Bérengère Baucher, directrice éditoriale aux Éditions Le Robert.

22/11/2022