délectable

 

définitions

délectable ​​​ adjectif

littéraire Qui est très agréable. ➙ délicieux, exquis. Mets délectable.
 

synonymes

délectable adjectif

délicieux, exquis, savoureux, succulent, friand (vieux)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Un liquide aussi délectable n'avait encore de ma vie humecté mes lèvres, satisfait mon palais, réchauffé mon cœur et extasié mes sens !Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Là dedans, c'était une odeur de papier moisi, délectable et prometteuse pour un amateur.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Cependant, comme il n'est position si délectable qui ne finisse par devenir incommode quand elle dure trop, le jeune homme se décida à rompre le silence.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Et vous devez avoir la saveur de tout ce qui est délectable.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Voir votre âme pleine de trouble et la sentir luttant, héroïque et victorieuse de ses tentations, m'était une sensation délectable.Hermine Lecomte du Noüy (1854-1915)
L'odeur du lieu, il faut le dire, était délectable pour un estomac dispos.René Boylesve (1867-1926)
Selon ses inclinations naturelles et selon la délicatesse de sa peau, ce qui étoit innocemment délectable lui plaisoit ; elle aimoit les bonnes senteurs avec passion.Bussy-Rabutin (1618-1693)
La mauvaise et la pénible, disaient-ils, était pour les gens vicieux ; la bonne, la délectable, pour ceux qui auraient bien vécu, suivant leurs idées.Abbé Brasseur de Bourbourg (1814-1874)
Le vêtement masculin est-il donc d'une coupe si délectable pour que les féministes les plus ardentes s'empressent d'y asservir leurs grâces en s'appropriant nos platitudes ?Charles Turgeon (1855-1934)
Mais protéger une autre, c'était là un sentiment nouveau et délectable...Romain Rolland (1866-1944)
Tout entière au bonheur d'aimer, d'être aimée, elle entrait dans la phase délectable des désirs encore chastes et des enivrements qu'ils causent.Hermine Lecomte du Noüy (1854-1915)
Quelque purifiante pour l'âme que put être cette odeur sainte, j'atteste qu'au feu elle est peu délectable pour les sens.George Sand (1804-1876)
Ce passe-temps délectable lui faisait oublier les promesses de son seigneur, et considérer pour agréable occupation la recherche des aventures.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Seulement je veux bien te dire, comme en passant, qu'il n'y a rien pour un homme de plus délectable au monde que d'être l'honnête écuyer d'un chevalier errant chercheur d'aventures.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DELECTABLE » adj. m. & f. & s. m.

Qui réjouït, qui donne du plaisir. L'amour, la bonne chere, le jeu sont mis au rang des choses delectables. L'honneste doit estre preferé au delectable & à l'utile. La mortification fait éviter tout ce qui est delectable aux sens.
Le dessous des mots Un homme sur deux est une femme Un homme sur deux est une femme

Au-delà de la formule destinée à faire sourire, force est de constater que la moitié des hommes sont des femmes. Cet énoncé est correct grammaticalement et fait pleinement sens, ce paradoxe apparent étant rendu possible par la polysémie du mot homme, qui désigne à la fois un individu de sexe masculin et un mammifère du genre Homo, membre de l’humanité. Des bricolages de fortune ont tenté de contourner cette regrettable polysémie. Des solutions empiriques, telles que la typographie, prétendent distinguer l’homme de l’Homme (de la même manière, et pour les mêmes raisons, que l’histoire du Petit Chaperon rouge et l’Histoire et ses sources). Disons-le tout net, ça ne fonctionne pas.

Marie-Hélène Drivaud 28/05/2020