déloyal

 

définitions

déloyal ​​​ , déloyale ​​​ , déloyaux ​​​ adjectif

Qui n'est pas loyal. ➙ faux, trompeur. —  Procédé déloyal. Concurrence déloyale.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ceci est déloyal dans la mesure où le paiement des quotes-parts ne doit avoir lieu que dans le courant de l'année suivante.Europarl
En même temps, il ne pouvait se défendre d'une véritable honte à se constater si déloyal et vis-à-vis de qui ?Paul Bourget (1852-1935)
En outre, lorsque nous divergeons sur certains aspects de ce partenariat, nous sommes taxés de déloyal et d'anti-américain.Europarl
A coup sûr, il ne refoule pas assez la sympathie qu'elle fait sourdre en lui : déloyal, il insiste pour qu'elle ne se méfie pas de lui, pour qu'elle espère.Hector Bernier (1886-1947)
Il paraît qu'ils renoncent à employer ce déloyal stratagème, ils veulent se mesurer avec moi à face découverte.Claudius Ferrand (1868-1930)
Néanmoins, dans le cas des textiles, je n'ai jamais dit qu'il s'agissait de commerce déloyal.Europarl
On a voulu tenter un essai loyal, mais on a fait l'essai le plus déloyal.Gustave Le Bon (1841-1931)
Il avait regardé la scène qui se passait dans la cour ; il avait écouté les propos du cuisinier déloyal.Judith Gautier (1845-1917)
Néanmoins, le cas de dumping m’oblige à établir une distinction entre cette nouvelle concurrence âpre, d’une part, et le commerce réellement déloyal, d’autre part.Europarl
Cette installation ne fut point considérée seulement comme un acte déloyal, mais comme une conspiration manifeste contre la sûreté des personnes et des propriétés.Pierre Alexandre Fleury de Chaboulon (1779-1835)
S'il ne faut que cela pour te satisfaire, répondit le déloyal cavalier, je suis trop heureux que ton amour soit à ce prix.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Il est donc déloyal d'abuser des égards qu'obtient le caractère que l'on a affiché, et que l'on compromet par le personnage que l'on joue.Anne-Jean-Marie-René Savary (1774-1833)
Sans reculer d'une semelle, il évita d'un haut-le-corps le choc déloyal de son adversaire qui passa outre dans son élan.Paul Féval (1816-1887)
Sans doute il passera la mer pour chercher les aventures et porter son service déloyal à quelque roi lointain !Joseph Bédier (1864-1938)
Nous concevrions aussi aisément qu'on dît : homme de bien, et père dénaturé ; homme de bien, et ami déloyal.Hippolyte Taine (1828-1893)
C'est déloyal et si nous ne pouvons nous rendre au stade, nous nous rendrons au tribunal.Europarl
Aucune de ces deux résolutions ne remet en question l’ordre économique international déloyal ou les causes de celui-ci.Europarl
Parce qu'il se jugeait déloyal envers la jeune fille, elle lui devint plus touchante, moins lointaine, plus digne de miséricorde.Hector Bernier (1886-1947)
Soyons cependant réalistes, cette vache incarne le commerce mondial déloyal aux yeux de la population des pays en développement.Europarl
Les questions d'argent, de position, de convenance, font généralement du mariage un maquignonnage plus ou moins déloyal ; – et l'honnêteté en souffre.Charles Turgeon (1855-1934)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DESLOYAL, ALE » adj. & subst.

Qui n'a ni foy, ni loy. Celuy qui est traistre à ses amis & à sa patrie est un meschant homme & un desloyal.
Le mot du jour Confiance Confiance

Il faut suffisamment de confiance pour se confier à quelqu’un ou lui confier ses enfants. C’est un acte de foi, à ceci près qu’il ne repose pas sur une croyance mais sur un contrat, un contrat dit « de confiance ».

Aurore Vincenti 04/05/2020