Email catcher

malhonnête

Définition

Définition de malhonnête ​​​ adjectif et nom

Qui manque de probité ; qui n'est pas honnête. ➙ déloyal, voleur. Un financier malhonnête. Des procédés malhonnêtes.
nom Tous des malhonnêtes !
vieux Qui manque à la civilité, aux convenances.
spécialement, moderne Intentions, propositions malhonnêtes, contraires à la pudeur. ➙ inconvenant, indécent.

Synonymes

Synonymes de malhonnête adjectif

immoral, malpropre, marron, véreux, improbe (littéraire), croche (vieux ou Québec)

déloyal, incorrect, indélicat

[vieilli] grossier, impoli, inconvenant, incorrect, indécent

Exemples

Phrases avec le mot malhonnête

Le salarié malhonnête a mis en avant de grosses difficultés financières pour expliquer son geste.Capital, 08/09/2018, « Un salarié vole une énorme somme d'argent à son patron… »
Vous ne me trouverez pas malhonnête de vous dire cela ?Henri Ardel (1863-1938)
De quoi inciter de nombreuses personnes malhonnêtes à proposer de nouvelles arnaques.Capital, 16/07/2021, « Après les annonces sur le pass sanitaire, attention aux arnaques… »
Il est considéré à la fois comme une conduite malhonnête et comme un moyen de s'y opposer.Revue d'anthropologie des connaissances, 2017, Giulia Anichini (Cairn.info)
Taire que le rétablissement ne concerne pas tous les malades de la communauté est malhonnête.Capital, 05/09/2016, « Immobilier : qui profite vraiment de l'embellie du marché ? »
Une simple prononciation peut faire de vous une personne de confiance ou, au contraire, malhonnête.Ouest-France, Marion DURAND, 11/02/2021
Ce public est le plus touché par les tentatives, parfois malhonnêtes, des vendeurs.Ouest-France, Audrey TAMINE, 26/05/2013
Ce n’est qu’un des nombreux exemples qui expliquent pourquoi la réforme est malhonnête.Europarl
C'est-à-dire qu'il n'y avait pas là d'intention malhonnête de la part de cette personne mais bel et bien de la négligence.Ouest-France, 28/11/2012
Encore une fois, il est malhonnête d'opposer le besoin de l'usager à celui de l'auteur, en oubliant que d'autres tirent profit de ces usages.Nectart, 2016, Marie Sellier (Cairn.info)
Condamné pour des conduites sous l'emprise de l'alcool, mais aussi, déjà, pour une gestion malhonnête de son entreprise, le prévenu a reconnu les faits.Ouest-France, 18/03/2021
Il y a six mois, il était le bras droit du patron, un homme désorganisé et malhonnête.Capital, 21/06/2012, « A chaque pays sa façon de gérer les désaccords en… »
Mais nous serions malhonnêtes de passer sous silence les autres protagonistes, sans lesquels il n'y aurait pas d'histoire.Ouest-France, 20/11/2015
Je ne vous contredis pas, parce que c'est malhonnête.Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
Comme on l'a précisé, plusieurs personnes malhonnêtes étaient en poste dans différents bureaux.Revue d'Histoire de la Shoah, 2012, Dov Levin, Claire Drevon (Cairn.info)
D'un côté, la bassesse combinée des malhonnêtes et des spectateurs de leur chute.Pouvoirs, 2013, Denys de Béchillon (Cairn.info)
D'où le rejet croissant des élites, considérées non seulement comme égoïstes et malhonnêtes, mais aussi comme incapables et parasitaires.Le débat, 2017, Henri Weber (Cairn.info)
Ce verbiage, selon les auteurs, est malhonnête et mensonger dans son affirmation univoque que l'innovation est intrinsèquement bonne.Zilsel, 2021, Arnaud Saint-Martin (Cairn.info)
Le premier est le cerveau de cette entreprise malhonnête et lucrative.Ouest-France, Frédéric SALLE, 27/06/2018
Tant de filles honnêtes sont devenues de malhonnêtes femmes, que peut-être serai-je un exemple contraire.Denis Diderot (1713-1784)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de MALHONNESTE adj. masc. & fem.

Ce qui n'est pas dans les regles de la bienseance, de la vertu, de la civilité : Ne hantez pas cet homme-là, c'est un fort malhonneste homme. Il a toûjours des discours, des gestes malhonnestes. Voilà un chapeau qui est malhonneste, qui est tout gras. Ce jeune homme est bien malhonneste, de n'aller pas reconduire cette Dame.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.